Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Le régime bio & végétarien : bon ou mauvais?

  • mercredi 5 juillet 2017
  • 4 Min de Lecture
Andrea De Martin-123RF

Je mange Bio et Végétarien et pourtant je me mets en danger !

Françoise est depuis de très nombreuses années une adepte du bio et du végétarisme. Elle le sait très bien, nous sommes ce que nous mangeons ! Cependant, malgré sa conscience de cela, malgré l’attention portée à faire très attention à ce qui passe la barrière de ses lèvres et donc de son estomac, Françoise souffre depuis plusieurs années de pathologies inflammatoires chroniques. Elle se reconnait un peu dans son amie Sophie, très attentive elle aussi quant à son alimentation et cependant à qui l’on a diagnostiqué récemment un cancer. Françoise a peur, car avec l’attention qu’elle porte à son alimentation, elle devrait être en pleine forme. Bio et végétarienne, tout devrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes !! Et pourtant ! Ce dont Françoise n’a pas conscience, c’est que notre santé ne dépend pas que de ce que nous mangeons. La façon dont nous mangeons, les associations alimentaires y sont aussi pour beaucoup.

Respecter l’index glycémique

Je peux être bio à 100%, végétarien et cependant ne pas respecter l’index glycémique de mes aliments. L’index glycémique (IG), kesako ?? Il s’agit de la capacité qu’ont nos aliments à faire monter notre glycémie. Entre 50 et 110, nous considérerons les IG comme moyens à forts alors qu’entre 10 et 50 ils seront faibles à moyens. Si je mange systématiquement des fruits, des légumes, des céréales (et autres) bio mais possédants des IG élevés, je stimulerai mon pancréas, générant un pic insulinique qui sera suivi d’un pic de Cortisol (l’hormone du stress cellulaire favorisant l’inflammation de ces dites cellules). Or plus ma Cortisolémie augmente, plus les risques de développer des pathologies inflammatoires augmentera, sans parler bien sûr des risques de développer des cancers qui ne peuvent se développer que sur des cellules enflammées.

Vous l’aurez donc compris, manger des fruits et des légumes c’est top, quand c’est Bio c’est encore mieux, à condition de garder les fibres intactes qui feront baisser l’IG (celles-ci se détruisent notamment lors des extractions de jus et des cuissons trop longues). De nombreuses personnes font par exemple l’erreur de consommer (notamment lors de régimes amincissants) des carottes cuites (vapeur ou poêlées). Grossière erreur !! Ce légume étant sucré, lorsqu’il est consommé cru son IG est de 35. Par contre dès qu’il est cuit, les fibres étant détruites, son IG grimpe en flèche à plus de 80. Nous savons que les fibres sont indispensables pour nous permettre une meilleure assimilation des sucres présents dans les fruits et les légumes, alors privilégions leur consommation sans cuisson et diminuons la consommation de légumes cuits tels que les betteraves, les petits-pois, les carottes, le maïs.

Enfin, l’erreur la plus commise reste sans conteste la consommation de farines extrudées (explosées, croustillantes). A savoir les biscottes, les céréales du petit-déjeuner (même les « spéciales régimes »). Ce process faisant grimper en flèche les IG, privilégiez donc les mueslis et les pains complets au petit-déjeuner.

Veiller à respecter l’équilibre acido-basique

Nous le savons, ce dernier sera le garant d’un bon équilibre cellulaire et ne pas le respecter correspondrait à ne pas respecter le bon mélange huile/essence dans un moteur. Cela génère des pannes !! Encore une fois, nous pouvons être végétarien et Bio et cependant être en permanence en totale Acidose cellulaire. Ce faisant, notre corps ne peut pas faire autrement que de générer des process inflammatoires qui viendront perturber notre physiologie et favoriseront la mise en place de pathologies diverses, variées et malheureusement parfois graves.

L’erreur la plus fréquente dans notre monde occidental (et pourtant conseillée par grand nombre) est certainement de consommer un grand verre de jus d’orange le matin. Là encore… Erreur !! L’orange est certainement un des fruits les plus acidifiants.
Pour éviter cette acidité matinale, mélanger votre orange dans un Mixer avec un fruit alcalin tel que la pomme, la poire, ou mieux, la banane.

Enfin, un des aliments le plus acidifiant est certainement le sucre ! Notre consommation de cet or blanc est passée de 3 kg/an/habitant en 1950 à plus de 80 kg/an/habitant en 2016. La raison ? L’industrialisation de nos aliments. Or ce dernier nous met dans des états d’Acidose très important. Si vous souhaitez maintenir un bon équilibre acido-basique et limiter les problèmes de santé, veillez à diminuer votre consommation de produits industrialisés qui contiennent énormément de sirop de glucose et dans votre consommation au quotidien, privilégiez le fructose, le sirop d’agave, d’érable ou de coco qui ont le double avantage d’être alcalinisants et d’avoir un Index Glycémique bas.

En conclusion, nous pouvons donc dire que si nous souhaitons réellement prendre soin de notre être d’un point de vue physiologique et si nous sommes des Bio-Végétariens, cela ne doit pas nous empêcher de prêter une attention toute particulière non pas à ce que nous mangeons, mais à comment nous le mangeons !

Si vous souhaitez vous renseigner en détail de l’importance de l’équilibre acido-basique dans notre alimentation quotidienne, retrouvez l’interview de Marion Thelliez, naturopathe.

Bloomingyou : Votre blog santé & nutrition. Le régime bio & végétarien : bon ou mauvais? Cliquez ici pour plus d’articles.

écrit par

Sylvere Caron

Alimentation & Recettes

Santé & Bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires