back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Podcasts, We the people, Écologie, Prospective & économie, Interviews, Accueil
  4. /
  5. Quel est le plan économique qui sauvera la planète ?

Quel est le plan économique qui sauvera la planète ?

  • mis à jour le lundi 24 février 2020
  • 50 Min d'écoute

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Pourquoi faisons-nous face à la plus grande crise de l’Humanité ?

Jeremy Rifkin, le new deal vert mondial

Nous constatons que le monde est en train de changer. Mais où allons-nous ?

Vers la 3ème Révolution Industrielle selon Jérémy Rifkin, économiste, et un des plus grands prospectivistes de notre temps. Ses connaissances et conseils sont sollicités par les dirigeants chinois et européens, dont Xavier Bertrand, président régional des Hauts-de-France, pour les guider dans cette période de transition.

Car selon Rifkin, les évolutions numériques, les défis écologiques et socio-économiques qui accompagnent la 3ème Révolution Industrielle vont bouleverser notre façon de vivre. Dans quelques années, nous allons habiter dans un autre monde, comme il l’explique dans son dernier ouvrage : « Le New Deal vert. Pourquoi la civilisation fossile va s’effondrer en 2028 ? »

Pour BloomingYou, Jérémy Rifkin a accepté de répondre à nos questions et décrypter les enjeux de cette 3ème Révolution Industrielle, pour mieux envisager le monde de demain

L’effondrement de notre écosystème

S’il y a une crise majeure et évidente, c’est celle du changement climatique. Mais ce à quoi nous assistons est plus qu’une crise, nous vivons l’effondrement de notre écosystème, et les conséquences seront irrémédiables. Jeremy Rifkin affirme :

Nous sommes au début de la 6ème extinction de masse. Les scientifiques disent qu’on va probablement perdre la moitié des espèces sur Terre au cours des 80 prochaines années. La dernière extinction a eu lieu il y a 65 millions d’années. A chaque fois, il a fallu des millions d’années avant que la vie ne revienne sur Terre.

Comme l’explique Rifkin, la Terre est une planète d’eau. Toute l’organisation de son écosystème s’est développée au cours de millions d’années sur un cycle de l’eau. Or, celui-ci a été perturbé par l’émission de carbone qui a accéléré le réchauffement de la planète. Le cycle s’est déréglé, et l’écosystème n’ayant pas eu le temps de s’adapter, on voit des phénomènes hydrologiques et météorologiques anormaux apparaître : les catastrophes naturelles et les températures extrêmes.

Mais notre environnement n’est pas le seul à s’effilocher. Notre civilisation industrielle et technologique qui dépend des énergies fossiles, responsables des émissions de carbone, arrive également en fin de course.

La fin de la civilisation fossile

Notre civilisation actuelle a commencé avec la première révolution industrielle. Jeremy Rifkin retrace brièvement son origine et son évolution.

  • La 1ère révolution industrielle

La 1 ère révolution industrielle a pris naissance il y a 200 ans au Royaume-Uni, quand les gens ont commencé à creuser sous la terre. Ce faisant, ils ont profané des cimetières d’êtres-humains, qui avaient vécu il y a des millions d’années, et dont les ossements ont été transformé en charbon et pétrole. Notre civilisation s’est bâtie sur l’exhumation de ces cadavres.

C’est avec la 1ère révolution industrielle que se créé le capitalisme : extraire de l’énergie fossile demandait une fortune telle qu’aucune monarchie ne pouvait se le permettre. C’est pour cela qu’il a fallu créer des grandes sociétés avec des millions d’actionnaires pour pouvoir investir dans ces nouvelles industries. S’en est suivie l’émergence des marchés nationaux, qui ont coïncidé avec la naissance des Etats-Nations.

  • La 2nde Révolution Industrielle

Elle est apparue au XXème siècle. Les grandes entreprises deviennent des multinationales, grâce entre autres à l’invention du conteneur, capable de déplacer des milliers de tonnes de marchandises à travers le monde. La mondialisation est née, et avec elle des institutions internationales comme l’OCDE et le FMI.

Aujourd’hui, on compte 500 multinationales, qui produisent 1/3 du PIB avec seulement 67 millions d’employés pour 7 milliards de gens. La concentration du capital financier et énergétique de ces entreprises a expliqué la trop grande inégalité de répartitions des ressources et des richesses.

  • Quelle est l’origine de la chute de la 2nde Révolution Industrielle ?

La concurrence de plus en plus sérieuse de nouvelles énergies : le solaire et l’éolien.

quel-est-le-plan-economique-qui-sauvera-la-planete

Pourquoi la transition énergétique est inéluctable ?

