back to top
Recherche
  1. Home
  2. /
  3. Santé & Bien-être, Vitalité & bien vieillir, Médecine douce, Accueil
  4. /
  5. Ce que les maladies veulent nous dire…

Ce que les maladies veulent nous dire…

  • mis à jour le mardi 10 mars 2020
  • PREMIUM
  • 8 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

ce-que-les-maladies-veulent-nous-dire

Comment naissent les maladies ?

Santé mentale et santé physique

Pour la médecine occidentale, la santé a longtemps été un sujet assez simple. Notre corps était une machine bien faite : vous lui donniez le bon carburant (alimentation et hygiène de vie saines) et cela roulait tout seul. Les maladies s’invitant seulement quand vous aviez négligé la mécanique.

Cette vision du fonctionnement du corps humain et, de facto, de la santé vit ses derniers jours. Aujourd’hui, grâce aux recherches scientifiques, nous comprenons que notre vision de la santé était réductrice. Une bonne santé physique dépend également d’une bonne santé mentale, car nos émotions et notre état d’esprit influencent tout autant notre santé, nos gênes et notre longévité.

Ce que nous redécouvrons doucement, la Médecine Traditionnelle Chinoise en a toujours été convaincue. Michel Odoul, fondateur de l’Institut Français de Shiatsu et auteur à succès, est reconnu comme une référence sur cette tradition.

Dans son ouvrage, « Dis-moi où tu as mal je te dirai pourquoi », Michel Odoul nous apprend que chaque organe, chaque maladie et les maux du corps trouvent leur origine dans un trouble psychologique.

Le « mal à dit »

Les maladies naissent d’abord d’un trouble, qui se manifeste par un ressenti désagréable. C’est le premier message du corps. Quelque chose se tend en nous. En niant cette tension, qui revient à refuser de comprendre les émotions qui en sont à l’origine, nous la laissons s’installer et la sortons de notre conscience. Seulement, ce malaise n’a pas disparu, il est parti dans les limbes de l’inconscient où il se cristallise jusqu’à devenir un blocage, un nœud, un mal-être. Et finalement une maladie.

Anecdote rigolote, en langage des oiseaux la maladie signifie « le mal à dit ». Le langage des oiseaux est un jeu de mot littéraire très ancien (prisé par les Alchimistes dit-on) où l’on joue sur les mêmes sonorités d’un mot avec d’autres. Par ce jeu, les mots ont un sens nouveau qui donne du relief à leur définition première. D’autres exemples que la « mal à dit » ?

  • Tumeur = « tu meurs »
  • Bonheur = « bonne heure »
  • Terrien = « t’es rien »

Les maux du corps sont ses messages pour nous faire prendre conscience que nous sommes mal à l’aise avec nous-mêmes. Qu’il y a quelque chose en nous qui nous empêche d’être heureux même si toutes les conditions extérieures sont réunies pour l’être.

Avant de savoir quels états d’esprit ou problèmes psychologiques sont à l’origine des migraines, des lumbagos ou des cancers, il est intéressant de s’immerger dans la conception du monde telle que se le figuraient Confucius et ses contemporains.

Deux concepts majeurs sont au cœur de ce paradigme antique : la loi du Yin et du Yang et celle des Cinq Principes. Ces deux concepts concernent tout le monde, du moindre atome, bactérie, animal, être humain jusqu’aux planètes. Tout dépend, s’organise, évolue et vit dans le respect de ces deux lois. Y compris la santé.

Quelques notions de Médecine Antique Chinoise

Les inséparables Yin et Yang

Dans la « Genèse Chinoise », on apprend qu’au commencement était le Chaos. Mais il n’était pas tout seul. La force de l’ordre, le Taï Chi, était là aussi et manifestement agacé par la nature du Chaos, il l’obligea à mettre du sens dans sa pagaille. Ce que le Chaos fit en se dédoublant et en devenant le Yin et le Yang. A l’échelle de notre planète, ses représentants sont le Ciel (Yang) et la Terre (Yin).

ce-que-les-maladies-veulent-nous-dire-
Ying-Yang symbol

Jamais antagonistes ou monolithiques, mais à jamais complémentaires. C’est toujours au moment où l’une de ces énergies est à son apogée qu’elle porte en elle le point de naissance de l’autre. Nous en sommes les témoins au quotidien : leurs énergies se manifestent partout : jour/nuit, positif/négatif, chaud/froid, entraide/compétition.

