Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Etes-vous sûrs de vouloir manger ça ?

  • jeudi 22 mars 2018
  • 4 Min de Lecture

12 plats savoureux, simples à préparer, mais toxiques !

Nous pouvons l’admettre, certains soirs après être rentrés du bureau, nous affectionnons certains plats préparés, qui nous déchargent de passer trop de temps en cuisine. Les 12 plats que nous allons vous présenter, vous les connaissez tous, notamment vos enfants, eux qui ne résistent pas à leur goût ! Car reconnaissons-le, ces plats préparés sont bons. C’est d’ailleurs là leur seul atout, car tout le reste laisse à désirer… Trop de sucres, trop de graisses, trop de sel, trop d’addictifs, tout en ayant trop peu de protéines, de fibres, de vitamines et de minéraux.

Voici nos 12 péchés mignons alimentaires, pas si mignons pour notre santé.

1. Les nuggets et cordons-bleus industriels

Quand on s’intéresse de près à la liste des ingrédients, on réfléchit à deux fois avant de les acheter. Les nuggets et les cordons-bleus indiqués sont composés à partir de viande et de fromage de mauvaise qualité et souvent reconstitués. Ajoutez à la liste les huiles de fritures malsaines, et des panures qui ne contiennent pas que du pain. Le résultat nutritif est donc un désastre. La meilleure solution étant de faire soi-même en choisissant ses propres ingrédients. Pour un cordon-bleu, il vous faut un filet de dinde et de jambon, un peu de mozzarella ou un autre fromage, et du pain dur réduit en poudre pour la panure.

2. Les crèmes desserts

Si vous pensiez faire le plein de calcium pour vous et vos enfants avec des crèmes desserts, c’est loupé. Elles sont au rayon laitage, mais n’ont pourtant rien en commun avec le yaourt nature. Les crèmes desserts ont beaucoup moins de lait et de calcium, compensé par le plein de graisses saturées, de sucres, d’arômes, de conservateurs et d’épaississants. Nous devrions donc plutôt les retrouver à côté des bonbons. Y compris les yaourts aux fruits, remplis d’additifs. Conclusion ? Comme pour les cordons bleus, mieux vaut faire ses crèmes desserts soi-même.

3. Les céréales des enfants

Elles aussi, nous devrions les retrouver au rayon des friandises. Ces « produits céréaliers » sont en effet de véritables bombes de sucre à index glycémique élevé. Et souvenez-vous des dégâts du sucre.

4. Les charcuteries

Jambons exceptés, notamment le jambon de parme, https://www.bloomingyou.fr/le-sucre-ennemi-public-n1/, les rillettes, les saucissons et autres pâtés sont ultra-caloriques, en plus de ne vous apporter que des graisses et trop peu de protéines. Industrielles, les charcuteries sont enrichies en nitrites, en conservateurs et en sel. Ainsi, privilégiez votre boucher ou directement les petits producteurs, et essayez de n’en consommer pas plus d’une fois par semaine.

5. Les feuilletés

Les feuilletés sont très bons, mais eux aussi sont une escroquerie nutritive, tout en faisant exploser l’addition calorique. La pâte des feuilletés est, en effet, très riche en graisses (et pas des bonnes), et la garniture ne fournit souvent aucun nutriment de qualité. Ne vous privez pas de feuilletés, mais soyez modérés et accompagnez votre plat de beaucoup de verdure.

6. Les viandes transformées

Qu’elles soient hachées, à 15 % de matière grasse, déjà marinées, préparées en boulettes, incorporées dans des plats ou dans des sauces bolognaise….. peu importe leur destin, toutes ces viandes contiennent un surplus de gras, en plus d’ingrédients superflus, sinon malsains. Encore moins rassurant, l’origine de ces viandes est masquée plus d’une fois sur deux. Mais le pire, c’est que beaucoup de ces viandes transformées contiennent du « minerai de viande ». C’est ni plus ni moins que le bas de gamme des abattoirs, composé principalement de gras, de fibres élastiques et de collagènes.

7. Les chips

Le mariage de l’huile avec la pomme de terre n’a rien de recommandable, surtout quand il a été célébré de façon « industrielle ». En plus d’être trop salées, les chips contiennent de l’acrymalide, une substance cancérigène formée par la cuisson à haute température. Préférez les frites, elles contiennent deux fois moins d’acrymalide que les chips !

8. Les sodas

On les connait depuis un petit moment chez BloomingYou. Remplis de sucres, de colorants, et d’arômes, les sodas (et certains jus de fruits) font exploser le taux de glycémie, nous font prendre du poids et nous poussent doucement vers le diabète. Même ceux aux édulcorants ne sont pas recommandés. Quant aux jus de fruits, nous l’avions aussi rapporté dans notre article consacré aux dangers du sucre, ils n’apportent pas de fibres (comme les fruits), et contiennent même parfois du sucre (il faut choisir un 100 % jus de fruits).

9. Les fruits au sirop

Les fruits, contenant déjà du sucre, baignent dans un sirop… de sucre : il y a donc surcharge. Mieux vaut acheter des fruits de saison et faire ses compotes, sans rajouter de sucre). Toutefois, il existe des fruits dans leur jus qui sont acceptables.

10. Les soupes en brique

N’en faites rien. On a rajouté dans ces soupes industrielles, des sucres, des arômes et des conservateurs. Par ailleurs, elles sont si cuites et moulinées qu’elles ne contiennent plus de fibres, et souvent plus de vitamines. Oubliez les soupes en brique pour confectionner les vôtres !

11. La purée en sachet

A cause de son traitement industriel, les glucides complexes quittent la scène pour laisser place aux sucres simples. La purée en flocons fait donc grimper notre index glycémique, et nous apporte beaucoup moins de vitamine C que dans la version maison.

12. Le riz « cuisson rapide »

En un mot, le riz « cuisson rapide » est l’équivalent du sucre en poudre en matière d’index glycémique. Préférez un basmati cuit normalement, entre 11-12min et servi al dente, c’est bien meilleur pour la santé. Cela vaut également pour les pâtes. La cuisson al dente, c’est la vie.

Pour aller plus loin : Les aliments qui soignent" n°8, éditions Les cultissimes d'hier et d'aujourd'hui, janvier-février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires