back to top
Recherche

Comment peut-on coacher les autres ?

  • mis à jour le mardi 21 avril 2020
  • 4 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

comment-peut-on-coacher-les-autres

Coacher, un loisir comme un autre ?

Des coachs de vie qui s’ignorent

Lorsqu’un de nos proches nous confie ses difficultés dans son couple, sa famille ou ses objectifs professionnels, nous avons spontanément tendance à l’aider par nos conseils ou en étant empathique. La vie fait donc souvent de nous des coachs sans que nous ayons besoin d’accréditation ou de suivre une formation certifiée en école de coaching.

Mais pourrait-on faire de la pratique du coaching personnel un loisir comme un autre, au même titre que cuisiner, jardiner, pratiquer un sport ou un instrument ? Très aisément selon Emeric Lebreton, docteur en psychologie, auteur et formateur en coaching professionnel depuis plus de 15 ans.

Les limites et le cadre du coaching en amateur

Pourquoi faire du coaching ? Le premier argument d’Emeric Lebreton ne manque pas de pertinence : beaucoup de gens font du bénévolat pour faire du bien autour d’eux. Or, leurs motivations rejoignent ceux qui souhaiteraient faire du coaching. On sait depuis les travaux de Maslow que nous rendre utile et contribuer au bonheur des autres participe également au nôtre en répondant à notre besoin d’estime de soi.  Alors pourquoi ne pas assumer d’être coach pour son épanouissement personnel ?

Il faut bien sûr se limiter au coaching individuel et oublier le coaching d’équipe plus délicat quand on n’a pas toutes les compétences. Exception faite pour les managers ou personnes ayant des compétences managériales, dont le coaching en entreprise fait déjà partie de leur cursus et vie professionnelle.

Tout le monde peut-il coacher ?

Contre-indication aux tenants de la vérité

Comment devenir coach amateur ? Faut-il avoir des aptitudes spécifiques ou un leadership naturel pour coacher ? Pas nécessairement. Cela demande surtout le bon état d’esprit.

Ceux qui doivent se garder de coacher sont les esprits-gourous convaincus que les autres sont des ignorants que l’on doit ramener à la lumière. Car le risque est de ne pas être dans une relation d’aide mais dans une emprise mentale, où l’on ne coache plus mais on manipule.

Il faut toujours avoir à l’esprit que le coach n’est pas un formateur, un entraîneur, et ne fait pas non plus de consulting, c’est un accompagnateur. Ainsi, le coach et la personne coachée doivent s’inscrire dans une relation entre pairs.

Est-ce que tout le monde peut être coaché ?

Par ailleurs, Emeric Lebreton avertit qu’il y a aussi certaines personnes qui ne peuvent être coachées. Ce sont celles qui se complaisent dans leur malheur sans que cela soit forcément conscient. Leur besoin d’affection et de reconnaissance les pousse dans une posture de victime pour se garantir l’écoute et l’attention des autres. Ces personnes ont davantage besoin de la psychanalyse d’un thérapeute.

De fait, même sans avoir toutes les compétences professionnelles reconnues, le coach-amateur doit connaître quelques éléments fondamentaux de savoir-être s’il désire apporter une aide effective. Le coach doit avoir un minimum de connaissance de soi, être agile en sachant faire appel à son intuition, et être capable d’avoir une écoute active, c’est-à-dire attentive.

comment-peut-on-coacher-les-autres

Les fondamentaux du coaching

Pourquoi on ne va pas bien ?

Une personne se sent mal quand elle a vécu une perte (deuil, échec sentimental ou professionnel) ou qu’il n’y a plus d’alignement entre ce qu’elle est et ce qu’elle vit. 

L’intervention du coach va aider la personne à prendre du recul pour clarifier l’objectif et prendre conscience de ses croyances limitantes ou blocages. Pour ce faire, il va avoir recours à un questionnement dense autour de trois éléments. La personnalité, les valeurs et les besoins (de sécurité, d’appartenance, d’affection) qui peuvent évoluer en fonction de la vie.

Accompagnement au changement

Dès lors, cela va aboutir à la question des changements  qui seront mis en place pour faire évoluer la situation. Ces changements peuvent être radicaux (rupture, aller vivre dans un autre pays, faire une reconversion professionnelle), ou doux (suivre une thérapie de couple, émettre un besoin d’évolution professionnelle dans l’entreprise ou redécorer sa maison).

Peu importe l’intensité du changement factuel, l’essentiel est de voir émerger un changement d’état d’esprit pour sortir de l’inertie, être orienté solution, et créer du mouvement. La personne reprend le contrôle en arrêtant de subir la situation. Ce qui procure déjà beaucoup de bien.

3 techniques de coaching pour tous

Si vous souhaitez vous lancer dans quelques séances de coaching et devenir le coach personnel de votre entourage en cas de divorce ou de burn out, voici quelques techniques préconisées par Emeric Lebreton que vous pourrez utiliser.

Le loup de Wall Street 

Cette technique consiste à utiliser un billet de banque comme métaphore de la valeur d’un individu. On donne à son coaché un billet qu’il chiffonne, piétine et maltraite à loisir. Une fois que la personne a rendu le billet en expliquant que c’est sa valeur, le coach fait noter que même abîmé, la valeur intrinsèque ne change pas. Cette technique est utilisée notamment avec les personnes qui souffrent de manque de confiance en soi et d’estime de soi.

Les poupées russes 

Il faut poser au moins 5 fois la question « pourquoi ? » à une personne afin de mieux comprendre quels sont les objectifs poursuivis. Cette technique vise également à renforcer et clarifier l’objectif de façon à créer suffisamment de détermination et de motivation. Une technique efficace pour coacher quelqu’un qui souhaiterait faire un régime.

comment-peut-on-coacher-les-autres

Le moulin à eau

Le moulin à eau transforme l’énergie de l’eau en électricité ou en force motrice. Le moulin à eau est donc une technique de coaching qui permet d’utiliser l’énergie émotionnelle d’une personne pour la faire passer à l’action, se confronter à ses problèmes relationnels et atteindre les objectifs voulus. Cette technique s’appuie notamment sur l’émotion de la colère. Pour se motiver, il n’y a guère mieux que la colère, c’est l’émotion de l’action par excellence.

Les métiers du coaching embrassent de nombreuses spécialisations. Mais que l’on se glisse dans la peau du coach sportif, coach déco, coach fitness ou coach en développement personnel, le plan d’action et les outils pour accompagner l’individu sont les mêmes.

Source : Emeric Lebreton, « Tout le monde peut coacher », éditions Orient’Action, 2019
écrit par

La rédaction

Relations interpersonnelles

Savoir être

Confiance en soi

Se connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !