Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Podcasts, Savoir être
  4. /
  5. Pourquoi avons-nous besoin de mentir ?

Par-delà la vérité et le mensonge

« Vérité ou mensonge » du Dr Patrick Clervoy

En ces temps troublés où s’accumulent les crises (sanitaire, démocratique, sociale, économique) et les vérités discordantes, il est difficile de savoir se positionner.

Difficulté accentuée par des voix diverses et variées dont les arguments reposent uniquement sur l’émotionnel et la bien-pensance, quitte à faire fi de la vérité au profit du mensonge. Osons même le dire, quitte à préférer le mensonge à la vérité.

Quels sont donc les mécanismes psychologiques qui organisent l’emprise du mensonge sur les individus ? Pour y répondre, nous accueillons Patrick Clervoy, médecin-psychiatre et auteur du livre « vérité ou mensonge » paru chez Odile Jacob.

Paradoxes

Du point de vue de la morale et du juste, la vérité est reconnue comme très honorable et recommandable, et le mensonge comme condamnable. Pourtant, il apparait dans les faits que notre discours n’est pas cohérent avec nos actions.

Le Dr Patrick Clervoy en livre quelques exemples :

L’affaire VA-OM de 1993 a vu un célèbre homme politique condamné à l’inéligibilité pendant 5 ans. La peine passée, ce même homme s’est représenté. Alors que la logique aurait voulu qu’il soit totalement décrédibilisé à la suite de cette affaire, il a été élu à la majorité au 1er tour. La question ici est donc : pourquoi les gens préfèrent-ils un menteur, ou quelqu’un qui a déjà menti, à un non-menteur ?

En parallèle, on se rend compte que des lanceurs d’alerte, c’est-à-dire des « révélateurs de vérité » comme Assange et Snowden, ne bénéficient d’aucune reconnaissance et subissent toutes les misères du monde.

  • Que déduire de ces paradoxes, quelle est la posture à adopter entre le mensonge et la vérité ?
  • Patrick Clervoy : Tant qu’on peut éviter de mentir, évitons de mentir. Néanmoins, la prudence peut être aussi de ne pas s’acharner à soutenir une vérité, parce que cela peut faire mal. Si vous forcez quelqu’un à renoncer à son mensonge, vous pouvez le mettre dans un état de détresse tel qu’il peut commettre les gestes les plus graves qui soient. Cela peut aller jusqu’au suicide ou au meurtre comme le démontre l’affaire Romand. Finalement, il vaut mieux rester sur l’ordre du constat : je ne te crois pas, tu dis que j’ai tort, restons-en-là.

Pourquoi le mensonge peut-il être utile, voire salutaire ?

Préserver sa santé mentale

  • Patrick Clervoy : Enfant, un camarade de ma classe a demandé à sa mère si le diable existait. Celle-ci lui a répondu : « non mon chéri, le diable n’existe pas, sauf pour les petits garçons qui ne disent pas tout à leur maman. » Cette réponse est catastrophique parce qu’elle met en danger notre équilibre psychique.
écrit par

Amal Dadolle

Vous devriez lire

Santé

Plaidoyer d’un psychiatre en faveur d’une médecine holistique

Podcasts

Comment l’environnement sculpte notre vie ?

Société

Fake news : pourquoi devons-nous cultiver l’esprit critique?

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Podcasts, Savoir être
  4. /
  5. Pourquoi avons-nous besoin de mentir ?
back to top