Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Comment bien respirer peut transformer votre corps ?

  • mercredi 30 mai 2018
  • 4 Min de Lecture

Les fabuleux pouvoirs de la respiration

Dirigeants d’entreprises, commandos de la Marine, maîtres mystiques, athlètes ou professionnels de la santé connaissent les précieux bénéfices d’une respiration en conscience pour notre esprit et notre santé. Comme nous l’avons vu avec la cohérence cardiaque,, les scientifiques à l’instar des docteurs Servan-Schreiber et O’Hare commencent à reconnaître l’incroyable pouvoir de la respiration. D’autant plus que nous avons du mal à bien respirer. Alors que 70 % des toxines sont éliminées par nos poumons, les études démontrent que nous sommes de moins en moins capables d’utiliser notre plein potentiel pulmonaire. Pour y remédier, nous allons suivre les exercices de respiration de Dan Brulé. Si ce nom ne vous dit rien, sachez que les initiés des secrets de la respiration le surnomment le « Bruce Lee de la respiration ».

Cet ancien plongeur médical de la marine américaine a parcouru le monde entier en passant par la Russie et l’Inde pour s’initier auprès de grands maîtres du souffle. Ses connaissances sur la respiration qu’il a partagées dans son dernier ouvrage Respirer tout simplement, nous ouvrent les yeux sur ce simple acte, à qui nous devons la vie. Dan Brulé nous expose ainsi quelques-uns de ses exercices pour bénéficier des pouvoirs guérisseurs et reboostants de la respiration en pleine conscience.

Respirer pour se détoxifier

Respirer n’est pas anodin, à chaque expiration, on élimine les toxines et les déchets métaboliques de notre organisme. Grâce à un exercice de respiration signé Dan Brulé, nous pouvons intensifier cet effet détox, en plus d’améliorer la circulation et le processus de digestion.

Exercice de détoxification consciente de l’organisme : Prenez une inspiration et retenez votre souffle. Puis, jouez avec l’air inspiré comme si c’était un ballon que vous pouvez faire monter et descendre entre votre poitrine et votre ventre, gonflant votre poitrine et sortant le ventre. Déplacez ensuite votre balle de souffle de haut en bas ; entre votre bas-ventre et le haut de votre poitrine. Après un certain temps, relâchez le souffle et videz vos poumons. Puis, recommencez. Inspirez, bloquez le souffle dans votre système avec votre gorge, puis faites rebondir et bouger cette balle d’air de bas en haut et de façon circulaire dans le haut de votre corps, en rentrant le ventre et gonflant la poitrine, puis en comprimant la poitrine et en gonflant le ventre. Après un certain temps, détendez-vous et relâchez l’air.

Respirer pour se rebooster

L’un des exercices pour rebooster son énergie, tout en se déchargeant du stress et de la tension est de bâiller. Bâiller est un réflexe sain et naturel, voire vital, quoique pas du tout bien vu dans notre société. On ne peut bâiller dans toutes les circonstances, au risque que notre interlocuteur imagine qu’il nous ennuie. Il n’en est rien comme le rapporte Dan Brûlé : « Bâiller est un outil d’amélioration neurologique très puissant. Associé au précuneus, au niveau du lobe pariétal, le bâillement joue un rôle central dans la conscience, l’introspection et la mémoire. Le bâillement suscite ainsi une réponse neurologique unique dans la partie du cerveau où se jouent la conscience sociale et l’empathie ». Et ce n’est pas tout. Bâiller nous détend donc, mais pas seulement, notre état de conscience augmente, nous devenons plus alertes et améliorons notre conscience de soi, par l’introspection.

Exercice du bâillement pour se rebooster : Ne fermez pas la bouche et ne la couvrez pas quand vous bâillez. Regardez vers le haut. Laissez votre mâchoire s’ouvrir complètement. Succombez à l’envie de vous étirer quand vous bâillez. Les ganglions lymphatiques au niveau du cou, de la gorge et des aisselles font partie de votre système immunitaire. Quand vous bâillez et vous vous étirez, vous comprimez naturellement ces glandes vitales et les activez. Ne bâillez pas qu’une fois. Bâillez encore et encore. Bâillez jusqu’à ce que vos yeux larmoient. Les yeux qui larmoient sont une partie importante d’un bâillement naturel et complet.

Un autre exercice consiste à intégrer dans le long bâillement une respiration connectée consciente. Ne cessez pas de respirer quand vous bâillez. Ne retenez pas votre souffle quand le réflexe du bâillement vous saisit. Inspirez et expirez de façon rapide, douce et haletante, comme un chien heureux. […] Les gens qui maîtrisent cette technique rapportent qu’ils se sentent mieux physiquement, émotionnellement et psychologiquement quelques minutes après cette pratique.

Respirer pour perdre du poids

Cela peut étonner, mais respirer contribue à faire perdre du poids. Cela pour deux raisons. D’une part, les poumons sont les principaux organes excréteurs, et jouent un rôle important dans la perte de poids. D’autre part, l’oxygène élimine le gras. Pour 500 grammes de graisses oxydées, 20 % est transformé en eau, et 80 % est éliminé de l’organisme en CO². Donc respirer est la principale manière de perdre du poids, mais un certain type d’exercice de respiration affine le « potentiel brûle-graisse » de la respiration.

Exercice de respiration pour perdre du poids : Inspirez, rentrez le ventre encore plus et rentrez tout encore plus vers l’abdomen. Retenez votre souffle et maintenez la pression pour un temps long (dix secondes par exemple). Ce n’est pas aussi compliqué que cela en a l’air. Imaginez simplement ce que vous feriez si vous vouliez faire semblant d’avoir un ventre très plat et une taille très fine. Faites cela pendant que vous inspirez, expirez, et retenez votre souffle.

Respirer pour éviter l’insomnie

Exercices de respiration contre l’insomnie : Inspirez pendant 4 temps et retenez votre souffle pendant 7 temps, expirez pendant 8 temps. La détente est dans l’expiration. Servez-vous de chaque expiration pour vous imaginer et vous sentir ralentir. Faites que chaque expiration soit comme le halètement final d’un train qui va s’arrêter. Sentez vos muscles se détendre, et votre corps s’assouplir avec chaque respiration. 

Pour aller plus loin : Dan Brulé, Respirer tout simplement, Le Courrier du Livre, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires