Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Société
  4. /
  5. Je peux payer en coopek ?

Une nouvelle monnaie à Paris

« Imaginez un monde dans lequel la monnaie ne servirait pas au grand casino mondial de la financiarisation ! Imaginez un monde où la monnaie servirait à la transition énergétique ! Imaginez un monde où la banque ne prendrait pas de commissions, ne chercherait pas à délocaliser ni à spéculer, ne prendrait pas d’intérêts sur les prêts ! » On est à un meeting de Mélenchon ? Queneni messieurs, dames ! Ceci sont les propos de Gérad Poujade, cofondateur de la monnaie Coopek et directeur général de SCIC (Société coopérative de l’intérêt collectif).

Des élus comme Gérard Poujade, on voudrait en avoir plus souvent ; cet ingénieur de formation à l’accent chantant du sud a été élu maire d’une petite commune dans le sud-ouest. Se souciant des problèmes de précarité de ses administrés et électeurs, il comprend qu’il doit maîtriser les questions d’économie, celles-ci étant étroitement liées à la monnaie, et s’y attelle ! Constat du maire Poujade : « 98% de la monnaie existante dans le monde sert aux échanges boursiers ou financiers. Donc, seulement 2% servirait à l’économie réelle, celle des flux de produits et de services ! La raison voudrait que tout cela s’arrête. Une raison plus grande encore consiste à imaginer des solutions alternatives et complémentaires. » Et donc venue l’idée d’une monnaie « petite sœur » de l’Euro pour relancer l’économie, la monnaie coopek mise en place depuis le 3 octobre 2016.

Si vous vous intéressez au sujet des monnaies alternatives, vous savez qu’il y en a déjà une petite trentaine (wikipédia vous en fournit la liste, elles se sont toutes développées dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire) qui circule sur notre territoire sur des périmètres bien limités (leur utilisation ne dépassant pas le cadre d’une ville ou d’une région). La monnaie coopek a cela d’originale : devenir une monnaie nationale à vocation locale. Le concept se rapproche de la monnaie suisse, le franc wir lancé en 1934 et qui fait aujourd’hui partie de l’économie suisse. Ainsi circulent 2 milliards de franc wir et une entreprise sur cinq ont un compte en franc wir.

Coopek

Quels sont les enjeux de la monnaie coopek ?

Coopek se met au service de « l’économie réelle ». Fini donc les échanges financiers et boursiers où le temps est finalement l’acteur principal. Pour éviter la spéculation, le temps et la matière sont abolis avec le coopek. La monnaie est 100% dématérialisée, traçable de fait et sécurisée. Plus de temps cela signifie dire adieux aux taux d’intérêt, placements, livret A et commissions. Rien à part la circulation de la monnaie, et quoiqu’il arrive à l’euro, la parité du coopek ne sera jamais remise en question. 1 euro = 1 coopek.

Pour pouvoir participer, que l’on soit une entreprise, une association, une collectivité ou un particulier, la mise en place est entièrement numérique. En allant sur le site vous adhérez à la SCIC SA Coopek en vous acquittant dans un premier temps d’une souscription unique (50€ pour un particulier et 100€ pour les entreprises et autres), puis vous avez le choix entre une cotisation ou un abonnement annuel pour les frais de gestion (20 euros pour un particulier et 50 euros les entreprises). Il ne vous reste plus qu’à créditer votre compte Coopek en effectuant un virement depuis votre compte courant. L’avantage du numérique permet d’accorder des crédits inter-entreprises aux professionnels, générant de la richesse sur le territoire et de la création d’emplois.

Et ce n’est pas fini ! La Team Coopek propose de vous verser en coopek 10% de plus par rapport à votre investissement en euros. Prenons un cas où un nouvel adhérant effectue un virement de 100 euros pour 100 coopeks, il recevra sur son compte Coopek ses 10% gratuits donc 110 coopeks. 10 coopeks offerts où la moitié revient à son pouvoir d’achat et les 5 coopeks restants seront reversés à un projet de son choix faisant partie du réseau COOPEK. Ces projets concernent le bien-être général en s’inscrivant dans la transition énergétique, le développement de la biodiversité et du tissu socio-économique local. Une subtile balance où l’intérêt collectif englobe le collectif effectivement mais sans oublier l’intérêt du particulier. Un système gagnant-gagnant en somme !

Une monnaie qui a un bel avenir ?

Après son vingtième jour de lancement officiel, la monnaie coopek compte plus de 120 adhérents particuliers et professionnels confondus, répartis dans toute la France, y compris jusqu’à Paris ! Eh oui ! Aujourd’hui nous pouvons payer en coopek dans une boutique Biocoop du quartier parisien de la République. Et ce n’est que le début, la team COOPEK a de sérieux objectifs à moins de 5 ans : la circulation de 15 millions de COOPEK et un réseau élargi à 15 000 entreprises et 50 000 particuliers. Pour reprendre une boutade de Gérard Poujade « pour l’instant ca ne vaut pas un kopeck, mais demain ça voudra beaucoup plus qu’un kopeck ! »

écrit par

Amal Dadolle

Vous devriez lire
Vers une connaissance infinie

Conseils en Savoir être

Vers une connaissance infinie

Isabelle Filliozat

Conseils en Savoir être

Apprendre à cultiver la joie de vivre !

Le design face aux grandes mutations actuelles

Choses à savoir culture générale

Le design face aux grandes mutations actuelles

  1. Home
  2. /
  3. Choses à savoir culture générale, Société
  4. /
  5. Le design face aux grandes mutations actuelles
back to top