Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Podcasts, Médecine douce
  4. /
  5. Céline Abi Khalil : l’art-thérapie en pratique

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

Depuis la nuit des temps, les hommes ont toujours perçu un pouvoir thérapeutique dans l’art, mais il faudra attendre le début du 20e siècle pour en prendre pleinement conscience. Des psychiatres étudient des productions de personnes internées dans les hôpitaux psychiatriques et en dégagent une catégorie qu’ils nomment art psychopathologique. En parallèle, Freud théorise et enseigne la symbolisation, qui deviendra le socle du développement de l’art-thérapie.

Dans son sens premier d’origine latine, le mot « art » signifie « faire avec », et c’est de cela qu’il s’agit en séance.

L’art-thérapie ce n’est donc pas un atelier de dessin ou de sculpture, c’est un atelier de bricolage qui emmène la personne vers un lâcher-prise qui lui permet d’oser une voie singulière pour se réinventer, se dire, reprendre sa parole, à l’abri de tout jugement, de tout objectif esthétique ou de quoique ce soit d’autre. C’est un rendez-vous avec soi-même et une forme de médiation créative, comme un support qui va nous permettre de mettre des mots sur nos maux.

Pour comprendre au mieux cette pratique, nous rencontrons Céline Abi Khalil qui a accepté de nous raconter son parcours et son expérience d’art-thérapeute.

Rencontre avec l’art-thérapeute, Céline Abi Khalil

De comptable à sculptrice

  • Céline, depuis 6 ans tu es art-thérapeute après avoir été comptable. Pourquoi as-tu voulu changer de vie professionnelle ?
  • Céline Abi Khalil : Après plusieurs années, entre vie de famille, travail et loisir, l’ordre des choses tenait tant bien que mal. Avec un sentiment de lassitude et de non-sens récurrent au niveau professionnel. J’ai toujours eu beaucoup d’intérêt pour la psychologie et la psychanalyse et il y a 6 ans je décide d’en entreprendre une.

Ce travail psychanalytique m’a fait prendre conscience que je devais aller vers la sculpture, de faire d’un loisir mon activité principale. Mais pas seulement, j’ai compris aussi que c’était lors de la création, lorsque je modelais la terre, grattais du plâtre, taillais de la pierre etc. que je me sentais bien.

écrit par

Amal Dadolle

Vous devriez lire

Santé

Tout ce qu’il faut savoir sur la sophrologie

Santé

Comment l’art-thérapie traite les addictions ?

Santé

Qu’est-ce que la danse-thérapie ?

  1. Home
  2. /
  3. Podcasts, Médecine douce
  4. /
  5. Céline Abi Khalil : l’art-thérapie en pratique
back to top