back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Époque, Société, Sagesse & philosophie
  4. /
  5. Comment les figures de sorcière et de salope incarnent le...

Comment les figures de sorcière et de salope incarnent le pouvoir féminin?

  • mis à jour le mardi 14 juillet 2020
  • PREMIUM
  • 7 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

pourquoi-les-figures-de-sorciere-et-de-salope-meritent-detre-redorees

Comment l’image de la sorcière et de la salope est-elle utilisée contre les femmes ?

Sorcières, salopes et féministes

Quel est le point commun entre une sorcière, une salope et une féministe ? Aucune ne plaît aux machistes de base. Chacune, à sa façon, s’insurge contre la domination masculine, et revendique un pouvoir d’agir et une liberté sexuelle pleine et entière au même titre que les hommes.

Cette approche féministe de la sorcière et la salope est la thèse défendue par Kristen J. Sollée, écrivaine, professeur d’étude sur le genre à The New School à New York, militante féministe assumée et sorcière déclarée. Elle est à l’origine de Slutist, un site web féministe primé, et du très populaire festival caritatif Legacy of the Witch qui rend hommage à la sorcière en la présentant comme l’icône de la lutte des femmes pour leur émancipation.

Sa thèse est que certains hommes emploient les termes de sorcière et de salope comme injures pour décrédibiliser l’image des femmes de pouvoir et de celles qui combattent pour défendre la cause des femmes et l’égalité des sexes.

« Pendant des siècles, l’Eglise s’est servi du mot « sorcière » pour contrôler la sexualité des femmes ou les punir. A présent, on privilégie le terme de « salope » pour les insulter.  Les mots et les punitions ne sont plus les mêmes, mais on a conservé les mêmes opinions et comportements oppressifs vis-à-vis des femmes que ceux qui prédominaient au début des chasses aux sorcières. »

Pour Kristen J. Sollée, ces mots qui sont des formes d’oppression envers les femmes peuvent toutefois les servir. Comment ? Par un retour à leur origine et à la compréhension de leur évolution pour se les réapproprier à leur avantage.

Mais avant d’aller plus loin, cette étude étant portée sur la société américaine, est-elle également pertinente pour le cas français ?

Deux points communs avec la France (et beaucoup de monde)

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Il vous reste 82% de cet article à lire
Vérifiez votre e-mail ou inscrivez-vous gratuitement !

écrit par

La rédaction

Époque

Société

Sagesse & philosophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !