Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Se sentir bien, Culture, Santé
  4. /
  5. Course à pied : pourquoi les Kenyans dominent la piste...

Naître et vivre en altitude

Meilleures performances : l’incontestable domination kenyane

La domination des coureurs Kenyans dans le running  est incontestable. Entre 2001 et 2010, 89,5 % des vainqueurs hommes des six grands marathons mondiaux (Berlin, Chicago, Londres, New York, Paris) sont d’origine d’Afrique de l’Est, dont une grande majorité Kenyans.

Samedi dernier, c’est un Kenyan, Eliud Kipchoge, qui a remporté le marathon de Vienne de 42,195 kilomètres en 1h59m40s, passant la barre symbolique des 2h. Et dimanche, la Kényane Brigid Kosgei a explosé le record du monde féminin du marathon en 2h14’4, à Chicago.

Quel est le secret de la réussite kenyane ?

Jérôme Sordello, expert reconnu en préparation physique, et Bob Tahri, athlète de haut niveau en course de demi-fond et de fond, titré 16 fois champion de France, ont étudié et vécu auprès des coureurs kenyans pour connaître leurs secrets.

Ainsi, leurs capacités ne doivent rien à la génétique. En revanche, d’autres facteurs comme les conditions de vie, de même que l’entraînement intensif expliquent le succès des Kenyans, dont une ethnie en particulier, les Kalenjin.

L’avantage des Kalenjin

Parmi les différentes ethnies qui composent la population Kenyane, les Kalenjin se distinguent des autres. Ils détiennent 75 % des médailles d’or et d’argent du Kenya dans les plus grandes compétitions de course.

Cette ethnie, qui est la 4ème du Kenya en termes de population, s’est installée il y a 2000 ans autour et dans la vallée du grand Rift, avec des hauts-plateaux entre 1800 et 2300m d’altitude. C’est cette exposition à l’altitude depuis la naissance qui va expliquer les performances exceptionnelles des Kenyans.

Les effets de l’altitude sur le corps

Naître et vivre en altitude, combiné au fait que les Kenyans courent dès leur plus jeune âge (les écoliers courent 7,5 kms/jour pour se rendre en classe) a amené l’organisme à s’adapter pour que leur endurance soit optimale.

Ainsi par rapport aux autres coureurs, l’organisme des Kenyans possède les avantages physiques suivantes :

  • Une meilleure capacité de transport et d’utilisation de l’oxygène (notamment grâce à une production de globules rouges et de mitochondries cellulaires plus grande).
  • Une meilleure endurance aérobie, qui va leur permettre de parcourir plus de distance que les autres à une même intensité.

Mais au-delà des avantages physiques, l’état d’esprit Kenyan explique aussi leur soif de victoire.

L’état d’esprit Kenyan

écrit par

Amal Dadolle

Vous devriez lire

Santé

Comment l’autohypnose peut décupler nos performances sportives ?

Santé

Comment la préparation mentale améliore la performance sportive et professionnelle ?

Bien-être au travail

Comment avoir un mental de champion ?

  1. Home
  2. /
  3. Se sentir bien, Culture, Santé
  4. /
  5. Course à pied : pourquoi les Kenyans dominent la piste...
back to top