back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Savoir être
  4. /
  5. Comment tomber amoureux en 36 questions?

Comment tomber amoureux en 36 questions?

  • mercredi 3 avril 2019
  • 6 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

comment-tomber-amoureux-en-36-questions

L’expérience du Dr Arthur Aron

Janvier 2015, la rubrique « Modern Love » du New-York Times publie un de ses articles de l’année « Pour tomber amoureux d’un inconnu suivez le guide » publié par Mandy Len Catron. L’auteure est une trentenaire, professeur de littérature de l’Université de Vancouver, et accessoirement spécialiste de l’amour et des histoires amoureuses.

Dans son article, elle raconte sortir d’une relation de couple de 10 ans, quand 6 mois plus tard elle découvre par hasard l’expérience menée en 1997 par un certain Dr Arthur Aron. Ce socio-psychologue, expert en relations amoureuses, avait mis au point une méthode capable de faire tomber amoureux deux parfaits inconnus dans l’ambiance clinique de son laboratoire.

Pour tomber amoureux suivez le guide

Bien que le protocole d’origine de l’étude n’ait jamais été officiellement publié, il y a eu des fuites qui ont permis d’en extraire le grand principe. Mandy Lan Catron raconte : « Un homme et une femme hétérosexuels sont invités à pénétrer dans un laboratoire par deux portes distinctes. Il est dit à chacun que l’autre personne est très enthousiaste à l’idée de faire cette rencontre. Une fois à l’intérieur, ils s’installent face à face et passent 90 minutes à se poser des questions de plus en plus personnelles. Il leur est ensuite demandé de se regarder droit dans les yeux, en silence, pendant 4 minutes. »

Un soir dans un bar, attablée avec un célibataire qu’elle connaît de vu par son travail et ses connaissances sans vraiment avoir noué de liens avec lui, Mandy Len Catron aborde au cours de leur conversation « l’expérience Aron ». En réponse, celui-ci lui propose de s’y frotter. La professeure de littérature sort alors son portable et dévoile les questions.

Les 36 questions et 4 minutes de silence

1ère série

  • Si vous pouviez choisir n’importe qui dans le monde, qui inviteriez-vous à dîner ?
  • Aimeriez-vous être célèbre ? Si oui, de quelle manière ?
  • Avant de passer un appel téléphonique, vous arrive-t-il de répéter ce que vous allez dire ? Si oui, pourquoi ?
  • A quoi ressemble une journée « parfaite » pour vous ?
  • Quand avez-vous changé pour vous-même pour la dernière fois ? Et pour quelqu’un d’autre ?
  • Si vous pouviez atteindre 90 ans et conserver soit l’esprit, soit le corps d’un(e) trentenaire pendant les 60 dernières années de votre vie, que choisiriez-vous ?
  • Avez-vous un pressentiment secret sur la façon dont vous allez mourir ?
  • Citez 3 choses que votre partenaire et vous semblez avoir en commun.
  • De quoi vous sentez-vous le/la plus reconnaissant(e) dans la vie ?
  • Si vous pouviez changer quelque chose à l’éducation que vous avez reçue, de quoi s’agirait-il ?
  • En 4min, racontez l’histoire de votre vie en donnant le plus de détails possibles.
  • Si vous pouviez vous réveiller demain matin avec une qualité ou une aptitude en plus, de quoi s’agirait-il ?

2 ème série

  • Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité sur vous, votre vie, l’avenir ou tout autre chose, que vous voudriez-vous savoir ?
  • Y a-t-il une chose que vous rêvez de faire depuis longtemps ? Pourquoi ne l’avez-vous pas encore faite ?
  • Quelle est la plus grande réussite de votre vie ?
  • En amitié, à quoi accordez-vous le plus d’importance ?
  • Quel est votre plus beau souvenir ?
  • Quel est votre pire souvenir ?
  • Si vous deviez mourir subitement dans un an, changeriez-vous quelque chose à votre façon de vivre ? Pourquoi ?
  • Qui signifie l’amitié pour vous ?
  • Quels rôles l’amour et l’affection jouent-ils dans votre vie ?
  • Tour à tour, énumérez les qualités que vous voyez chez votre partenaire. Citez-en 5 au total.
  • Dans quelle mesure votre famille est-elle unie et chaleureuse ? Pensez-vous avoir eu une enfance plus heureuse que la plupart des gens ?
  • Que pensez-vous de votre relation avec votre mère ?

3 ème série

  • Enoncez 3 vérités commençant par « nous ». Par exemple : « nous avons tous les deux l’impression que… »
  • Finissez cette phrase : « J’aimerais avoir quelqu’un avec qui partager… »
  • Si votre partenaire devait devenir un(e) ami(e) proche, dites-lui ce qu’il/elle devrait savoir à tout prix sur vous.
  • Expliquez à votre partenaire ce que vous aimez chez lui/elle. Soyez honnête et énoncez des choses que vous ne diriez peut-être pas à quelqu’un que vous venez juste de rencontrer.
  • Partagez avec votre partenaire un moment gênant de votre vie.
  • Quand avez-vous pleuré devant quelqu’un pour la dernière fois ? Et tout(e) seul(e) ?
  • Dites à votre partenaire ce que vous aimez d’ores et déjà chez lui/elle.
  • Selon vous, y a-t-il des sujets dont on ne peut pas rire ?
  • Si vous deviez mourir ce soir sans pouvoir communiquer avec qui que ce soit, que regretteriez-vous le plus de ne pas avoir dit à quelqu’un ? Pourquoi ne l’avez-vous pas déjà dit ?
  • Imaginez que votre maison prenne feu avec tout ce qu’elle contient. Après avoir sauvé vos proches et vos animaux de compagnie, vous avez encore le temps d’aller récupérer un unique objet. Que prenez-vous ? Pourquoi ?
  • Parmi tous les membres de votre famille, qui est celui ou celle dont la disparition vous toucherait le plus ? Pourquoi ?
  • Exposez un problème personnel à votre partenaire et demandez-lui ce qu’il/elle ferait pour le résoudre. Demandez-lui également ce qu’il/elle pense que vous ressentez face à cette situation.

Une fois le questionnaire terminé, on se regarde 4min dans les yeux, en silence.

Que permettent les 36 questions ?

Il est entendu que le Dr Arthur Aron n’a jamais prétendu détenir le secret de l’amour, néanmoins il a pensé un questionnaire dont l’objectif est d’aider deux personnes à se dévoiler et se rapprocher. Et il y réussit pour plusieurs raisons :

  • Face à une connaissance ou à un total inconnu, nous disposons tous d’une histoire toute faite sur nos vies. Or, le questionnaire d’Arthur Aron nous empêche de mettre notre masque social ou de nous réfugier dans notre zone de confort en abordant les « vrais » sujets.
  • Si les premières questions restent assez superficielles, plus on avance, plus elles ouvrent la porte de notre intimité et celle de l’autre. En dévoilant leurs choix de vie, leurs motivations, leurs joies et leurs regrets, les deux protagonistes se mettent rapidement à nu et, ce, dans le même espace-temps. Et parce qu’ils n’ont aucun passif émotionnel ensemble, l’empathie et l’écoute mutuelles se développent encore plus facilement.

Quel est l’intérêt de se regarder 4 minutes dans les yeux ?

Laissons Mandy Len Catron nous l’expliquer : « Je sais bien que les yeux sont supposés être le miroir de l’âme, mais si jamais vous êtes amenés à tenter l’expérience un jour, vous comprendrez que l’intérêt de la démarche n’est pas simplement d’observer quelqu’un d’autre, mais de voir cette personne vous observer. Une fois intégré ce constat terrifiant, l’expérience a pris un tournant inattendu. Je me sentais forte tout en ayant intensément conscience de ma vulnérabilité. ».

En clair, tout l’intérêt de l’exercice consiste à saisir ce que l’autre pense de nous à travers son regard. Nous pouvons mentir avec notre bouche, mais pas avec nos yeux.

Peut-on tomber amoureux de n’importe qui ?

Bien sûr que non, car rentrent aussi en jeu le déterminisme biologique, les hormones et les phéromones. Néanmoins, les sentiments amoureux peuvent apparaître à partir du moment où règne un climat de confiance et une connaissance intime de l’autre. C’est ce que permettent les 36 questions.

Y a-t-il d’ailleurs eu un Happy End pour notre professeur littéraire ? : « Vous vous demandez probablement si nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre. Eh bien, la réponse est oui. »

Le bon état d’esprit, condition sine qua none de l’amour

Néanmoins, les questions ne font pas tout, encore faut-il avoir le bon état d’esprit, être ouvert à l’idée de tomber amoureux de la personne en face de soi. Comme le précise Mandy Len Catron : « Il importe de noter que ce n’est pas l’expérience d’Arthur Aron qui nous a fait tomber amoureux – elle m’a simplement permis de baisser ma garde et de me montrer plus ouverte aux perspectives d’une rencontre amoureuse. [Après cette soirée,] nous sommes restés des semaines dans la bulle que nous nous sommes créés cette nuit-là, en attendant de voir où elle nous mènerait. L’amour ne nous est pas tombé dessus par hasard. Nous nous aimons parce que nous en avons fait le choix. »

L’amour en pleine conscience

Beaucoup ont une vision de l’amour comme étant un « non-choix ». Dans le sens, où il existe un alter-ego, une âme-sœur que le destin met sur notre route. Une jolie idée toute romantique que nous devons à notre cerveau féru de belles histoires pour créer du sens à notre vie.

Or, au-delà des hormones, l’amour reste somme toute assez libre et peut se choisir. Toute la question étant d’en être conscient. Et un choix conscient repose toujours sur une bonne connaissance de soi, de ses besoins, envies, projections et limites. Mais aussi une bonne connaissance intime et profonde de notre partenaire. Sans cela, comment décider en conscience de faire sa vie avec lui/elle ?

A ce titre, il ne serait pas étonnant qu’un amour assumé et pleinement conscient soit un meilleur gage de pérennité pour un couple d’amoureux.

Source : Mandy Len Catron, « Comment tomber amoureux d’un parfait inconnu en 36 questions (et 4 minutes de silence) », éditions Massot, 2019
écrit par

Camille

Relations interpersonnelles

Savoir être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !