Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

5 astuces pour se faire respecter

  • mercredi 29 août 2018
  • 2 Min de Lecture

Le respect vient de soi-même, non des autres

Il n’est pas toujours évident de savoir se faire respecter, notamment pour ceux qui mêlent le fait d’être respecté à celui d’être aimé, en faisant fausse route par excès de gentillesse. Cela peut devenir un problème, avec certaines personnes qui ne s’embarrassent pas de scrupules, et profitent d’une gentillesse trop généreusement donnée. Comme nous allons le voir avec nos 5 astuces, le respect ne repose ni sur l’amour, pas plus que sur la crainte de l’autre, mais sur la franchise et l’honnêteté.

1. Le tyran a tout faux

Si en tant que supérieur hiérarchique, ou parent, vous détenez le « pouvoir » sur l’autre, il est sage de ne pas en abuser. Contrairement à ce que peut penser un Caligula ou un Staline, la peur n’est pas un canal conduisant au respect. Bien au contraire.

2. Tenir ses positions

Comme nous l’avons compris, le respect est donc affaire d’honnêteté, et cela passe aussi dans les détails. Que cela soit pour rapporter un livre emprunté à votre copine, ou pour des sujets plus sérieux comme rembourser une somme, le respect vient de vos positions. Si vous vous engagez, et que vous ne respectez pas votre propre parole, vous ne pouvez pas attendre de l’autre qu’il en fasse autant. S’engager, c’est s’exposer. Dans ce cas, n’ayez qu’une parole, et réfléchissez avant de la donner.

3. Montrer l’exemple

Pour recevoir, il faut d’abord donner. Question respect, c’est la même logique. Pour être respecté, il faut d’abord respecter les autres. Si l’on vous voit agir comme un sans-gêne, ou que vous vous montriez insultant et méprisant envers un tiers, il y a fort à parier que vous tomberez vite dans l’estime de vos proches.

4. Attention à trop faire d’excuses

C’est à double tranchant, tout est question d’équilibre, et de dosage. S’excuser est nécessaire quand on a commis une erreur, une maladresse, ou qu’on a piqué un coup de sang. En s’excusant, on assume et on est responsable, c’est ainsi que l’on gagne le respect de l’autre. Mais attention, trop d’excuses tue l’excuse. Ne vous excusez pas à tort et à travers, et soyez d’abord votre propre juge, car certaines personnes mal avisées pourraient en profiter et jouer sur votre culpabilité.

5. Une parole impeccable

Avoir une parole impeccable, signifie ne pas être médisant sur les autres, ni participer aux ragots. Même si certains peuvent vous trouver rabat-joie, à long terme, vous êtes sûrs de gagner le respect de tous. Les gens sauront que vous êtes vrais, et honnêtes avec eux, quoiqu’ils soient en face de vous, ou qu’ils aient le dos tourné. Il existe une recette héritée de Socrate pour repérer une conversation basée sur la médisance d’un autre. Vous devez prêter attention aux trois indices suivants :

  • La vérité : est ce que la personne tient son information d’elle, ou d’un autre ?
  • La bonté : est-ce une information positive, ou juste de la médisance ?
  • L’utilité : est-ce une information utile, ou non ?

Si ces trois indices n’apparaissent pas, vous pouvez changer de conversation.

Pour aller plus loin : Fabien Olicar, Votre cerveau est extraordinaire ! - 50 astuces de mentaliste qui vont vous changer la vie, Broché, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires