Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. Comment reconnaître et s’initier aux synchronicités ?

L’univers parle en synchronicités

Marie-Pierre Dillenseger, spécialiste de la pensée chinoise, écrit : « l’univers ne parle pas en mots, mais par synchronicités et coïncidences. A nous de repérer et de décoder » (Debout, mama éditions, 2021).

Les synchronicités, ce sont les moments de vie où le hasard fait sens, où il cesse donc d’être ce qu’il est en devenant signifiant.

Cela peut être de tomber inopinément sur une annonce professionnelle qui colle à notre projet. D’attraper au fil d’une conversation d’inconnus une réponse à une question existentielle. De trouver un livre, un bijou de famille, ou l’amour que l’on ne cherchait pas ou plus. Etc.

C’est à ce phénomène subtil et merveilleux que se propose de nous initier Isabelle Fontaine, auteure, formatrice et conférencière spécialisée dans le décryptage de l’intuition, de la synchronicité et du langage symbolique.

Son livre, « Transformez votre vie avec les synchronicités » (éditions Eyrolles, 2021), revient sur leur histoire, leur concept et offre de nombreux exercices pratiques pour s’ouvrir aux synchronicités et mieux les repérer.

D’où vient le concept de synchronicité ?

Le mot « synchronicité » est inventé par le psychiatre Carl Gustav Jung à partir de deux mots du grec ancien : « syn » et « Kronos » signifiant respectivement « avec » et « le temps ». Il y a donc l’idée que les synchronicités se manifestent au bon moment et au bon endroit.

S’il est relativement bien connu qu’une synchronicité soit un phénomène conceptualisé par Jung, il n’a pas été seul.  Wolfgang Pauli, physicien quantique, a étroitement collaboré avec lui.

Une collaboration à la fois heureuse et fortuite, puisque Pauli et Jung développent une véritable complicité intellectuelle. Et grâce à la fonction scientifique de Pauli, Jung est un peu protégé du discrédit public total.

Un discrédit que le psychanalyste n’ignore pas. Il sait que les esprits rationalistes (et le monde intellectuel du 20ème siècle en regorge) ne sont pas prêts à entendre que le hasard puisse avoir un sens. Que l’univers soit un soutien à notre réalisation personnelle.

Freud, le premier, lui reproche avec véhémence son attirance pour ce qu’il juge être de l’obscurantisme.

Un jugement relativement récent, car l’idée d’un univers communiquant est loin d’être neuve ou exceptionnelle : on la retrouve en Grèce Antique, dans la pensée chamanique et les traditions spirituelles orientales.

L’intolérance de Freud n’empêche pas de rejeter toute prudence et de nier les possibles déviances superficielles. Pour s’en protéger, il convient de savoir distinguer ce qui ressort du hasard signifiant et ce qui est de l’ordre du hasard seul.

Comment reconnaître une synchronicité ?

écrit par

Amal Dadolle

Vous devriez lire

Savoir être

Comment développer son intuition en 5 étapes ?

Savoir être

Vos 3 supers pouvoirs : Méditation – Imagination – Intuition

Savoir être

Comment modifier son destin ?

  1. Home
  2. /
  3. Se connaître, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. Comment reconnaître et s’initier aux synchronicités ?
back to top