back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Société, Cultures
  4. /
  5. Epiphanie : Un peu d’histoire !

Epiphanie : Un peu d’histoire !

  • mis à jour le vendredi 1 mars 2019
  • 2 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Epiphanie : Un peu d'histoire !

…Et beaucoup de gourmandise !

Amateurs de frangipane, c’est l’heure de se régaler avec la galette des Rois, le dessert assorti à l’Epiphanie ! Et à ce propos, pourquoi cette gourmandise est-elle devenue l’emblème d’une fête religieuse ?

L’Epiphanie, qui en grec ancien veut dire « tout ce qui apparaît à la surface de la Terre », est traduit et compris comme « l’apparition du Christ » dans le contexte religieux chrétien. Cette fête célèbre la venue au monde de Jésus et la visite des rois mages reconnaissant dans ce tout jeune nourrisson le Messie. Ces trois rois apportent chacun un cadeau symbolisant les attributs du Christ : l’or pour la royauté, l’encens pour la divinité et la myrrhe, symbole de la souffrance et de la mort attachées à l’expérience humaine. Ainsi la galette des Rois, dégustée pendant l’Epiphanie fait référence à ces rois mages. Au XIIème siècle, l’Eglise leur attribua même des noms : Melchior, Balthazar et Gaspard.

La fève, cachée dans l’une des parts de la galette, est un symbole par contre beaucoup plus ancien ! Si aujourd’hui, la fève se présente comme un mignon petit objet en porcelaine, pour les Egyptiens de l’Antiquité, la fève était un légume très populaire. La mythologie raconte que c’est le premier aliment sorti de terre, et également un des premiers cadeaux des dieux aux hommes. Chez les Hébreux, on retrouve aussi la fève, cette fois utilisée autrement que comme légume. Rassemblées dans un récipient, les fèves sont peintes en noir, sauf une, peinte en blanche qui désignera l’élu. Ce tirage au sort par la fève se déroulait pour nommer les chefs militaires ou les élus magistraux mais également durant des moments de festivités où celui qui tombait sur la fève blanche devenait le roi de la soirée ! Depuis, la tradition veut que la chance, la fécondité et la prospérité soient avec celui ou celle qui tombe sur la fève.

rois2

Cette tradition du tirage au sort par la fève était appréciée et également utilisée par les Grecs et les Romains. Si les Romains n’attendaient pas le Messie et ne célébraient donc pas sa venue au monde, ils rendaient toutefois hommage à cette même période de l’Epiphanie à Saturne durant les fêtes hivernales romaines, baptisées les Saturnales en l’honneur du dieu annonceur du changement de saison et du rallongement de la durée des jours. Tous y participaient, du plus honnête citoyen à la fripouille condamnée à mort ! La hiérarchie sociale ou militaire ne comptait plus, le hasard du tirage au sort d’une fève pour désigner le roi du banquet était la seule loi. Les situations cocasses ne devaient donc pas manquer !

Fin de l’histoire ! A nos fourneaux !

Si vous voulez découvrir la recette de la galette des Rois de Christophe Michalak, champion du monde de patisserie c’est ICI !

Source:http://www.matiere-esprit-science.com/articles-et-etudes/symbolisme/lepiphanie-le-symbole/
écrit par

Camille

Société

Cultures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !