back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Bien manger, Alimentation & Nutrition
  4. /
  5. Pourquoi Mangez du cru ?

Pourquoi Mangez du cru ?

  • mis à jour le samedi 2 mars 2019
  • 3 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Mangez du cru

les bienfaits d’une alimentation peu transformée

1. Nourriture juste 2. Action juste 3. Conscience juste. Si l’un des trois manque, aucun ne peut être réalisé. Si l’un des trois est réalisé, tous les trois le sont. Bouddha

« Notre organisme considère l’aliment cuit comme un agresseur, contre lequel il mobilise un de ses moyens de défense les plus précieux, les globules blancs ! » Dr Kouchakoff

Et si nous nous adonnions au cru, et pas uniquement la petite laitue verte accompagnée de rondelles de tomates ou la pomme en guise de quatre heures ? Je vous parle d’un autre mode d’alimentation où nous vouerions un culte au cru, sans passer par la case cuisson ! Une folie me direz-vous ?

Pourtant, les bienfaits d’une alimentation peu transformée sur notre santé sont énormes.

Depuis le début du 20ème siècle, des scientifiques et des médecins n’ont de cesse d’étudier les pouvoirs thérapeutiques des fruits et des légumes crus.

Un exemple ? Le médecin Max Gerson a soigné son patient (également médecin) qui souffrait de terribles migraines grâce aux fruits et légumes crus.

L’alimentation ou la troisième médecine

Auteur de l’excellent livre «L’alimentation ou la troisième médecine», le Docteur Jean Seignalet a changé son mode de vie alimentaire et a guéri ainsi d’une grave dépression. Outre le retrait radical des produits animaliers et du gluten, ce médecin a décidé de se lancer dans un régime hypotoxique en ne mangeant plus que cru. Il a alors adapté son régime à ses patients. Sur 115 malades, 90 ont réagi favorablement à son régime !

Notre système immunitaire ne reconnaît pas les molécules cuites. En effet, nos globules blancs vont se démultiplier pour aller lutter contre l’agresseur (les molécules cuites), provoquant une fatigue digestive. C’est ce que l’on nomme la leucocytose digestive. Cette leucocytose digestive est d’autant plus marquée que notre système immunitaire va devoir faire face à des cuissons dangereuses : micro-ondes, cocotte minute, four à haute température, barbecue, poêle trop chauffée avec de mauvaises huiles.

Les limites de la cuisson

La cuisson (à partir de 60 degrés) détruit les vitamines et minéraux des légumes. De ce fait, les manger crus vous permet de faire le plein de vitamines, de fibres, d’antioxydants…

Vous donnez ainsi à vos cellules des bonnes armes pour éviter les maladies et les combattre.

Conséquence ? Un système immunitaire au top, une énergie et une vitalité extraordinaires, une meilleure concentration, un vieillissement retardé, une silhouette affinée… Bref, vous resplendissez de santé et cela se voit tant physiquement que moralement!

Au vu de ces bénéfices vous êtes tenté(e)s ? Mais abandonner totalement la cuisson des aliments vous freine ? Dans ce cas-là, lançons-nous le défi d’une alimentation crue à 50 % en hiver et à 80 % en été. Commençons par arrêter les cuissons nocives qui détruisent les vitamines et sont cancérigènes.

Stop aux fritures et autres grillades nocives!

Votre santé vous remerciera.

Privilégions les cuissons douces à l’eau, à la vapeur, au wok (en l’utilisant à bon escient) ou à l’étouffé qui ne dépassent pas 95°C.

Petite règle : commencez vos repas par des aliments crus, pour une meilleure digestion. Prenez aussi des jus de légumes, des purées de fruits ou des soupes froides. Achetez aussi avec soin vos produits. Ils doivent être de bonne qualité, très frais et bio. Idem pour l’hygiène, elle doit être irréprochable. Enfin, dernier conseil, tout doit se consommer rapidement, donc achetez en petite quantité.

Le saviez-vous ? 

De 1979 à 1982, le professeur Stephen J. Shoenthaler, médecin et criminologue à l’université d’État de Californie a effectué une étude auprès de 12 institutions de redressement pour délinquants juvéniles et 803 écoles publiques soit près d’un million d’enfants au total.

Ces écoles et institutions ont augmenté leurs rations de fruits, de légumes et de céréales brutes et diminué graisses et sucres. Résultats : une chute de 47 % des « comportements antisociaux », une baisse de 40 % des troubles des apprentissages et une augmentation générale des résultats scolaires de 16 % !

écrit par

Amal

Bien manger

Alimentation & Nutrition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !