back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Époque, Société
  4. /
  5. Le girlpower est sur Internet !

Le girlpower est sur Internet !

  • mercredi 21 juin 2017
  • 3 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Le girlpower est sur Internet !

La Toile, le territoire de la femme ?

Avec internet, nous surfons sur les vagues du meilleur comme du pire, mais c’est du meilleur dont nous parlerons aujourd’hui ! Et à ce propos, de multiples études ont démontré que les femmes savent utiliser internet pour leur plus grand bénéfice ! Elles l’utilisent comme un moyen de défense, de revendication, mais aussi comme un espace neutre et libre, aux multiples opportunités, sans les contraintes rencontrées dans le monde réel !

Délivrées, libérées grâce au net !

Ce que nous permet Internet peut se résumer en un mot : l’échange. Recevoir et donner de l’information. Via la documentation numérique, les vidéos et les réseaux sociaux, nous pouvons accéder à toute forme de savoir. Comme nous pouvons en publier. Or à ce petit jeu, les femmes ont une longueur d’avance sur les hommes ! Sur les réseaux sociaux, elles sont plus que représentées, Facebook, Instagram, et Snapchat, mais aussi sur LinkedIn, où la parité est presque parfaite (45% de femmes). Et ce, où qu’elles soient sur le globe, quel que soit leur pouvoir d’achat, leur environnement familial, social ou culturel ! De plus, le monde étant devenu un village, notamment grâce au web, les femmes partagent leur vie, leur bonheur comme leur détresse ou leur malheur. Une solidarité féminine sans frontière s’est naturellement installée. Le sort des unes inquiète les autres. Ou la chance des unes inspire les autres.

Ce qui explique les mobilisations à l’échelle mondiale après l’enlèvement des lycéennes nigériennes à travers le slogan « Bring Back Our Girls ». Comprenant cette solidarité numérique, d’autres osent affronter les codes et les traditions. Comme les Saoudiennes, qui en 2016, appelaient à la fin de la tutelle masculine dans leur pays sur les femmes (#IAmMyOwnGuardian). Ou encore au Pakistan, où les femmes ont fait partager sur les réseaux sociaux leur droit de s’installer dans les échoppes pour un thé, lieu officieusement réservé aux hommes. Le mouvement a fait des émules et depuis d’autres femmes les imitent !

Internet à l’heure du girlpower ?

Du côté des Occidentaux, les femmes ne sont pas en reste. Donald Trump, après s’être vanté d’avoir commis une agression sexuelle, a eu le retour du bâton dans les réseaux sociaux avec le lien #NotOkay. De façon plus globale, la lutte féministe a évolué grâce à internet, les femmes ont cassé les barreaux des stéréotypes, qu’ils viennent des codes sociaux traditionnels, des médias, de la publicité ou du mouvement féministe. Cette liberté d’action et d’expression renouvelle l’image de la femme, plus libre, plus indépendante, plus proche de la réalité que du fantasme.

Enfin, les femmes occidentales cumulent pouvoir médiatique sur la Toile avec le pouvoir économique. Le monde de l’entreprise, régi encore par les hommes, n’offre pas toute la liberté du monde virtuel. Comme le résume bien Caroline Vignollet, directrice R&D logiciels télécoms de Gemalto, “Le numérique est un monde où les femmes sont acceptées ».

En plus de la possibilité de monter une affaire rapidement et à l’échelle que nous souhaitons (national, régional, international) le numérique nous libère du délit de faciès, comme du sexisme ou du racisme. Ce qui, d’ailleurs, ne concerne pas que les femmes !

Ce que femme veut ne nuit pas à l’homme !

Le désenclavement géographique, social et culturel, la liberté de parole ou d’entreprendre numériquement n’est pas le territoire gardé des femmes. On se rend compte qu’elles y vont plus facilement mais est-ce tout simplement parce qu’elles en ont plus besoin que les hommes ? En tout cas, l’accès a plus de droits et de libertés pour les femmes, n’a jamais nuit aux hommes, bien au contraire ! Il semble que quand les femmes sont gagnantes, cela soit pour le bien commun ! Mélanne Verveer, ambassadrice itinérante des Etats-Unis chargée des problèmes rencontrés par les femmes dans le monde, le résume ainsi :

“Nous avons sans cesse vu qu’investir pour le progrès des femmes est le moyen le plus direct et le plus efficace d’investir pour les progrès économiques et sociaux à l’échelle mondiale”.

De quoi être optimistes pour l’avenir !

écrit par

Camille

Époque

Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !