Guide du gentleman du XXIème siècle

Par La rédaction - jeudi 1 février 2018 - Temps de lecture: 3 minutes et 17 secondes -

Ajouter un commentaire

Guide du gentleman du XXIème siècle

Si vous voulez être un roi, traitez vos dames comme des reines !

Que cela soit pour votre demande en mariage, pour rompre ou tout simplement autour d’un premier verre, comment se comporter avec élégance auprès de celles convoitées ?

Nous vous proposons ici un échantillon d’idées qui vous aideront à donner à chaque fois la meilleure version de vous-même. Vous verrez, vous n’en deviendrez que plus fier!

Le premier rendez-vous

Etre à l’heure. C’est non négociable, messieurs. En plus, vous n’êtes pas forcément à votre meilleur avantage en arrivant essoufflé et stressé. Concernant le dress code, une veste et un jean passeront toujours. Si vous voulez éviter d’y réfléchir, proposez un rendez-vous après le travail. Mais où ? La prudence est fille de sagesse. Donc, ni chez l’un ni chez l’autre. Si vous optez pour le restaurant, choisissez-en un que vous connaissez. Ce n’est pas le moment des mauvaises surprises. Et pourquoi se lancer tout de suite dans un dîner ? Allez prendre un verre, c’est moins formel, l’alcool détend et si vous ne le sentez pas, vous y couperez court plus vite.

Entrons maintenant dans la danse. Pour éviter de plomber l’ambiance, évitez les sujets touchy comme le sexe, la politique et vos ex. Intéressez-vous à votre partenaire, la clé de la séduction est de savoir mettre l’autre en valeur et l’écouter. Remplissez son verre avant le vôtre, et évitez de trop boire, l’alcoolisme n’a rien de séduisant. Et naturellement, soyez polis et courtois avec tout le monde. En gros, visualisez Donald Trump et faites tout l’inverse.

Qui règle ? Celui qui invite, c’est une règle. Si on vous le propose, ne refusez pas de vous faire payer un verre. Si votre virilité l’exige, calmez-vous en proposant de payer son prochain cocktail. Ne le prenez pas mal si la demoiselle vous propose de payer 50/50. La règle est de surtout ne pas de se prendre la tête, c’est un moment de détente pas de compétition.

La drague en ligne

C’est l’évidence même : ne mentez ni sur votre taille ou votre âge et ne mettez pas une photo si on risque de ne pas vous reconnaitre, c’est le meilleur moyen de se planter. Epargnez-vous le nu si vous voulez montrer que votre démarche est sérieuse. Les meilleures relations se basent sur l’honnêteté. Mettez sur votre profil ce que vous cherchez ou ce qui vous est rédhibitoire (fumeur, boire, âge, etc.).

Et prudence sur les profils sur lesquels vous tombez. Quand c’est une blonde plantureuse de 20 ans avec 3 doctorats, tout en aimant les hommes de plus de 40 ans, ça veut dire que c’est le moment de se réveiller. Enfin, pour les adeptes des sextos, prudence aussi ! Envoyer ses attributs par texto, c’est le risque de les retrouver sur le web. Chacun ses jeux, mais faites attention et ne jouez qu’avec les gens en qui vous avez une absolue confiance. Encore une fois, c’est de l’ordre de l’évidence.

L’engagement

Posez la question sans entracte pourrait être bizarre. Alors préparez quelques mots. Un exemple ? Avec des mots doux, dites-lui les motivations qui vous poussent à vous engager. Quant au lieu, tout le monde n’aime pas que cela soit un show ouvert au public en plein milieu d’un restaurant chic. La bonne petite idée serait de faire votre demande dans un endroit porteur de sens pour vous deux.

A propos de la bague, voici deux trois petites choses à connaitre sur les diamants. Il en existe différentes formes : princesse, rond brillant, poire etc… A vous d’être observateur et attentif pour savoir ce qui va lui plaire et lui aller. Un petit coup d’œil discret sur ses bijoux devrait vous aider. Sinon, les conseils d’une copine qui a l’œil ou qui la connait bien peuvent être pertinents. Sachez aussi que plus un diamant est incolore plus il est pur, et donc cher. Sauf exception des diamants qui ont une teinte naturellement jaune ou rose, plus rares donc encore plus chers. Un autre indicateur du prix est le nombre de carats, la taille ne compte pas du tout !

La rupture

Force et honneur messieurs ! Ne tournez pas autour du pot, invitez la malheureuse dans un endroit intime (votre salon), et expliquez-lui les raisons pour lesquelles vous pensez qu’il est mieux de rompre. Tout ne se passera pas dans une ambiance détachée et légère, ça sera plutôt le temps des larmes et de la colère. Il faut éviter alors de surenchérir en énumérant toutes vos raisons. Soyez bien sûr d’être compris, c’est vous le responsable de la rupture, pas l’autre, alors assumez si vous ne voulez pas entendre un « je vais changer ». Evitez le classique : « ce n’est pas toi, mais moi », préférez une tournure comme « ça ne marche pas pour moi ».

Restez classe bien sûr, ni post-it ni texto du genre : « les écrits restent, moi pas. » Vous ne voudriez pas qu’on vous le fasse, alors évitez de le faire au risque de passer pour un minable. Enfin certains ex peuvent devenir des amies. Pour d’autres, c’est juste non négociable. Dans ce cas-là, faites les choses jusqu’au bout : supprimez la de vos contacts (réseaux sociaux et téléphones), et ne prenez pas de ses nouvelles via un tiers. Le temps est au changement et à une nouvelle histoire.

A vous de jouer messieurs ! Et à y réfléchir à deux fois, quelques conseils distillés peuvent être repris par la gente féminine. Parce qu’après tout, pour être avec un roi encore faut-il avoir l’attitude d’une reine !;)

Like bloomingyou on Facebook

À lire également

Les + populaires

Bloomingyou.fr a l’ambition de donner à ses lecteurs une matière inspirante et résolument optimiste pour une vie heureuse !

Le site vous apporte, grâce à une communauté de passionnés, les clés de compréhension pour un mieux être du corps et de l’esprit.

Rejoignez-nous !

Faites le plein d’ondes positives

Likez bloomingyou sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* : champs obligatoires

Faites le pleins d’ondes positives

Sur le
même thème