Au milieu du Ciel et de la Terre, il y a la nature, les animaux et nous les humains bien sûr. Nous sommes tous placés au milieu du Yin et Yang.

Mais les énergies du Yin et du Yang ne sont pas qu’autour de nous, elles sont aussi en nous. Le Yin étant l’énergie associée à la femme et le Yang l’énergie associée à l’homme. Pour autant, aucun homme n’est totalement Yang ou une femme totalement Yin. Nous sommes les deux, parce que nous avons été conçus par un homme et une femme, et donc par les deux énergies.

Ces énergies ne sont pas que psychologiques, elles sont aussi présentes dans nos organes. La partie gauche de notre corps est sous l’énergie Yang, liée à notre relation à notre masculin, notre rapport à notre père et aux hommes.

Le côté droit, est le côté yin, lié à la relation à notre féminin, notre rapport à notre mère et aux femmes. Ainsi, savoir si nous avons un poumon gauche ou droit défectueux est un indice important pour interpréter les messages de notre corps.

La loi des Cinq Principes

A côté de la danse du Yin et Yang, on a la loi des Cinq Eléments qui gèrent, structurent et représentent tout ce qui existent dans l’Univers. Ces Cinq Eléments étant la Terre, le Feu, l’Eau, le Bois et le Métal.

A chaque Principe, se trouve associée toute une symbolique qui permet de cerner la globalité complexe de tout ce qu’il représente. Chaque Principe renvoi à une planète, une couleur, un climat, un chiffre, une saison, une saveur, une odeur, un aliment, un moment de la journée, de la vie, un type de morphologie et de psychologie etc. Et, ce qui nous intéresse pour la santé, les organes du corps humain.

  • Le Principe de la Terre

C’est l’énergie de la matière, elle repose sur notre rapport au monde matériel, allant de la possession de biens à la réussite sociale et professionnelle. Son énergie est liée aux organes de l’estomac et de la rate-pancréas.

  • Le Principe du Feu 

C’est l’énergie du vivant, celle que nous ressentons quand nous vivons une émotion intense comme l’amour, la joie de vivre ou la violence. Ses organes sont le cœur et l’intestin grêle.

  • Le principe de l’Eau

L’Eau est l’élément des émotions et des énergies profondes, celles de nos carcans sociaux, culturels, familiaux, et autres mémoires inconscientes. En paix avec ce bagage hérité à la naissance, nous sommes plus résistants et plus énergiques. Ses organes sont la vessie et le rein.

  • Le principe du Bois

C’est l’énergie de l’équilibre, de l’harmonie et donc de la beauté. Elle concerne l’équilibre des relations humaines qui comptent le plus pour nous. Il y a les amis avec qui on ressent un lien intime, et il y a les liens familiaux pas toujours évidents mais qui restent importants. Quand ces liens sont fragilisés par la méfiance, la colère ou la rancune, le déséquilibre énergétique touche la vésicule biliaire et le foie.

  • Le principe du Métal 

L’énergie du Métal est celle de notre force intérieure. C’est notre capacité à rester nous-même et droit dans nos bottes quand nous sommes soumis aux attentes, exigences, voire agressions des autres. Les organes qui sont en lien avec cette énergie sont le poumon et le gros intestin.

Voilà pour la partie théorie et philosophie. Place au concret, en décryptant les mots de nos maux.

Les messages des maux courants

Les diarrhées 

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Il vous reste 45% de cet article à lire
Vérifiez votre e-mail ou inscrivez-vous gratuitement !

écrit par

Amal

Santé & Bien-être

Vitalité & bien vieillir

Médecine douce

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !