back to top
Recherche

Rejoignez Bloomingyou, média libre, curieux et heureux
grâce à ses lecteurs

Cet article est réservé aux membres
inscrits à la newsletter

Déja inscrit ?
Je me connecte

Le bonheur comme état d’esprit,
c’est notre mantra chez BloomingYou!

Nous décryptons les mécanismes
entre corps et esprit et les
connaissances utiles à l’épanouissement
individuel et collectif.

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

MON PANIER

Votre panier est vide.

Profitez des contenus de Bloomingyou
en illimité !

Plus d'infos !

Vous avez bénéficié de 3 articles
gratuits pour découvrir Bloomingyou

Profitez d'un accès illimité et sans engagement à nos contenus
à partir de 1,90€ par semaine

Je ne souhaite pas m'abonner ?
Dites-nous pourquoi… →
  1. Home
  2. /
  3. Santé & Bien-être, Médecine douce
  4. /
  5. L’argent colloïdal, une alternative naturelle aux antibiotiques

L’argent colloïdal, une alternative naturelle aux antibiotiques

  • mis à jour le mercredi 21 octobre 2020
  • 5 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

largent-colloidal-une-alternative-naturelle-aux-antibiotiques

L’argent, un remède ancestral oublié

Dans notre intellect, l’argent est lié à la nécessité, la liberté, la sécurité et le confort, mais jamais à la santé. Pourtant, avec les plantes, il fait partie d’un des plus vieux remèdes du monde. Il faut dire qu’il a tout pour séduire un soignant, car l’argent possède plusieurs qualités curatives contre les microbes et maladies infectieuses, qui en font un antibiotique efficace.  Aucun microbe ne lui résiste plus de 6min.

Les bénéfices antibactériens, anti-inflammatoires et anti-infectieux de l’argent sont connus par les guérisseurs et médecins depuis l’Antiquité :

  • De Rome jusqu’en Perse, les militaires emportaient quantité de plaques en argent destinées à un usage médical. Elles recouvraient les blessures pour les aider à cicatriser et éviter une infection.
  • En Chine Ancienne, l’argent était aussi utilisé pour combattre les infections, suppurations, blessures et calmer les fièvres. Toujours pour éviter une infection, les aiguilles d’acupuncture étaient toujours fabriquées à partir de l’argent.
  • Enfin, la médecine ayurvédique recourt également à l’argent pour calmer les fièvres et les hémorragies et pour traiter les cas de maladies infectieuses infantiles comme la rougeole et la varicelle.

Encore récemment, l’argent continuait à être un remède du quotidien. Il était coutume, par exemple, d’offrir aux parents d’un nouveau-né, souvent à l’occasion du baptême, une timbale en argent qui sera le principal récipient du petit quand il sera sevré. Quand on sait les qualités de l’argent, on comprend que la timbale était LE cadeau « santé-bien-être » de l’époque.

L’année suivante, ceux qui avaient des amis aisés, se voyaient offrir des couverts en argent pour leur enfant. Ainsi, l’expression « être né avec une cuillère en argent dans la bouche », découle de cette tradition où les plus pauvres expriment leur frustration quant au privilège des riches de pouvoir mieux protéger leurs enfants.

Pourquoi recourir à l’argent colloïdal ?

Tout simplement pour avoir une alternative naturelle et sans danger aux antibiotiques.

Il est de notoriété publique que les antibiotiques sont partout et, ce faisant, contribuent à dégrader notre santé et notre environnement. Pour notre sujet présent, nous nous limiterons au premier aspect. Pour notre santé, donc, les antibiotiques ont trois failles :

  • Ils manquent de finesse. Car s’ils tuent les mauvais microbes, ils tuent aussi les bons micro-organismes, qui jouent un rôle majeur dans notre organisme.
  • Ils manquent d’efficacité, certains sont devenus aujourd’hui impuissants à combattre certaines souches bactériennes multi-résistantes.
  • Ils sont surévalués. La France est la championne du monde dans la consommation d’antibiotiques. Or, une grande partie des prescriptions (50 % des cas) s’avèrent inutiles puisqu’elles sont destinées à soigner des cas de maladies des systèmes respiratoires d’ORL. Seulement, la plupart de ces maladies sont causées par des virus. Or, les antibiotiques n’ont pas vocation à combattre un virus. Leur portée se limitera à lutter contre une possible infection.

Pour en apprendre davantage sur l’argent et son utilisation, on va se référer à un expert : Jean-Patrick Bonnardel, pharmacologue, phyto-aromathérapeute, homéopathe et spécialiste des élixirs de fleurs du Dr Bach, de la mycothérapie et de l’argent colloïdal. Colloïdal désignant une sorte de liquide un peu visqueux à l’image des blancs d’œuf.

largent-colloidal-une-alternative-naturelle-aux-antibiotiques

C’est une forme que nous ne voyons que très peu au quotidien, mais dont notre corps regorge. Notre sang, notre lymphe et tous les liquides où « baignent » nos organes sont de nature colloïdale.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

Indications thérapeutiques

Pour un usage interne, par exemple pour soigner une gastroentérite ou un ulcère d’estomac, il est conseillé de prendre de l’agent colloïdal sous deux formes :

  • En solution (concentration 20 ppm) à raison de 1 à 3 cuillères à soupe par jour en gardant le liquide environ 1min dans la bouche avant de l’avaler.
  • En pastille, (0.33mg d’argent par pastille, soit l’équivalent de 15ml d’une solution à 20 ppm), à raison de 1 à 3 pastilles par jour à sucer ou à avaler après le repas avec un demi verre d’eau.

Ne rien prendre si on est enceinte ou allaitante et ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants plus âgés, la dose recommandée est de 1 à 6 cuillères à café en fonction du poids et de la gravité des symptômes.

Pour un usage externe, en fonction des maux, voici les recommandations :

  • En cas de conjonctivite : 1 goutte de solution d’argent colloïdal dans chaque œil 1 à 3 fois par jour
  • En cas d’otite : 1 goutte dans l’oreille infectée 3 fois par jour.
  • Puis en cas de rhinite et de sinusite, une vaporisation dans les narines d’argent colloïdal en spray, 3 fois par jour.
  • En cas d’angine : une vaporisation au fond de la gorge d’argent colloïdal en spray, 3 fois par jour.
  • En cas de gingivite, parodontite, stomatite, et autre problème buccodentaire, faites un gargarisme à base d’1 cuillère à café de solution d’argent dilué dans un demi-verre d’eau. Opération là encore à renouveler 1 à 3 fois par jour selon les besoins.
  • Enfin, pour les multiples maladies ou problème de peau, comme les plaies, brûlures, furoncle, acné, eczéma, herpès, piqûres etc., appliquez de l’argent colloïdal en spray sur la zone douloureuse, 1 à 3 fois par jour.

Gare au faux argent colloïdal

Il existe deux méthodes (méthode électrique et méthode chimique) pour produire de l’argent colloïdal, mais qui ne se valent pas en termes d’efficacité.

Selon les recommandations de Jean-Patrick Bonnardel, la seule méthode qui produise de l’argent colloïdal véritable est la chimique. Elle seule est capable de produire des particules d’argent colloïdales, tandis que la méthode électrique produit des ions non colloïdaux.

La différence est facile à voir sur les flacons. Un produit issu de la méthode chimique sera coloré (gris-bleu) et aura un goût métallique. Un produit de la méthode électrique sera incolore et sans arôme particulier.

Spécial Covid-19

Est-ce que l’argent colloïdal peut nous aider dans notre « combat » contre le covid-19 ? A double titre, oui.

D’une part, en solution buvable, il peut aider notre organisme à mobiliser ses défenses et capacités anti-infectieuses.

Mais il peut également renforcer l’action du gel hydroalcoolique pour les mains. L’alcool a une action antibactérienne vive mais de très courte durée. L’argent, lui en revanche, agit à long terme et est capable de rester sur la peau plus longtemps.

Ailleurs que sur notre peau, sur les surfaces métalliques, l’action désinfectante de l’argent est encore plus efficace. Deux études publiées à deux ans d’intervalle, l’une au centre hospitalier de Middletown en 2014 et la seconde à l’université de Bari en 2016 ont validé l’action désinfectante de l’argent en milieu hospitalier.

Comme quoi, les bonnes recettes n’ont pas d’âge !

Source : Jean-Patrick Bonnardel, « L’argent colloïdal, alternative naturelle aux antibiotiques », éditions Dangles, 2020
écrit par

La rédaction

Santé & Bien-être

Médecine douce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics
Conférence EXCLUSIVE en ligne

2021, année du boeuf de métal

06/02/2021 Durée: 1h30