Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Rapports de force : savoir les mettre à profit

  • dimanche 1 juillet 2018
  • 2 Min de Lecture

Nos vies à l’épreuve

Pour venir au monde, l’oisillon doit lutter afin de réussir à percer sa coquille avec son bec. De son côté, le futur papillon doit multiplier les efforts pour déployer les ailes et déchirer son cocon. Et, sous le sol, la tige doit non seulement percer l’enveloppe de la graine, mais parfois aussi une couche de terre durcie par l’hiver, avant de voir enfin la lumière.

En nous et autour de nous, la vie n’avance pas que de manière douce et progressive : il y a aussi des moments de rupture brutale et soudaine, où l’ancien doit céder et mourir pour permettre au nouveau de naître. Que ce soit à l’echelle des plaques tectoniques, des volcans ou des règnes végétal, animal et humain, les rapports de force, parfois aigus, font partie intrinsèque de l’évolution, et notamment du vivant.

En outre, il faut que la coquille soit dure pour que l’oisillon s’y développe en toute sécurité : la résistance qu’elle offrira à sa sortie sera l’épreuve à passer qui garantira qu’il est apte à vivre. De manière analogue, c’est en déchirant son cocon étroitement tissé que le papillon muscle ses ailes et acquiert de ce fait la capacité à voler.

Une vision spirituelle un peu à la guimauve, et relativement récente, voudrait nous faire croire que toute évolution peut (ou même doit !) toujours se faire dans la douceur, sans heurt, sans brutalité : c’est ignorer comment oeuvre la Vie elle-même, dans chacun des règnes. Dans notre évolution personnelle, comme dans la nature, il y a régulièrement des combats à remporter, des résistances à surmonter, des « coquilles » à briser pour que se déploient nos ailes et que nous ne restions pas prisonniers d’un passé révolu, d’une forme qui a fait son temps.

Avant de vous plaindre d’un obstacle, d’une épreuve ou une difficulté, demandez-vous plutôt si elle n’a pas été mise sur votre route pour éveiller en vous quelque chose que vous n’auriez jamais découvert ou développé autrement.

écrit par

Olivier Clerc

Mieux-être & Réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires