Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Le Futur du chocolat en question ?

  • mercredi 21 décembre 2016
  • 3 Min de Lecture
Le Futur du chocolat en question ?

Les dessous de l’or brun !

Noël oblige, le chocolat est sur le devant de la scène ! D’où vient-il ? Pourquoi l’aimons-nous autant ? Pourrons-nous toujours en profiter ? BloomingYou esquisse un portrait du chocolat, son parcours, ses vertus et son futur.

Petite histoire d’un filon !

Avec l’or et les pommes de terre, les conquistadores ont rapporté du Nouveau Monde le chocolat, produit à partir des fèves de cacao qui poussent sur les cacaoyers. L’or brun séduit et s’assure très vite une place dans les menus des cours des souverains européens !

Hollandais et Belges s’intéressent à leur tour à cette denrée et firent des plantations dans leurs colonies respectives en Indonésie et au Congo, établissant en même temps sur le continent maison des usines de transformation du cacao en chocolat. Ces entreprises cacao de la première heure expliquent les succès de la marque hollandaise Van Houten et des chocolats belges comme Leonidas et Côte d’Or.

cacaoyer_bloomingyou

Les Suisses, enfin, se sont à leur tour emparés du chocolat, grâce à l’idée de le mélanger au lait. Une brillante inspiration d’Henri Nestlé, qui aboutit aussi à des marques prestigieuses de chocolat au lait comme Milka ou Lindt.

Les charmes cachés du chocolat noir !

Premier pays consommateur d’antidépresseurs, les Français adorent le chocolat noir qui représente 30 % de notre consommation en chocolat, contre 5% en moyenne pour les voisins européens ! Une fois n’est pas coutume, mais les Français ont bien raison ! Cocorico ! Le chocolat noir contenant 70 % de cacao, c’est le best pour notre santé !

Riche en théobromines, polyphénols et antioxydants protecteurs, le chocolat noir est bénéfique :

  • pour notre hygiène dentaire, eh oui ! En plus de nous défendre contre les caries et la plaque dentaire, le chocolat renforce et nettoie nos dents (il faut évidemment du chocolat à très haute teneur en cacao 80 % ou plus).
  • pour notre cœur ainsi que pour déboucher nos artères, le chocolat noir est d’une grande aide !
  • pour notre tête, enfin ! Le chocolat est un stimulant naturel qui nous épargne les effets néfastes du café, du tabac ou de l’alcool, tout en améliorant notre concentration, notre mémoire, ainsi que notre capacité d’assimilation ou d’organisation


le-chocolat-un-antioxydant-naturel-puissant-bloomingyou

En 2030, la fin du chocolat ?!

Aujourd’hui, les trois-quarts du chocolat sont produits en Afrique, spécialement au Ghana et en Côte d’Ivoire. Mais il y a un hic ! On se rend compte que sa production n’est plus aussi abondante. La raison étant une convergence de facteurs :

  • Le vieillissement des plantations qui produisent de moins en moins de fèves.
  • Le changement climatique, plus chaud, plus sec, qui n’apporterait plus son quota d’eau aux cacaoyers. Or pour qu’un cacaoyer s’épanouisse, il lui faut de la chaleur, de l’humidité et de l’ombre (il pousse sous des arbres plus grands, plus imposants).
  • Les caprices des cours de la bourse qui pèsent sur les prix de vente des planteurs africains, les mettant dans l’incapacité d’investir dans de jeunes arbres plus solides et plus productifs.
  • Enfin, la déforestation et le développement urbain.

le-chocolat-un-antioxydant-naturel-puissant-bloomingyou

En parallèle, le succès du chocolat ne diminue pas ! Des pays, comme l’Inde et la Chine, développent une classe moyenne qui se révèle toute aussi friande de chocolat ! A ces petits nouveaux, s’ajoutent des clients de longue date comme la France, qui a vu bondir de 17 % ses ventes de chocolat en cinq ans depuis 2009. La crise économique enclenchée en 2008 n’est peut-être pas étrangère à ce boom !

Les conséquences de ce déséquilibre se sont finalement concrétisées en 2013, où la consommation du monde en cacao a dépassé sa capacité de production de près de 70.000 tonnes de cacao. Les spécialistes annoncent de grandes difficultés d’approvisionnement d’ici 2030. De quoi s’inquiéter : le chocolat deviendra-t-il un luxe à l’avenir ?

Philippe Chalmin, économiste, spécialiste des marchés de matières premières, reste toutefois confiant :

« [Cette crise] devrait finalement permettre de financer des investissements qui serviront à développer et rénover les exploitations de cacao ».

Restons optimistes, c’est Noël ! 😉

La rédaction.

écrit par

Amal

Santé & Bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires