Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Savoir être
  4. /
  5. Comment survivre aux cons et ne pas en devenir un...

Subir la connerie, un défi de tous les jours

Cernés par les cons

Entre celui qui ne respecte pas le code de la route, et nous crée des bouchons monstres, ou encore un autre qui jette ses déchets par terre, les cons sont partout et nous en croisons tous les jours. Dans la vie de bureau, cela peut même aboutir à une réelle souffrance quand il devient impossible de travailler dans l’Open Space à cause d’abrutis qui se croient chez maman, ou quand son n+1 est un immonde connard.

Les cons sont un vrai problème, car pour tous ceux qui aspirent à cultiver la joie, la gratitude et l’ouverture aux autres, comment peut-on y arriver quand on se fait emmerder une à plusieurs fois par jour ?

La quête philosophique

La philosophie, dont la vocation principale est la recherche de la sagesse, prend enfin le taureau par les cornes en se consacrant au vaste sujet que sont les cons. Cette initiative plus que bienvenue, a été entreprise par Maxime Rovere, historien de la philosophie qui a enseigné à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et à l’université PUC de Rio de Janeiro. Il constate, en premier lieu, que nous devons reconnaître une qualité aux cons, c’est qu’ils sont très forts. Trop pour nous.

La force de la connerie

« Les cons s’obstinent à vivre, se reproduisent et nous survivront très certainement. On ne peut se réconcilier avec les cons, pour l’unique raison qu’ils ne veulent pas. Il faut donc apprendre à faire avec ».

Et oui, les cons sont contagieux. Dans le sens où ils nous rendent nous-mêmes cons. En effet, agacés ou outragés par la situation, nous sortons les dents et devenons nous -même agressifs, jusqu’à être hors de nous. Il y a donc bien une force chez la connerie, celle de la destruction.

L’enfer c’est les cons

« Si nous avons un problème avec les cons, c’est parce que nous faisons dans cette rencontre l’expérience de nos propres limites. Ils marquent le point au-delà duquel nous ne savons plus comprendre et où nous ne pouvons plus aimer. Les cons détruisent la fraternité. [ …]  Ils créent une rupture entre ce qu’ils font et la manière dont un être humain accompli doit se comporter, au moins selon votre propre conception de l’humain. » En clair, les cons rendent impossible le vivre ensemble.

Et d’ailleurs à quoi se reconnaissent les cons ?

Vous devriez lire

Savoir être

l’effet miroir : ce que cela nous apprend de nous

Savoir être

Les 3 leçons de la souffrance

Savoir être

Comment ne plus avoir peur du regard des autres ?

  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Savoir être
  4. /
  5. Comment survivre aux cons et ne pas en devenir un...
back to top