Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Écologie, Société, Accueil
  4. /
  5. Comment rester écolo sans devenir dépressif ?

L’éco-anxiété : le nouveau mal du siècle

Un nouveau type de stress chronique

Pour tout citoyen bien dans sa peau, curieux de ce qu’il se passe autour de lui et soucieux du devenir de ses enfants, il est difficile d’être totalement heureux et épanoui.

Le dérèglement climatique et la 6e extinction de masse de la biodiversité sont effectivement en cours. Et alors que nous devrions repenser totalement notre système économique et nos modes de vie, nous continuons à dilapider les ressources pour produire toujours plus et consommer encore plus.

A ce rythme, d’ici 80 petites années, la température globale dépassera les 7°C et nos corps ne pourront tout simplement plus fonctionner. C’est une mort horrible qui attend les vivants.

Quant à ceux qui ont conscience de cet enjeu imminent, les injonctions contradictoires à la « soyez éco-responsables et en même temps consommez » les plongent dans des pensées et émotions lourdes. L’angoisse, le désespoir et une colère qui au fil du temps mûrit et pourrit en un certain dégoût du genre humain, suivie d’une infinie tristesse quand la colère est redescendue. Il y a un terme aujourd’hui pour qualifier ce mal-être dû au stress de l’urgence écologique : l’éco-anxiété.

Laure Noualhat, journaliste spécialiste des questions écologiques à Libération depuis 15 ans, décrypte ce nouveau mal du siècle, tout en apportant réconfort et solutions pour le surmonter dans son ouvrage « Comment rester écolo sans finir dépressif ».

écrit par

La rédaction

Vous devriez lire

Podcasts

Pourquoi l’individualisme occidental est mort ?

Podcasts

Science : pourquoi la nature nous soigne et nous rend plus heureux?

Société

Comment l’humanité peut-elle vivre en harmonie avec la nature ?

  1. Home
  2. /
  3. Écologie, Société, Accueil
  4. /
  5. Comment rester écolo sans devenir dépressif ?
back to top