Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Êtes-vous multipotentiel ?

  • jeudi 8 juin 2017
  • 4 Min de Lecture
Êtes-vous multipotentiel ?

Est-on normal quand on est touche à tout ?

Enfants, nous avons tous eu à faire face à la question : « que voudras-tu faire quand tu seras grand ? » Certains interlocuteurs en culotte courte se trouvent décontenancés. Non pas parce que rien ne les intéresse, mais au contraire car leurs passions sont trop nombreuses. Ils n’ont pas pour rêve, de devenir, par exemple, astronaute ou clown : ils souhaitent seulement être astronaute ET clown !

Très vite, cette question devient pour eux anxiogène, car choisir, c’est renoncer. Et devant un rêve qu’ils ne s’autorisent plus, leur insouciance s’éteint. Plus ils avancent dans leurs études, plus on leur intime de se décider : ils ne le peuvent pas, victimes d’une injonction incompatible avec leur fonctionnement. Ce type de personnalité est qualifié de « multipotentiel ».

Qu’est-ce qu’un multipotentiel ?

Si vous faites partie de ces gens qui s’intéressent à un domaine, s’y plongent, deviennent bons voire experts dans leur passion du moment, puis, une fois la compétence maîtrisée, sont atteints d’un lancinant ennui, peut-être êtes-vous concerné. Si, quand jaillit une autre source de curiosité, vous vous lancez à nouveau à corps perdu dans l’apprentissage, pensez avoir (enfin) trouvé votre vocation puis sombrez encore dans la lassitude… certainement, êtes-vous concerné !

Ce mécanisme cyclique contribue à l’anxiété des multipotentiels : ils ont conscience qu’aucune voie tracée ne s’ouvre à eux. Le doute les assaille quant à leur carrière professionnelle. La crainte qu’une fatalité ne les oblige à se spécialiser dans un domaine de compétence les taraude. Ils vivent dans cette peur de s’ennuyer définitivement. Puis vient la remise en cause : auraient-ils un problème d’adaptation, d’instabilité ? Sans parler de la désagréable impression de s’auto saboter, d’avoir « quelque chose qui cloche ». D’où provient donc cette idée que faire plusieurs choses n’est pas normal ?

Les multipotentiels, victimes de leur culture.

La petite question anodine, à cinq ans, répétée, encore et encore, tout au long de la scolarité, bascule à un moment vers une interrogation perfide source d’insomnie. Car si elle incite les enfants à rêver sur ce qu’ils pourraient devenir, elle ne les incite pas à rêver à tout ce qu’ils pourraient devenir. S’ils osent proposer plusieurs idées, la réplique ne se fait pas attendre : « il faudra choisir ! », objecte la voix adulte de la sagesse.

Etienne Schappler

Pourtant, Léonard de Vinci n’a-t-il pas été à la fois peintre, philosophe, ingénieur, inventeur, architecte, botaniste ? Et le comédien américain James Franco n’est-il pas en même temps réalisateur, scénariste, écrivain, peintre ? Et encore Richard Branson, célèbre patron de Virgin, ne s’est-il pas intéressé aussi bien à la musique, qu’à l’aviation , à la téléphonie, qu’aux sodas, aux sports extrêmes qu’aux navettes spatiales ? Les enfants entendent si peu parler de ces exemples…

L’idée qu’une vie doive suivre un fil d’Ariane est valorisée dans notre culture : notion de destinée, de vocation. Comme si chacun de nous devait accomplir une et une seule chose dans notre Société, y consacrer sa vie, avec, pour horizon, un unique objectif. Chacun à sa place, sélectionnée une fois pour toutes. Que se passe-t-il donc pour ceux qui ne sont pas nés avec cet esprit ? Qu’en est-il des curieux, des touches à tout? Aucun cadre n’est prévu pour eux. Ils se sentent parfois seuls, décalés, avec le sentiment que leur vie est vide de sens, qu’ils ne sont pas normaux.

Or ils sont juste…. multipotentiels ! Vécu tantôt comme une contrainte, tantôt comme une souffrance, le profil multipotentiel dispose pourtant d’indispensables atouts.

Les Trois atouts des multipotentiels

1. Ils ont un esprit synthétique : ils peuvent associer un ou plusieurs domaines et créer quelque chose de nouveau à l’intersection de ces ensembles.Le mélange des compétences et des expériences permet d’innover, de sortir des sentiers battus. La créativité nait de la jonction de deux univers, c’est justement là que fleurit l’idée nouvelle. Les multipotentiels ont une capacité accrue d’atteindre ces intersections.

2. Ils ont également des facilités pour apprendre vite et s’investissent en profondeur dans leur nouveau centre d’intérêt. Habitués à être débutants à chaque plongeon dans un nouveau monde de connaissances, ils ne craignent ni d’innover, ni de dépasser leur zone de confort. Toutes leurs expériences précédentes s’empilent comme des briques, construisent et enrichissent chaque projet. L’exemple du célèbre écrivain Léo Perutz, auteur, notamment des romans « Le Cavalier suédois » ou « Le Judas de Léonard », est représentatif : il commença sa carrière par des études de mathématiques, poursuivit par la publication d’un traité de bridge basé sur ses connaissances des probabilités et enchaîna dans une compagnie d’assurances employant aussi Franz Kafka pour ensuite connaître le succès littéraire. Chacune de ses vies eut un impact sur la suivante.

Le temps n’est jamais perdu, même en cas d’abandon. Le savoir acquis dans un domaine est une plus-value pour la suite.

3. Enfin, ils sont flexibles : ils ont cette aptitude à se transformer en fonction du besoin. Avec leur « multiple casquette », ils sont tantôt dans un rôle, tantôt dans l’autre, adaptables aux demandes qui leur sont faites. C’est une qualité indispensable dans notre monde économique si versatile.

S’il se cantonne à un domaine restreint, le multipotentiel peut perdre ses atouts. Il doit pouvoir rester lui-même afin de ne pas s’éteindre. La Société a besoin de personnes créatives qui pensent de manière originale. En équipe, celles-ci apportent au projet l’étendue de leurs connaissances pendant que les spécialistes les mettent en pratique.

Menons les carrières pour lesquelles nous sommes faits, il est trop souvent demandé aux multipotentiels de se spécialiser. Lorsque nous sommes touche à tout, assumons-nous et engageons-nous dans nos passions. Nourrissons notre curiosité, suivons notre voie en zigzag, égarons-nous dans les chemins de traverse, explorons les croisements !

Acceptons-nous pour vivre heureux, dans l’authenticité tout en répondant aux besoins du monde. Et pour ceux qui ont besoin de comprendre ce que cela donne dans la vraie vie, je vous invite à écouter ce témoignage 😉

Bloomingyou : Psychologie et développement personnel : Êtes-vous multipotentiel ? . Plus d’articles

écrit par

Amal

Mieux-être & Réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires