Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Podcasts, Se sentir bien, Alimentation et nutrition, Santé
  4. /
  5. Comment booster ses défenses immunitaires selon le groupe sanguin ?

Pourquoi l’intestin est le premier masque de protection contre les virus ?

Rencontre avec Valérie Lamour et Olivier Madelrieux

Si la Covid-19 a une utilité, c’est celle de rappeler à notre civilisation hypermoderne qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Dans la confusion générale des discours et des méthodes, le mieux est encore de se connaître, de s’écouter pour se protéger au mieux contre toutes sortes de virus et de maladies. C’est ce que nous proposent la naturopathe et hypnothérapeute Valérie Lamour et Olivier Madelrieux, docteur en pharmacie, coach nutritionnel et mental auprès de plus de 450 sportifs professionnels internationaux.

Ensemble, ils ont co-écrit « Booster vos défenses immunitaires en fonction de votre groupe sanguin », un vrai guide de santé pour se rassurer, s’évaluer et prendre soin de soi.

  • Dans votre livre, une phrase revient comme un mantra « le virus n’est rien, le terrain est tout. » Elle serait une citation que Pasteur aurait prononcé sur son lit de mort…
  • Valérie Lamour : Pasteur pensait qu’il fallait se concentrer uniquement sur le virus ou le microbe. Certains de ses confrères ne pensaient pas ainsi et lui rétorquaient : « Ne pensez-vous pas que selon le type de terrain et de personne, on aurait une réaction différente ? ». Assez têtu, Louis Pasteur nia leur thèse. Mais à la fin de sa vie, il dit cette phrase :

“Le virus n’est rien. Le terrain est tout. Apprendre à regarder le corps dans une vision holistique devrait être enseigné de nos jours”

Le ventre, second cerveau et premier bouclier

  • Comment êtes-vous venu à la conclusion qu’une alimentation adaptée à chaque groupe sanguin répare et optimise notre bouclier immunitaire ?
  • Olivier Madelrieux : Grâce à Wim Hof, connu pour ses exploits grâce à des techniques de respirations. Il s’est rendu célèbre en allant à l’hôpital Amsterdam pour se faire inoculer l’Escherichia coli en piqûre. Les seuls effets ressentis ont été des maux de tête. Il y est resté une semaine et tout allait bien. Son objectif était de démontré qu’il avait créé un terrain très favorable, capable de résister à toutes les bactéries et les virus grâce à des techniques respirations.
Vous devriez lire

Savoir être

Comment prendre soin de son corps pour être heureux ?

Santé

Comment prendre sa santé en main ?

Santé

Comment avoir un sommeil réparateur selon la science ayurvédique ?

  1. Home
  2. /
  3. Podcasts, Se sentir bien, Alimentation et nutrition, Santé
  4. /
  5. Comment booster ses défenses immunitaires selon le groupe sanguin ?
back to top