Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Sujets d'actualité, Conseils philosophiques, Société
  4. /
  5. Science : Pourquoi les riches sont égoïstes ?

Chacun pour soi et Dieu pour tous

L’image du riche

L’image du riche pingre et sournois et celle du pauvre naïf mais gentil se retrouvent dans beaucoup de contes ou de récits religieux, en France et ailleurs. D’où peuvent-elles venir ? Mais, surtout, ne seraient-elles que des préjugés ou auraient-elles un fond pertinent ?

Comment peut-on répondre à cette question ? Les travaux de Paul Piff, chercheur en psychologie sociale à l’université de Californie à Berkeley, traitent des rapports hiérarchiques entre groupes sociaux et des émotions et comportements qui en découlent.

Ainsi, parmi les différents comportements, on distingue ceux que l’on appelle « prosociaux » : « c’est-à-dire les actions bénéficiant aux autres ou à la société dans son ensemble (partage, bénévolat, coopération, entraide). »

Or, que nous apprennent ces études ? Que les plus prosociaux sont majoritairement issus des classes sociales inférieures, et que les plus égoïstes sont les classes supérieures.

La légende disait vrai

Paul Piff n’a pas lésiné sur les études comparatives entre les comportements des classes inférieures/intermédiaires et supérieures. Deux sont particulièrement révélatrices de l’égoïsme des plus aisés. L’une portait sur la conduite sur la route des uns et des autres.  « les personnes au volant de véhicules de plus haut standing étaient plus susceptibles de couper la route à d’autres conducteurs au lieu d’attendre leur tour, et moins susceptibles de céder le passage à des piétons qui s’apprêtaient à traverser. »

Une autre expérience révèle également l’égoïsme des classes supérieures. Des participants issus de toutes les classes sociales devaient répondre à une série de questions autour d’une fiction où les personnages principaux commettaient des actes immoraux (triche, mensonge, force) pour parvenir à leur fin. Ainsi, a la question de savoir si les participants pouvaient imiter le comportement immoral des personnages, ceux qui affirmaient faire de même étaient majoritairement issus des classes supérieures.

Un égoïsme légitime

Les riches seraient-ils irrécupérables ? Pas totalement. en effet, les nombreuses expériences de Paul Piff conduisent toutes à cette même conclusion ! Quel que soit notre milieu social, nous avons tous des comportements égoïstes, orgueilleux ou de pingre. Mais si ceux des classes moyennes et inférieures se permettent moins de pencher dans leurs travers, c’est parce qu’ils ont vécu plus d’expériences de vie où ils ont eu besoin des autres. En d’autres termes, ils sont plus conscients de la valeur du partage et de l’entraide.

En parallèle, les résultats des études indiquent que ceux issus des classes supérieures ont le sentiment que s’ils passent en premier et qu’ils ont davantage, c’est parce qu’ils y ont droit. Ainsi, Carlos Ghosn en est le parfait exemple. Il estimait que ses salaires mirobolants et autres privilèges divers et variés étaient ce qu’il y avait de plus normal. Après tout, n’est-il pas celui qui a redressé Renault au bord de la faillite ? Son génie légitime l’inégalité salariale à ses yeux. Et Carlos Ghosn n’est pas le seul à le penser, l’Occident est imprégnée de l’idée que nous acquérons notre position sociale et notre salaire par le travail et le mérite.

De fait, si les riches ont davantage, c’est parce qu’ils ont tout simplement plus de mérite que les autres. Ce n’est néanmoins pas la seule explication.

Pourquoi les riches se croient-ils tout permis ?

 

Dans la tête du riche et égoïste Picsou

Paul Piff distingue deux raisons à l’égoïsme des riches :

1. « Premièrement, il se pourrait que les individus plus fortement motivés à maximiser leur position sociale soient aussi, par nature et par tempérament, plus antisociaux. »

2. « Deuxièmement, nous avons peut-être tous tendance à mal nous comporter à l’égard de ceux qui sont situés plus bas que nous sur l’échelle sociale ; or, mécaniquement les individus de rang social élevé ont en dessous d’eux un plus grand nombre de personnes. »

Cependant, ces deux raisons décrivent des comportements singuliers, propres aux individus et étant donné que pauvres comme riches, nous sommes tous uniques, nous ne pouvons en faire une généralité.

Tout est question de contexte

En fait, la vraie raison de l’égoïsme des riches se trouve dans leur environnement, autrement dit dans le pays dans lequel ils habitent. Suivant si celui-ci est marqué par une forte inégalité de revenus et de positions sociales, leur générosité va en pâtir. Dans le cas contraire, elle est large.

Vous devriez lire
comment-legalite-sociale-contribue-au-bonheur-collectif

Société

Comment l’égalité sociale contribue au bonheur collectif?

pourquoi-la-meritocratie-nexiste-pas

Société

Pourquoi la méritocratie n’existe pas ?

le-revenu-universel-une-bonne-idee

Société

le revenu universel : Une bonne idée ?

  1. Home
  2. /
  3. Sujets d'actualité, Conseils philosophiques, Société
  4. /
  5. Science : Pourquoi les riches sont égoïstes ?
back to top