Pourquoi le solaire et l’éolien vont supplanter l’énergie fossile ?

JR :  L’énergie solaire et l’éolien sont en train de s’effondrer en termes de prix. Ils sont aujourd’hui beaucoup moins chers que l’énergie du fossile. Le coût de l’énergie solaire est beaucoup plus bas que celui de l’énergie du charbon ou du nucléaire. Ce qui se produit désormais, c’est une grande panique dans l’énergie du fossile.

« C’est la plus grande bulle économique de l’Histoire. Au cours des 3, 4 dernières années, 11 000 milliards de dollars sont sortis des investissements en énergie du fossile. »

Quid des métaux rares nécessaires aux fonctionnements des énergies solaires et éolienne ?

  • JR : « Ils sont essentiels pour la fabrication des portables, des batteries électriques, etc. Mais beaucoup de recherches de développement sont en cours pour que l’on trouve des alternatives aux métaux rares, et que nous n’en soyons plus dépendants. Toutes les sociétés de constructions automobiles sont en train de développer des prototypes de fabrication en 3D pour des matériaux biologiques recyclés pour la carrosserie du véhicule. Nous allons vers des substituts biologiques. »

Comment préparer la transition écologique pour entrer dans la 3ème Révolution Industrielle ?

C’est le cœur du problème nous avertit Jeremy Rifkin. Les bonnes questions urgentes à traiter sont celles-ci :

  • « quelle est la vision économique dont nous avons besoin pour quitter la civilisation carbone et aller vers la 3e Révolution Industrielle ?
  • Comment la déployer, la financer ?
  • Quelle est la responsabilité de chaque citoyen, de chaque communauté ?
  • Ce sont ces questions que nous devons nous poser pour éviter un effondrement civilisationnel. »

Jeremy Rifkin donne un élément de réponse : « Les 11 000 milliards de dollars qui sortent de l’investissement dans les énergies fossiles devraient servir à assurer cette transition.

C’est du travail pour toutes les industries : l’immobilier, le tourisme et l’agriculture par exemple. On parle de milliers d’emplois, car ce ne sont pas les robots ou I ’intelligence artificielle qui pourront faire fonctionner l’énergie solaire et éolienne. »

Quelles sont les paradigmes de la 3ème Révolution Industrielle ?

La transformation de nos lieux de vie

Nos habitats et tous les bâtiments qui nous entourent vont être transformés. Pour deux raisons. Parce que d’une part c’est vital. Les catastrophes naturelles ne vont épargner aucune région du monde, il est donc urgent de rénover les bâtiments pour qu’ils puissent y résister.

D’autre part, contrairement au charbon ou au pétrole, tout le monde peut avoir accès à l’énergie solaire et éolienne. A partir de là, les bâtiments peuvent devenir des centres de stockage d’énergie, devenant complètement autonome en apport d’électricité.

JR : Chaque bâtiment deviendra un centre d’énergie solaire, et une station de recharge pour les véhicules électriques, par l’énergie solaire et éolienne. L’énergie stockée dans le véhicule pourra être renvoyée s’il y en a besoin.

Mais ce n’est pas tout. « Chaque bâtiment deviendra également un nœud, un centre de données numériques que nous pourrons gérer. Ces bâtiments seront équipés de capteurs de données et créeront ensemble un système nerveux qui pourra relier le monde entier, et mettre de côté tous les géants du numérique (GAFA). Chaque centre est propriétaire de ces données, et pourra partager localement ou rompre l’échange. »

Avec l’éolien et le solaire, c’est la fin d’un monopole qui reposait sur un accès privilégié aux énergies fossiles. On passe ainsi de la mondialisation à la glocalisation.

De la mondialisation à la glocalisation

La glocalisation, comme vous le devinez, c’est un système qui lie le local au global.

  • JR : « La glocalisation va créer des systèmes plus petits, avec des PME et des PMI de high tech locales, plus agiles, produisant leur propre énergie, et capables de coopérer ensemble dans toutes les régions à travers le monde. »

Dans le monde numérique, ce phénomène existe depuis peu avec les centres de données Edge, qui sont plus petits et peuvent s’intégrer à chaque maison ou bâtiment d’entreprise.

