back to top
Recherche

Rejoignez Bloomingyou, média libre, curieux et heureux
grâce à ses lecteurs

Cet article est réservé aux membres
inscrits à la newsletter

Déja inscrit ?
Je me connecte

Le bonheur comme état d’esprit,
c’est notre mantra chez BloomingYou!

Nous décryptons les mécanismes
entre corps et esprit et les
connaissances utiles à l’épanouissement
individuel et collectif.

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

MON PANIER

Votre panier est vide.

Profitez des contenus de Bloomingyou
en illimité !

Plus d'infos !

Vous avez bénéficié de 3 articles
gratuits pour découvrir Bloomingyou

Profitez d'un accès illimité et sans engagement à nos contenus
à partir de 1,90€ par semaine

Je ne souhaite pas m'abonner ?
Dites-nous pourquoi… →
  1. Home
  2. /
  3. Savoir être, Confiance en soi, Se connaître
  4. /
  5. Se fier au nez ou à l’oeil ?

Se fier au nez ou à l’oeil ?

  • mis à jour le mercredi 27 mars 2019
  • 2 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Se fier au nez ou à l'oeil ?

La tête et le coeur : se fier à l’œil et au nez

Imaginez deux poissons sur l’étal d’un poissonnier. L’un est frais, l’autre avarié. En les regardant l’un après l’autre, vos yeux  le sens de la vision ne peuvent rien vous dire sur leur degré de fraîcheur respectif : à l’œil, rien ne les distingue, rien ne vous indique que l’un est comestible et l’autre non. Pour le savoir, il n’y a qu’un moyen. Vous devez faire appel à un autre de vos sens : l’odorat. Au nez, vous allez tout de suite sentir la différence !

Chacun de nos cinq sens fournit des informations différentes sur la réalité, aussi importantes les unes que les autres. Chacun a aussi des correspondances avec une faculté différente. La vision, par exemple, est liée au mental qui pense et réfléchit (« Vous voyez ce que je veux dire ? »). En revanche, l’odorat est lié au cœur (« Je ne peux pas le sentir ! ») qui ressent les choses de l’intérieur.

Dans le monde actuel, depuis les Lumières en particulier, la vision et les facultés intellectuelles ont été largement privilégiées, au détriment des autres sens et facultés, relégués loin derrière.

Mais aussi merveilleux soit-il, l’œil est incapable de voir au-delà de la surface des choses. De manière analogue, le mental s’arrête aux apparences : il réfléchit, or ce qui se reflète ne pénètre pas les choses en profondeur. Seule la chaleur traverse la surface, la chaleur du cœur qui sent et ressent ce qui ne se voit pas.

Aucune faculté, aucun sens n’est meilleur que les autres : ils sont complémentaires, et c’est leur utilisation conjointe qui fournit la perception la plus complète de la réalité et des gens.

La vue et l’intellect sont des organes merveilleux, mais n’oubliez pas que, comme l’odorat, le cœur vous procure une connaissance indispensable sur les êtres et les choses, que jamais le mental ne vous fournira.

MUST READ Extrait de Graines de sens / 52 métaphores pour cultiver votre jardin intérieur d'Olivier Clerc aux éditions la Martinière

Procurez-vous ce bel ouvrage à lire, raconter et/ou à offrir en cliquant ici ou !
écrit par

Olivier Clerc

Savoir être

Confiance en soi

Se connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics
Replay

2021, année du boeuf de métal

06/02/2021 Durée: 1h30