back to top
Recherche

Rejoignez Bloomingyou, média libre, curieux et heureux
grâce à ses lecteurs

Cet article est réservé aux membres
inscrits à la newsletter

Déja inscrit ?
Je me connecte

Le bonheur comme état d’esprit,
c’est notre mantra chez BloomingYou!

Nous décryptons les mécanismes
entre corps et esprit et les
connaissances utiles à l’épanouissement
individuel et collectif.

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

MON PANIER

Votre panier est vide.

Profitez des contenus de Bloomingyou
en illimité !

Plus d'infos !

Vous avez bénéficié de 3 articles
gratuits pour découvrir Bloomingyou

Profitez d'un accès illimité et sans engagement à nos contenus
à partir de 1,90€ par semaine

Je ne souhaite pas m'abonner ?
Dites-nous pourquoi… →
  1. Home
  2. /
  3. Savoir être, Bonheur
  4. /
  5. Le changement c’est maintenant !

Le changement c’est maintenant !

  • mis à jour le jeudi 28 février 2019
  • 3 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Le changement c’est maintenant !

Rallumer le feu!!!!

J’ai vidé l’appartement, j’ai rangé mes livres en les triant par collections et j’ai trié mes vêtements, je n’ai rien mis aux oubliettes, j’ai simplement collé des étiquettes. J’ai mis des petites boîtes dans des grandes boîtes, j’ai renforcé par deux fois les cartons. D’un petit coup de main sur leur dos, je leur ai dit : « s’il vous plaît, ne lâchez rien », ce n’est pas le moment. Le déménagement, c’est bientôt.

J’ai décidé, pour des mois ou des années, de changer de lieu de vie, de rythme et de côté du lit. Voilà c’est en Janvier, que je quitte Paris.

Du haut de mon cinquième étage, je m’accroche à l’escalier et j’écoute battre le cœur du temps. Dix ans que je vis ici et j’ai eu une chance inouïe. Chaque jour. Vraiment.

La vraie force n’est pas celle du désir mais celle de la résolution.

J’ai choisi. Après mille questions, le réveil de peurs ancestrales et des débats houleux avec mes croyances inquiètes, je tiens bon. Tenir bon est d’ailleurs une expression juste : qui tient bon, tient le bon bout. C’est une attention du quotidien : faire en sorte que la partition de nos actes soit accordée avec le son de nos pensées. Pour faire de notre vie, une mélodie sensée.

Je continue. Puisqu’il ne s’agit que de cela finalement : continuer. Continere en latin, signifie maintenir uni, être fidèle à Soi. Je veux continuer de suivre mes envies et mes idées. Je veux être libre d’être toutes les femmes que j’ai envie d’être et même celles auxquelles je n’ai pas encore pensé. Cumuler mes activités professionnelles, créer, voyager, explorer et enfin transmettre.

Il n’y a pas de modèle.

L’essentiel est de rester vivant.

« Si de temps en temps, vous vous demandez ce dont le monde a besoin,

Demandez-vous plutôt ce qui vous fait rire, vibrer, agir,

car ce dont le monde a besoin justement,

C’est bien de gens vivants. »

Je ne suis pas là pour vous dire que c’est facile, toute remise en cause demande du courage, une connaissance qui s’acquière, une prise de conscience de nos petites lumières, comme celle de nos zones d’ombre. (Et des « nuances les plus sombres », vous ferez ensuite ce que vous voudrez, à partir du moment où vous les reconnaitrez.)

Par exemple, j’ai dû secouer ma tête dans tous les sens pour en faire sortir toutes les idées. Puis j’ai remis de l’ordre. Et enfin, j’ai redéfini mes priorités.

La fidélité à Soi peut parfois, au gré des vents, impliquer des petits ou de grands changements.

La vie est, par essence, transformation et mouvement perpétuel.

 « J’accepte la grande aventure d’être moi »* et pour cela, il faut parfois prendre des risques, faire des paris incertains. Après tout, l’espace devant nous est immense.

Demain, je troquerai mon « deux pièces » parisien pour une maison plus « au vert » et pour marquer ce « retour à la Terre », j’ajouterai une rangée « jardinage » dans la bibliothèque du salon, parmi tous les ouvrages de cette rentrée littéraire.

On ne change pas pour le plaisir, on change pour faire durer. On invente pour durer, pour éviter toute forme de renoncement, de dépressions blanches, de sacrifices qui nous échappent. Ne rien lâcher de Soi, c’est ne rien lâcher des Autres, cela revient au même. L’enjeu est bien là : il est relationnel. Se lier au Sens, au réel, à l’art, à sa famille, à ses amis et à ses amours. Cette éternité des liens est notre seule vérité. Notre part d’humanité avec tous ces éclats de joie, il ne faut pas l’oublier.

Avant de partir, j’ai eu envie de réunir mes amis et mes voisins d’ici, tous ceux qui ont mis de « l’extra » dans mon « ordinaire » et qui ont dansé avec moi sur « le tourbillon de ma vie ». Ce n’est pas un au revoir, bien au contraire, c’est un pot de nouveau départ, juste quelques verres. Aux prochaines aventures à venir et aux pages blanches à écrire. Histoire de se dire simplement qu’on est bien, qu’on est là, qu’on est Un.

« Ensemble, c’est tout ».

Et si ce soir-là, je pleure, ce seront des larmes de gratitude qui ne compteront pas pour du beurre, elles auront le gout du bonheur et la couleur de tout ce que nous avons à libérer du fond de notre cœur.

Choisir, c’est aussi se souvenir. Se souvenir des belles choses.

Il nous restera ça.

Notre Amour en bagage, le feu dans nos mains.

La vie est belle, et le désir sans fin.

A toutes nos étoiles,

Merci,

*Citation de Simone de Beauvoir

Conseils de lecture :Les irremplaçables, Cynthia Fleury - Eloge du risque, Anne Dufourmontelle.
écrit par

Auré

Savoir être

Bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics
Webinaire

Pourquoi l’amour est-il si compliqué ?

05/10/2020 Durée: 1h30