Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

4 règles d’or pour communiquer avec son enfant

  • mardi 18 septembre 2018
  • 3 Min de Lecture

Nos clés pour créer et entretenir le lien 

Une relation épanouie entre deux personnes est facile à deviner, elle se révèle à la communication souple et complice qui découle entre elles. C’est ce genre de relation que nous souhaiterions avoir avec nos enfants. Si avec certains, de nature extravertie et accommodante, communiquer coule de source, avec d’autres c’est une autre paire de manche. Face à un enfant au caractère bien trempé ou à un adolescent recroquevillé dans son monde, il n’est pas toujours évident de savoir sur quel pied danser.

Pour retrouver le rythme et la communication, voici 3 règles d’or, délivrées par une spécialiste de la famille et des enfants, Camille Berta.

Ces règles vous aideront à renouer du lien avec votre enfant, quels que soient son âge et son tempérament.

1. Montrez l’exemple 

Si vous voulez inciter votre enfant à communiquer, autant montrer l’exemple en vous exprimant en premier. Racontez votre journée au bureau, ou vos déplacements, en partageant vos expériences et vos ressentis. Evoquez des détails qui pourraient lui plaire, comme la blague d’un collègue ou un quipropo loufoque. Mais n’oubliez pas non plus de lui parler de vos difficultés rencontrées, ou d’une pression subie par votre hiérarchie. Il ne s’agit pas de déverser vos angoisses sur les épaules de vos enfants, mais de leur montrer que vous n’êtes pas sans failles. Se dévoiler est la meilleure invitation donnée à un enfant pour qu’il en fasse autant.

2. Posez des questions ouvertes

Si les plus expansifs racontent sans se faire prier leurs journées, pour les natures réservées, surtout les ados en plein mal-être, ce n’est pas gagné. Si vous ne venez pas les chercher, vous pouvez être certains qu’ils se contenteront de rester dans leur bulle. Pour amorcer un dialogue, posez des questions ouvertes qui les empêcheront de se contenter de répondre par oui ou non. Suivant l’âge, cela peut être le menu de la cantine, la blague d’un copain, les difficultés ou les réussites de la journée.

3. Soyez à l’écoute, même si ce n’est pas le bon moment

Etre parent, c’est un boulot à plein temps n’est-ce pas ? Vous rendre disponible pour votre enfant s’il a besoin de vous parler est important, même si vous avez la tête dans vos comptes ou vos dossiers de travail. En particulier pour les plus jeunes ou les plus introvertis. Les premiers pourraient interpréter votre indisponibilité pour du rejet, quant aux seconds, s’ils vous sollicitent d’eux-mêmes pour communiquer c’est que le sujet est sérieux.

En pratiquant de manière assidue ces 3 règles d’or au sein de la maisonnée, on évite l’enfermement sur soi et les dérives qui peuvent aller jusqu’à ne pas réellement connaître ses propres enfants. De plus, en instaurant un dialogue ouvert et quotidien, communiquer devient une habitude, et permet de repérer les problèmes émotionnels, psychologiques ou scolaires.

Enfin, pour consolider votre relation avec vos enfants, n’oubliez pas de passer des moments en tête-à-tête avec chacun d’eux.

4. Privilégiez un tête-à-tête

Rien ne vaut les tête-à-tête pour couvrir les besoins d’écoute et d’attention d’un enfant. Ce sont des moments exclusifs et privilégiés qui renforcent votre lien. Accordez-vous donc du temps pour deux, en organisant des moments à vous. Ils pourront être courts si c’est tous les jours, comme cuisiner ensemble, ou tout simplement aller dans la chambre de votre enfant pour discuter tranquillement.

Vous pouvez également vous retrouver à deux, une fois par semaine. Cela peut être d’aller faire du vélo ensemble, ou aller boire un jus de fruit dans un café que vous aimez bien.

A une époque où nous en manquons tellement, le temps est ce que nous avons de plus précieux. Alors autant ne pas le gaspiller et l’accorder à ceux que nous aimons. D’autant plus que la place des parents est centrale dans la construction d’une personne. Ainsi plus nous avons une relation épanouie avec nos enfants, plus nous augmentons leur chance de devenir des adultes heureux et confiants.

Pour aller plus loin : Camille Berta, Ma boîte à outil pour organiser et réenchanter ma vie de famille, Dunod, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires