back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Éducation, Société
  4. /
  5. Réformer l’éducation nationale!

Réformer l’éducation nationale!

  • mis à jour le jeudi 28 février 2019
  • 4 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Réformer l'éducation nationale!

Devoir de vacances pour Emmanuel Macron et Jean-Michel Blanquer

Tout le monde le sait, la priorité de cet été pour le gouvernement Philippe II va être la loi du travail. Une autre réforme s’imposerait aussi, celle de l’école et de l’Education Nationale, qui n’a de réalité que dans son nom. L’échec de cette institution, nous pouvons le lire dans le délaissement de l’école publique au profit du privé. Un phénomène, qui ne va aller qu’en s’aggravant si une profonde réforme de l’Education Nationale n’est pas faite. L’école doit retrouver sa mission, c’est-à-dire former des citoyens, des hommes et des femmes qui constitueront la société et vivront dans le monde de demain, qui ne sera pas sans défis ! C’est le constat et le vœu d’Antoine Valabrègue, qui n’est certainement pas le seul à le penser et à le vouloir… !

Pour une école ancrée dans la réalité

Qui est Antoine Valabrègue ? Ancien professeur agrégé de mathématiques, il préconise, depuis un certain temps, une mutation de l’école en vue de promouvoir une société du bien-vivre. Dans ce but, il a mené une réflexion de fond pour penser et établir une école enfin ancrée dans la réalité. Car l’école telle que nous la connaissons ne remplit pas son rôle d’éducatrice nationale, elle est tout au plus un dépositaire de savoir. Au surplus, un savoir organisé de façon à ce qu’il n’apporte pas une vision claire du monde pour de jeunes esprits.

Or la réalité aujourd’hui, c’est que nous subissons une transition sur de nombreux fronts. Numérique, économique, social, environnemental et international. Nous sommes dans un monde en plein bouleversement, et donc porteur de nombreux défis et non des plus simples. Les enfants doivent être préparés en conséquence, avoir toutes les armes de leur côté pour faire face aux situations imprévues. C’est à partir de ce constat qu’Antoine Valabrègue propose un programme scolaire sur 12 ans, donnant à l’école trois principales missions :

apprendre aux élèves à penser, à ressentir et à entreprendre de manière solidaire.

Les 3 missions de l’école : apprendre à penser, à ressentir et à entreprendre de manière solidaire

Par « penser », il faut comprendre le terme dans son sens le plus large. Cela va de la capacité d’observation, d’analyse, d’esprit critique, au développement de la curiosité, de l’ouverture d’esprit et de la créativité. En un mot, il s’agit de développer tout le potentiel de l’intellect des enfants, et cela s’appuie sur deux éléments. Le premier étant la fin de l’hyper spécialisation, et la promotion de toutes les formes d’intelligence, qu’elle soit manuelle, analytique, artistique, psychologique ou émotionnelle. Le deuxième élément étant de repenser le programme scolaire, en lui donnant un sens à travers une nouvelle organisation des matières. Cela, dans le but de rendre accessible et intelligible le monde dans lequel nous vivons aux enfants. Ils doivent ressentir qu’ils sont là pour être formés, que leur présence à l’école a une raison qu’ils comprennent, et non juste pour passer le temps à attendre la fin de l’heure du cours. Le « à quoi ça sert d’apprendre ça ? », suivi d’un mutisme du professeur, devrait disparaitre des salles de classes.

yuriz/123rf

Le second et le troisième pilier d’apprentissage inculquent aux enfants un comportement du bien-être avec soi et du bien vivre avec les autres et le monde. Par « ressentir », il s’agira d’apprendre à être à l’écoute de soi et des autres, de développer la bienveillance et l’empathie, la confiance en soi et la bonne gestion de ses émotions. C’est le savoir-être. Celui-ci s’accompagne naturellement du savoir-vivre, incarné dans le dernier pilier, qui est d’entreprendre de manière solidaire, dans le souci du respect des autres, des êtres vivants et de la planète. Il est nécessaire d’instaurer une société moins individualiste et plus consciente que ce n’est qu’ensemble, que nous pourrons améliorer nos conditions de vie et préserver au mieux notre environnement.

Former des citoyens-généralistes pour que vive la démocratie

Apprendre à n’importe quel enfant de France à pacifier son esprit, à se connecter à lui-même, pour mieux le reconnecter aux autres, lui faire comprendre le sens de ce monde et de son fonctionnement pour qu’il puisse le gérer et y vivre aux mieux, c’est cela l’égalité des chances. Mais au-delà, c’est l’essence même d’une démocratie vivante. Rousseau l’avait déjà évoqué en son temps, le régime démocratique est le régime le plus difficile qui soit à mettre en place, parce que c’est le plus ambitieux, celui qui demande le plus aux hommes. Il disait : « s’il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes“. Les dieux sont ceux qui allient l’intelligence cérébrale avec celle du cœur et qui sont capables d’adopter une vision globale. Or, c’est le but de la formation à l’école selon Antoine Valabrègue, quand il parle de « citoyens généralistes ».

Tous les enfants ne seront pas des énarques ou des experts économistes de grandes écoles, mais tous auront une vision claire et lucide des enjeux contemporains.

Comme vous le voyez les amis, et vous aussi, Monsieur le Président et Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, il est plus que primordial de réfléchir sérieusement à une réforme de l’école, il en va de la vie de notre démocratie. Le taux d’abstention des élections législatives, voir présidentielles, devraient vous témoigner de l’urgence de la situation. Réformer l’école dans le sens d’Antoine Valabrègue, c’est non seulement reconsolider le socle de notre démocratie, mais c’est également offrir aux enfants, le meilleur cadeau possible : une bonne éducation, le meilleur des héritages !

Si vous souhaitez découvrir le projet d’Antoine Valabrègue plus en détail, c’est par ici !

écrit par

La rédaction

Éducation

Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !