back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Société, Sagesse & philosophie
  4. /
  5. La fin des Cyclopes

La fin des Cyclopes

  • mis à jour le mercredi 24 avril 2019
  • 2 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

La fin des Cyclopes

Développer un double regard

Pour « réfléchir », il faut de la lumière. Une pensée lumineuse permet de combattre l’« obscurantisme ». D’ailleurs, s’instruire, c’est justement recevoir différents « éclairages » sur tel ou tel sujet. L’information nous aide à développer un « point de vue », à nous construire une « vision » du monde.

Vous voyez ce que je veux dire ?

Le mental est étroitement lié à la lumière, comme le soulignent toutes les expressions ci-dessus. Il est l’oeil de l’intelligence, et sa vision se nomme compréhension. Dès lors, comment pouvons-nous accéder à une compréhension aussi complète que possible d’un sujet ?

Les photographes savent qu’il faut au moins deux sources lumineuses pour qu’un objet ne reste pas à moitié dans l’ombre. Ils en utilisent parfois même davantage, avec divers réflecteurs en prime, pour l’éclairer sous toutes les coutures. De manière analogue, pour bien comprendre une situation ou un sujet d’étude, il est nécessaire de les regarder au moins sous deux angles différents, depuis deux points de vue opposés, pour ne pas s’en faire une idée (mot qui signifie « image » en grec) forcément approximative, partiale, partielle.

 

Lorsque je me limite à un seul point de vue, à un seul éclairage sur telle question, il se crée forcément une ombre de l’autre côté. Et si je prenais le contrepied ? Et si je voyais les choses du point de vue opposé : ça donnerait quoi ? Avec deux éclairages, les ombres s’annulent : ce que l’on étudie apparaît avec davantage de relief, de détails, de nuances. Avec deux yeux, je vois les choses en relief, tandis qu’avec un seul je perds tout sens de la perspective, j’ai une vision à plat, moins précise.

Alors, pour ne pas devenir des cyclopes, tristes champions de la pensée unique, prenez l’habitude de projeter au minimum un double regard sur la réalité, voire de multiplier les points de vue, les manières d’envisager la question. Vous y perdrez peut-être quelques certitudes, mais vous y gagnerez en finesse, en souplesse d’esprit… et en humour !

Vu ?

MUST READ Extrait de Graines de sens / 52 métaphores pour cultiver votre jardin intérieur d'Olivier Clerc aux éditions la Martinière

Procurez-vous ce bel ouvrage à lire, raconter et/ou à offrir en cliquant ici ou !

Bloomingyou : Psychologie et développement personnel : La fin des Cyclopes. Plus d’articles.

écrit par

Olivier Clerc

Société

Sagesse & philosophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !