Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Conseils pour se sentir bien, Remèdes naturels et médecines douces, Actu santé
  4. /
  5. EMDR & IMO : peut-on se libérer d’un traumatisme en...

Que sont les thérapies de l’EMDR et de l’IMO ?

Pour tous ceux qui éprouvent des difficultés à se détacher d’un passé douloureux, de comportements émotionnels négatifs ou d’un événement particulièrement traumatisant pour le cerveau (deuil, exposition à la mort et à la violence, viol etc.), les thérapies d’intégrations par les mouvements oculaires sont peut-être une solution salvatrice.

L’idée est simple : le patient replonge dans ses blocages et traumatismes en faisant en même temps bouger ses yeux dans un certain sens (horizontal, vertical, oblique, circulaire etc.) à une certaine vitesse. Par cette gymnastique oculaire, il arrive à lâcher-prise et déverser sa souffrance pour enfin retrouver un calme et une sérénité mentale.

Ces techniques de soin pour le moins surprenantes présentent pourtant des résultats et perspectives thérapeutiques prometteuses comme nous l’apprend Roxane Colette, médecin psychiatre et l’auteure de « Petits maux, grands traumas : De l’EMDR à l’IMO, une nouvelle voie de guérison (Trédaniel, 2021) ».

Dans son ouvrage, le Dr Colette présente les deux techniques de soin par mouvements oculaires connues à ce jour : l’EMDR, Eye Movement Desensitization and Reprocessing et l’IMO, Intégration par les Mouvements Oculaires. Deux thérapies brèves (qui ne doivent pas durer plus qu’un mois ou deux) apparues à la fin des années 1980 aux États-Unis.

Quels sont leurs objectifs et différences ? Mais avant toute chose, que peut-il se passer dans notre cerveau lorsque nous bougeons les yeux ?

Comment les yeux agissent sur le cerveau ?

Comme nous l’apprend le Dr Colette, les mouvements oculaires mobilisent notre mémoire, de la même façon que lorsque nous faisons appel à nos souvenirs.

Le point important ici à comprendre est que notre mémoire possède une capacité de travail limitée.

Ainsi, quand nous faisons le double effort de faire bouger nos yeux dans tous les sens tout en nous souvenant d’un évènement douloureux, nous demandons deux fois plus de travail à notre mémoire, qui se retrouve alors vite perdue et saturée.

Conséquence de quoi, notre mémoire « abandonne » la partie, et le souvenir douloureux devient moins consistant et moins douloureux sur le plan émotionnel.

Quel que soit le choix thérapeutique, EMDR ou IMO, auquel vous avez recours, ce process de saturation de la mémoire reste identique.

Mais là s’arrête leur point commun, car les différences entre l’EMDR et l’IMO ne sont pas sans rappeler celles que l’on trouve entre les TAC et l’hypnose.

Quelles sont les différences entre l’EMDR et l’IMO ?

Vous devriez lire
Fanny Nusbaum

Podcasts

Libérer sa puissance intérieure grâce à l’hypnose

detoxifier son corps et sa tête

Actu santé

Comment détoxifier son corps et sa tête?

Actu santé

Comment prendre soin de soi grâce à l’acupuncture ?

  1. Home
  2. /
  3. Conseils pour se sentir bien, Remèdes naturels et médecines douces, Actu santé
  4. /
  5. EMDR & IMO : peut-on se libérer d’un traumatisme en...
back to top