Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Relations professionnelles, Entreprendre et réussir, Bien-être au travail
  4. /
  5. Comment oser prendre la parole en réunion, en public ?

Pourquoi le trac est normal ?

Si vous faites partie de ceux qui vivent les réunions de travail ou de présentation de projet comme des corvées, rassurez-vous, tout est normal.

Une enquête réalisée en 1993 (il est dommage qu’elle ne se soit pas reproduite depuis) par le cabinet Bruskin-Golding a révélé que 75 % des Américains n’aiment pas prendre la parole en public. Cette peur passe avant même celle de mourir ou de finir à la rue.

Pourquoi tant d’angoisse ? Parce que pour le cerveau, nous nous exposons au plus grave des dangers que sont l’inconnu et le jugement des autres. In fine, on s’expose (ou on pense s’exposer) au risque de la mésestime de soi, du ridicule humiliant, et dans le pire des cas, de l’exclusion du groupe. Le conseil invitant « à se détendre et à être naturel » est donc caduque car la seule posture naturelle est d’être tendu au maximum.

Mais si le stress nous secoue, ce n’est pas pourtant pas le grand méchant de l’histoire parce qu’on peut travailler avec lui. Deux professionnels en stratégie narrative, fondateurs du cabinet Zepresenters, Sébastien Bernard et Bruno Clément, soulèvent les idées reçues et proposent des clés pour transformer notre prise de parole en public en un challenge plaisant et libérateur.

Les paradoxes des réunions de travail

Ce n’est pas parce qu’un outil est bon qu’il est automatiquement bien utilisé. Preuves en sont les réunions de travail, jugées souvent comme chronophages et inutiles. Elles ne sont pourtant pas prêtes de disparaître, car elles sont nécessaires pour assurer une bonne communication.

Un autre paradoxe est celui de l’état d’esprit de ces réunions. Alors qu’on attend une entente collective, ce n’est pas souvent l’ambiance ressentie. Au contraire, la prise de parole est perçue et vécue comme une joute verbale, avec à la sortie un gagnant et un perdant.

Pour s’affranchir des combats de coqs qui ennuient la majorité silencieuse, et apporter une voix salvatrice, S. Bernard et B. Clément préconisent d’adopter une posture fédératrice où vos propos et comportements envoient le signal que vous impliquez les autres. Voici lesquels :

Vous devriez lire

Savoir être

Qu’est-ce que l’analyse transactionnelle ?

Savoir être

Comment développer son intelligence relationnelle ?

Podcasts

Le manager est un psy !

  1. Home
  2. /
  3. Relations professionnelles, Entreprendre et réussir, Bien-être au travail
  4. /
  5. Comment oser prendre la parole en réunion, en public ?
back to top