Ce nouveau système d’acquisition de données n’est pas apparu par hasard. Il fait suite à l’embarras des grandes sociétés de type Google de se voir noyer dans la quantité des données perçues par leurs capteurs. Le cloud de Google n’arrive plus à gérer rapidement toutes les données des personnes connectées. Or, cela peut devenir problématique :

« Si vous êtes dans une voiture autonome sur le point de commettre un accident, le temps que la donnée arrive au cloud, l’accident s’est déjà produit. Il faut donc un centre de données beaucoup plus proche géographiquement, afin que les données voyagent beaucoup plus rapidement. »

La 3ème Révolution Industrielle s’annonce donc être l’ère de l’autonomie énergétique et de la démocratie de la vie économique et numérique. C’est prometteur, mais ce n’est pas le seul changement qu’elle apportera dans nos vies.

Comment la 3ème Révolution Industrielle va changer nos vies ?

La transformation du capitalisme

  • Comment le capital peut-il se transformer ?

JR : « Un nouveau business model va se mettre en place sous l’impulsion des ESCO, des sociétés productrices d’énergie, dont la mission va être de rénover les bâtiments afin qu’ils captent de l’énergie. On ne sera plus dans une logique d’acheteur à vendeur, mais de fournisseur à consommateur. »

  • Qu’y gagnent les ESCO ?

JR :« Ils feront de l’argent à l’échelle des gains de l’efficacité. Les ESCO seront payées sur le delta entre ce que le consommateur paie actuellement et ce qu’il va économiser par la suite grâce à la rénovation de son immeuble. L’ESCO prend un risque, qu’elle accepte, car s’il n’y a pas d’économie d’énergie, et donc de gain, elle n’est pas payée. »

Les grands groupes comme Siemens, Philips, Johnson, Schneider Electric mettent déjà en place des petits projets pour expérimenter ce système de fournisseur / consommateur.

L’émancipation de la femme

JR : Avant l’électricité, les femmes étaient les esclaves à travers l’Histoire, depuis l’époque agricole. C’étaient elles qui veillaient sur le feu et apportaient l’eau. Lorsque l’électricité est arrivée, joint au mouvement des suffragettes, l’électricité a libéré ces femmes. Elles n’étaient plus coincées à la maison et pouvaient aller à l’école. Les femmes deviennent plus indépendantes, mieux formées, plus autonomes, avec moins d’enfants.

Un mot aux jeunes

  • Une génération porteuse d’espoir

JR : « Dans 130 pays, des jeunes ont fait la grève au lieu d’aller à l’école. Ils ont exigé l’urgence climatique et que l’on transforme ce monde. On a vu, au cours de l’Histoire, beaucoup de manifestations, mais c’est la 1ère révolte planétaire, où toute une cohorte de gens s’estiment être une espèce en danger, et que la biosphère fait partie de leur monde. C’est un changement de conscience extraordinaire, qui nous dit aussi dans quel contexte nous serons dans les 20, 30 années à venir. »

  • Mais ce n’est pas suffisant 

JR : Si vous attendez quelque chose des gouvernements, vous serez déçu. Les jeunes doivent se présenter aux élections, militer dans les ONG, aller dans les coopératives, et faire sortir les vieilles générations pour prendre les manettes. Ce n’est plus leur temps, mais le vôtre. Personne ne le fera à votre place.

Thomas Payne disait que :

chaque génération doit être libre de refaire un monde nouveau, et de ne pas être emprisonnée par les ancêtres qui se trouvent dans les tombes.

Le message est passé !

N’hésitez pas à écouter notre podcast dans lequel Jeremy Rifkin raconte aussi la place qu’a occupé sa mère, une femme courageuse et visionnaire, dans sa construction intellectuelle.

 D’après les propos de Jeremy Rifkin recueillis par Amal Dadolle

Must read : Le New Deal Vert Mondial : Pourquoi la civilisation fossile va s'effondrer d'ici 2028 - Le plan économique pour sauver la vie sur Terre de Jérémy Rifkin
écrit par

Amal

Podcasts

We the people

Écologie

Prospective & économie

Interviews

Accueil

2 commentaires
  • Répondre Jean-Louis Tripon
    • lundi 3 février 2020
    • 10 h 29 min

    Cet économiste ne prend pas en compte tous les facteurs du problème, et cette analyse pêche par son orientation néolibérale, qui ne remet pas en cause son credo (ou son mythe) de croissance éternelle, ni la possibilité de son effondrement dans un collapse général, ce qui reste actuellement la perspective la plus probable de notre civilisation et de notre espèce.
    Modifier ou supprimer
    Aucune description de photo disponible.

    • Répondre Amal
      • lundi 3 février 2020
      • 11 h 11 min

      Merci Jean-louis pour votre commentaire. Ne pourrait-on pas comparer ce qu’il décrit comme la 6 ème extinction de l’humanité à un collapse général ? Et qu’entendez-vous par « Modifier…Aucune description de photo disponible »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !