Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

5 astuces pour booster sa confiance en soi

  • mardi 19 juin 2018
  • 4 Min de Lecture

La confiance en soi comme état d’esprit

Ne laissez personne vous maltraiter, nous rappelle le fragment de sagesse de dimanche. Un conseil qu’il est plus aisé d’appliquer quand ce dénigrement survient à l’âge adulte : on a assez de maturité et d’expérience de vie pour ne pas se laisser empoisonner par des gens toxiques. Hélas, il est beaucoup plus difficile de se défaire de ce manque de confiance en soi, quand la graine du doute a été implantée dès l’enfance par le regard déçu ou négligeant d’un parent. De même, notre confiance peut venir se casser les dents quand notre tour de taille ne correspond pas (et ne correspondra jamais) aux stéréotypes de notre époque, ou quand nous connaissons l’échec professionnel ou sentimental à 40 ans, alors que tout roulait comme il faut jusqu’ici. Comprenons bien une chose sur le doute, ce n’est pas un mal en soi, au contraire même, c’est très sain quand il nous préserve en nous rendant plus humbles et plus lucides. En revanche, le doute devient problématique quand il nous paralyse, sape toute notre confiance, et nous empêche d’avancer. Pour se sortir de ce sable mouvant, voici quelques méthodes à appliquer.

Challengez-vous

Quoi de mieux pour développer sa confiance que de se lancer des défis ? Cela peut être dans n’importe quel art ou domaine, mais en matière de développement ou de consolidation de confiance en soi, la pratique d’un sport fait des merveilles. S’éprouver physiquement, c’est gagner en endurance, en force, et en connaissance de soi. On en retire une fierté personnelle, que personne ne peut nous enlever. De plus, le corps sécrète des hormones du bonheur (les endorphines) comme nous l’avons vu à plusieurs reprises avec la marche, et la nage.

Visualisez l’objectif

Le manque de confiance en soi tire aussi sa source de la confusion, quand nous ne sommes pas au clair avec nous-mêmes, et sommes blasés. On ne sait pas vraiment ce que l’on fait là, ni ce qu’on veut. Il est alors temps de faire un bilan et d’écrire noir sur blanc ce que nous voulons vraiment. Puis, il suffit de visualiser le but ou l’inspiration. Imaginez-vous y parvenir. Cette technique appelée visualisation créatrice fait partie des classique de la PNL, et c’est aussi l’une des 7 lois du changement par Maxime Coignard.

Utilisez les mantras

Souvenez-vous que notre cerveau n’est pas un bloc de ciment compact, il est plus proche d’un organisme vivant qui évolue tout au long de sa vie. Nous avons découvert à cette occasion les pouvoirs de la pensée qui agissent sur le traitement d’une douleur comme la migraine. Les mantras ou autres petites formules pour se donner du peps sont tout aussi efficaces, d’autant plus qu’ils viendront faire taire les multiples petites injonctions assassines qui alimentent notre manque de confiance en nous. Cette technique pour agir sur les pensées, nous la connaissons depuis Coué. Tournée en dérision à tort, la méthode Coué n’est ni plus ni moins que de l’auto-hypnose. Or, pour que cela marche, l’ironie ne peut pas avoir sa place.

Notez une petite dizaine de mantras ayant trait à la confiance en soi, puis affichez les quelques part où vous passez souvent, votre frigo par exemple, cela vous permettra d’y penser souvent et de les transformer en automatismes. N’oubliez pas que si le cerveau est souple, il est surtout très lent, il faudra donc être constant et répéter vos mantras jusqu’à ce que votre cerveau en fasse une réalité.

Cultivez la gratitude

La gratitude, encore et toujours, et ici parce que la confiance en soi se cultive étroitement avec la confiance en la vie. Adoptez cette petite idée de l’écrivain Florence Servan-Schreiber, qui préconise de noter « 3 kifs par jour », que cela soit une promotion ou un moment de détente avec votre conjoint. Complétez vos 3 kifs reçus et vécus dans la journée, en y ajoutant 3 autres kifs que vous aurez donnés (aider une mamie à traverser la rue), car se rendre grâce est une autre méthode pour asseoir sa confiance en soi.

Demandez de l’aide 

Il n’est pas toujours aisé d’identifier ses blocages, ou d’agir sur eux. Dans ce cas, un peu d’aide extérieure est la bienvenue. Il existe à ce jour deux courtes thérapies qui peuvent vous aider à y voir plus clair : l’hypnothérapie, ou si vous n’êtes pas à l’aise avec l’hypnose, les techniques de libération émotionnelle. Ces techniques d’acupuncture consistent à faire réveiller les blocages émotionnels via les zones-clés du corps que le thérapeute tapote du bout des doigts. Dans le même esprit, il existe également la kinésiologie, à ne pas confondre avec la kinésithérapie. La kinésiologie repose sur un premier entretien individuel où l’on dévoile ses difficultés avec un objectif (réveiller la confiance en soi). La seconde partie consistant à un travail musculaire sur les zones du corps où se situent les émotions pour les débloquer. Selon l’intensité du blocage, il faut compter 3 à 10 séances d’une heure.

Avec tout ça, vous pourrez marcher la tête haute en toute sérénité.

Pour aller plus loin : Fabienne Bizet, Libérez le médium qui est en vous !, Exergue, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires