back to top
Recherche

Rejoignez Bloomingyou, média libre, curieux et heureux
grâce à ses lecteurs

Cet article est réservé aux membres
inscrits à la newsletter

Déja inscrit ?
Je me connecte

Le bonheur comme état d’esprit,
c’est notre mantra chez BloomingYou!

Nous décryptons les mécanismes
entre corps et esprit et les
connaissances utiles à l’épanouissement
individuel et collectif.

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

MON PANIER

Votre panier est vide.

Profitez des contenus de Bloomingyou
en illimité !

Plus d'infos !

Vous avez bénéficié de 3 articles
gratuits pour découvrir Bloomingyou

Profitez d'un accès illimité et sans engagement à nos contenus
à partir de 1,90€ par semaine

Je ne souhaite pas m'abonner ?
Dites-nous pourquoi… →
  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Savoir être, Confiance en soi, Bonheur, Se connaître
  4. /
  5. Comment développer son intelligence relationnelle ?

Comment développer son intelligence relationnelle ?

  • mis à jour le mardi 1 septembre 2020
  • 6 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

comment-developper-son-intelligence-relationnelle

L’art subtil de sentir l’autre

Qu’est-ce que l’intelligence relationnelle ?

Chez certains, l’intelligence relationnelle a l’air innée. Ils savent avoir le bon mot pour apaiser, le sourire et l’assertivité pour mettre en confiance, communiquer leur envie sans ordonner, reconnaître quand quelqu’un est hautain ou juste trop timide pour dire « bonjour ».

 L’intelligence relationnelle, c’est savoir observer, sentir l’autre, le groupe, l’environnement avec lequel on est contact, et adopter la bonne posture en conséquence.

Développer son intelligence relationnelle est un art que l’on n’apprend jamais à l’école et pas forcément chez soi. On l’apprend sur le tas, avec plus ou moins de difficulté. Ce qui est dommage, car de nos compétences relationnelles dépendent de beaucoup notre bonheur personnel et notre épanouissement dans la vie professionnelle.

Les obstacles

C’est un savoir-être délicat, qui repose aussi bien sur l’intelligence émotionnelle, et l’intelligence pratique de situation de vie, ce qui demande un minimum de psychologie. C’est pourquoi il est utile de faire appel à un expert. Fabrice Lacombe est psychosociologue et dirigeant de son propre organisme de formation ouvert aux particuliers comme aux professionnels. Sa méthode repose sur un test de quotidien d’intelligence relationnelle qui va mettre en lumière les points faibles et forts pour progresser.

Ce test est individuel, mais il y a, cependant, deux points faibles qui sont communs à un grand nombre de personnes. Le premier étant le manque de confiance en soi qui jette le trouble aussi bien dans les relations personnelles que professionnelles.

Comment oser être soi dans l’incertitude ?

Des difficultés de s’exprimer

Quel est le principal problème des relations ? Celle de ne pas s’exprimer clairement par peur de ne pas être accepté pour ce que l’on est, ou d’essuyer un refus, une colère, voire de la violence. Ce qui au final revient au même.

Ce problème de communication peut être un problème connu de tous. Avec certaines personnes, il nous est plus difficile que d’autres d’avoir des relations parce que leur impact sur notre mental et notre émotionnel est très fort. Cela peut être un parent intimidant, son conjoint ou son supérieur, à qui on n’ose pas toujours dire vraiment ce que l’on pense.

Mais pour Fabrice Lacombe, le problème est plus profond : « La situation, l’interlocuteur mais surtout notre propre personne, nous empêchent de nous affirmer dans ce nous sommes et ce que nous avons à dire. Il peut même nous arriver de ne plus être clairs dans nos pensées, de ne plus avoir confiance en nos propres avis et de perdre ainsi la responsabilité de notre point de vue, l’engagement dans notre parole. »

Ainsi, ce manque de clarté dans notre façon de communiquer et d’agir révèle un manque de confiance en soi et de sécurité intérieure.

comment-developper-son-intelligence-relationnelle

Conscience, confiance et communication

Quel est le lien exactement ? Quand nous nous affirmons (en pleine conscience et non sous l’effet de l’alcool) dans ce que nous sommes, nous partageons notre monde intérieur. C’est lui l’indice véritable de notre richesse et de notre valeur. Une richesse intérieure non exprimée empêche d’être connu par les autres, et donc reconnu pour ce que l’on est. Il est alors difficile de ne pas dépasser le stade de la relation superficielle et creuse.

S’exprimer, mettre en avant ses idées et opinion, est donc à la fois une prise de risque (on ne peut pas être garant de la pensée de l’autre), un partage de son monde intérieur, et une prise de place dans ce monde comme le résume Fabrice Lacombe.

Il est donc essentiel de travailler sur sa confiance. Elle ne s’acquiert pas en se regardant dans une glace et en se répétant que nous sommes les meilleurs. C’est d’abord une posture que l’on dessine avec soi-même. Qui suis-je, qu’est-ce que je veux, qu’est-ce qui compte (ou non). Développer la confiance demande de travailler la pleine conscience de soi et sa gestion des émotions pour aller chercher ce qui est à l’origine de ce manque et de notre mauvaise communication.

Comment construire une relation harmonieuse ?

Le risque d’être confus

Si risque il y a à se dévoiler, il est toutefois moins problématique que le risque de ne jamais l’être. Car quand on n’est pas au clair avec soi-même, ou que l’on n’ose pas l’être, cela crée de la confusion dans la communication. Confusion, parce que n’étant pas clair dans nos propos, nous manipulons l’autre à notre insu.

Il y a la manipulation consciente, celle des gens toxiques voués à nuire, et la manipulation non consciente qui n’est souvent que le reflet d’un manque d’affirmation personnelle dans la relation, de confusion et d’invitation à la confusion.

Par exemple, Luc en couple avec Léa souhaiterait aller au cinéma mais n’ose pas le lui demander directement. « Il n’y a rien à la télé ce soir. Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ? ». Bien que cela soit une situation anodine, il y a une forme de manipulation. Bien sûr, la confiance en soi ne demande pas à ce qu’on soit totalement dans l’ignorance des désirs de l’autre. « On va au ciné ce soir, j’ai pris des places. »

La juste communication dans ce cas-là est celle de l’influence. Si on confond manipulation et influence, il y a pourtant une différence fondamentale. Quand on manipule, on s’exprime à visage caché. Alors que quand on influence, on s’exprime à visage découvert. « Il y a un film que je voudrais bien aller voir, je suis sûr qu’il te plaira aussi. Est-ce que tu veux y aller ? » Tant que l’on n’empiète pas sur la liberté de l’autre, il l n’y a aucun mal à vouloir l’influencer l’autre, c’est ce que nous faisons tous les jours.

Comment mieux communiquer ?

Mieux communiquer stipule aussi de gagner en souplesse relationnelle. Ce qui signifie de comprendre comment l’autre aborde le monde. Fabrice Lacombe identifie trois types fondamentaux d’approche de la réalité :

  1. La réalité est vécue en fonction de sa pensée, de ses réflexions et opinions.
  2. La réalité est perçue à travers ses sentiments, ses impressions et ses ressentis.
  3. Enfin, certaines personnes vivent  la réalité dans l’action, le concret, les objectifs à atteindre et leur réalisation.

Bien que nous ayons un penchant naturel à percevoir le monde à travers un de ces procédés, il est important de ne pas limiter sa perception. Non seulement pour soi, mais aussi pour mieux communiquer avec les autres, car notre mode d’approche n’est pas forcément celui des autres.

C’est au tour de Léa de vouloir aller cette fois-ci aller au ciné, mais comme Luc a du travail de dernière minute, sa meilleure réponse devrait englober ces trois modes « Non, j’aurais aimé te faire plaisir (émotions), mais on ne peut pas y aller ce soir parce que mon patron m’a demandé un compte rendu à la dernière minute (pensée), mais on peut prévoir cela demain (action) ».

« Une relation harmonieuse permet de mettre en place des pensées claires, une gestion positive des émotions ressenties et une solution gagnante pour les deux parties. Aucun mode d’appréhension de la réalité n’est à privilégier, l’important est de trouver une harmonie ».

Comment adoucir une relation conflictuelle ?

Enfin, pour ce qui est des relations conflictuelles où le lien est lourd mais ne peut être totalement rompu, comme avec un parent, un ex-conjoint avec qui on a des enfants en commun, il faut être attentif à ses pensées négatives et jugements  qu’on émet.

C’est pourquoi avant d’envisager d’adoucir le lien, il est souvent important de qui va permettre de sortir du jugement et d’avoir un état d’esprit tout autre, disposé à apporter de la douceur. On va alors être plus enclin à se montrer compréhensif, empathique et bienveillant.

Bien sûr, une relation harmonieuse dépend des deux parties, un travail à 50-50. On ne peut agir et penser à la place de l’autre. Ni porter la relation à bout de bras en faisant les 100%, sans glisser dans une relation étouffante, stressante et au final toxique. Tout ce que l’on peut faire c’est sa part, et être en cohérence avec soi-même. Ce qui nous renforcera dans notre confiance et nous amènera vers des relations vraiment harmonieuses et épanouissantes.

Source : Fabrice Lacombe, « L’intelligence relationnelle. Identifier ses forces et ses faiblesses pour mieux communiquer », éditions Gereso, 2020
écrit par

La rédaction

Relations interpersonnelles

Savoir être

Confiance en soi

Bonheur

Se connaître

2 commentaires
  • Répondre Caroline
    • vendredi 3 avril 2020
    • 9 h 23 min

    bonjour, merci pour cet article, et ta conclusion : on peut avancer sur notre chemin, mais il est parfois difficile d’oser être soi-même quand en face de nous les autres n’ont pas la même envie d’évolution… on arrive parfois à fair ebouger les autres en bougeant nous-même, mais le chemin est long !

    • Répondre Amal
      • lundi 6 avril 2020
      • 14 h 58 min

      Oh oui toute une aventure !

Répondre à Caroline Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics
Webinaire

Pourquoi l’amour est-il si compliqué ?

05/10/2020 Durée: 1h30