Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Relations interpersonnelles, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. 6 préjugés sur la jalousie et des clés pour en...

Un autre regard sur la jalousie

Parmi les sentiments dit négatifs, la jalousie est souvent considérée comme le plus nuisible de tous envers soi et les autres.

La raison en est peut-être qu’elle cumule à la fois le sentiment d’insécurité, de colère, de peur, de tristesse et de frustration. Ce qui fait beaucoup.

Ceci posé, la jalousie est un sentiment complexe qui peut prendre des degrés divers allant jusqu’à rendre malade. Mais elle est avant tout naturelle comme l’attestait Freud et après lui de nombreuses études psychologiques.

La jalousie apparait dès l’enfance avant 1 an, au moment où l’enfant s’aperçoit qu’il n’est pas la seule figure d’attachement de la mère. Ce qui fait de la jalousie un passage obligé pour tous, une initiation à la notion de partage et au processus d’individualisation.

De façon classique, la jalousie s’installe dans la vie de couple suite à l’absence de confiance envers la personne dont on dépend affectivement, ou à un manque d’estime de soi.

Encore que ce dernier point, ainsi que d’autres idées sur la jalousie, est à nuancer selon Jean Cottraux, psychiatre, membre fondateur de l’Académie de thérapie cognitive de Philadelphie et auteur de : « Sortir des émotions négatives » publié aux éditions Odile Jacob.

Les idées reçues sur les jaloux

  1. La jalousie est l’indice d’un manque d’estime de soi

Cette première idée est vraie, mais elle mérite d’être complétée. Le jaloux n’est pas forcément celui où l’on sent transpirer un déficit de confiance en soi. Il y a également un autre type de jaloux qui se distingue par un égo surdimensionné et une disposition à tromper leur conjoint à tout va.

Si ces jaloux se trouvent toutes les excuses du monde pour justifier leur comportement, il leur est, en revanche, insupportable d’envisager d’être trompé ou même d’être quitté.

Les personnes ayant un gros melon présentent au monde une image de personnes très sûres d’elles. Sauf que ce n’est que de la poudre aux yeux.

Le gros melon est toujours la preuve de failles narcissiques où se nourrissent un profond sentiment de dévalorisation et une très mauvaise image de soi. Leur tentative de prouver le contraire au reste du monde n’est qu’une stratégie improductive pour combler leurs failles.

Vous devriez lire

Savoir être

Comment sortir des comportements émotionnels négatifs ?

Savoir être

Comment développer son intelligence émotionnelle ?

Savoir être

Comment arrêter de juger les autres et soi-même ?

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Relations interpersonnelles, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. 6 préjugés sur la jalousie et des clés pour en...
back to top