Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. Comment faire la paix avec soi-même et les autres grâce...

Quelles sont l’origine et la signification de Ho’oponopono ?

Pour ceux qui fréquentent le rayon du développement personnel dans les librairies, Ho’oponopono est un concept bien connu, issu de la sagesse Hawaïenne.

Au sens littéral, « Ho’oponopono » signifie l’action de « corriger ce qui est erroné », de « rendre droit » ce qui est cabossé, de rééquilibrer ou réharmoniser ce qui a été perturbé. Au sens figuré, « Ho’oponopono » est le nom d’une pratique ancestrale de soin mental, qui se déroulait toujours au sein de la famille ou de la communauté.

Selon les anciens, la maladie, physique ou mentale, prend toujours son origine dans un lien brisé. Elle n’est jamais l’affaire d’un seul individu, mais toujours d’un collectif. Voila, une vision de la santé qui rejoint en tout point celle des peuples premiers.

Comme l’explique Virgile Stanislas Martin, hypnothérapeute, et auteur de « 50 exercices de Ho’oponopono » paru aux éditions Eyrolles, Ho’oponopono peut se résumer en un « processus collectif de responsabilité, de repentir, de pardon et de transformation. »

Dans les années 1970, Morrnah Simeona, chamane Hawaïenne, développe une version de Ho’oponopono adaptée aux sociétés modernes et individualistes. Son enseignement a connu, et connait toujours, un vif succès aux USA, en Europe et en Asie.

Morrnah Simeona condense et résume le processus de guérison de l’esprit de Ho’oponopono en quelques mots : Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime.

Quelques mots simples et doux, mais qui demandent un réel travail sur soi pour changer de paradigmes et d’état d’esprit.

Quels sont les principes et buts de Ho’oponopono ?

Une lecture du monde bien spécifique

Depuis l’entreprise de Morrnah Simeona, Ho’oponopono est devenu un outil d’évolution personnelle à destination de ceux qui recherchent à vivre de manière plus sereine, plus en paix avec eux-mêmes en portant un regard moins dur sur les autres et leur environnement.

Deux paradigmes propres à la pensée hawaïenne, mais que l’on retrouve ailleurs, doivent être compris :

  • L’individu n’est pas coupé du monde, il est une partie de ce « tout ». Et c’est pourquoi, quand on agit sur soi, on agit sur le monde.
  • Les expériences douloureuses sont nécessaires parce que porteuses de sens et de connaissances. Ce sont des paliers à traverser pour devenir celui ou celle que nous voulons, viscéralement, être.

Désolé(e) et pardon

Ces deux mots « désolé » et « pardon » impliquent de prendre sa part de responsabilité, sans culpabiliser pour autant.

Etymologiquement, le mot « responsabilité » signifie « se porter garant, répondre à quelque chose », ce qui suppose de n’être ni dans l’accablement ou le désintérêt, mais dans une nouvelle étape de son évolution personnelle.

Vous devriez lire

Savoir être

Comment faire la paix avec son passé ?

Savoir être

Comment se débarrasser du sentiment de vide intérieur ?

Savoir être

Comment arrêter de juger les autres et soi-même ?

  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Être en paix, Savoir être
  4. /
  5. Comment faire la paix avec soi-même et les autres grâce...
back to top