Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Nouvel an chinois 2019 : Que nous réserve l’année du cochon de terre ?

  • jeudi 14 février 2019
  • 6 Min de Lecture
nouvel-an-chinois-2019-que-nous-reserve-l-annee-du-cochon-de-terre

Comment s’aligner sur l’énergie du Cochon de Terre ?

Le nouvel an chinois est là, et nous retrouvons à cette occasion Marie-Pierre Dillenseger, notre experte préférée dans l’art de la lecture des énergies qui influenceront notre quotidien le temps d’une année. Un art populairement connu sous le nom d’astrologie.

Connu seulement en surface, mais très peu en profondeur. En quoi cela consiste et pour quel but ?

Marie-Pierre Dillenseger tient justement à nous éclaircir à ce sujet.

La météo temporelle par Marie-Pierre Dillenseger

Avec ses animaux et ses éléments, l’astrologie a quelque chose de ludique et d’exotique. Forcément, cela attire, mais cela invite aussi les simplifications. Or celles-ci font sourire et privent cette discipline ancestrale des lettres de noblesse qu’elle mérite.

C’est pourquoi Marie-Pierre Dillenseger préfère maintenant parler de « météo temporelle ».

Pour rappel, en Asie le temps n’est pas neutre, il a une personnalité avec ses humeurs et ses qualités qui vont marquer l’ambiance et l’énergie de l’année. La personnalité est incarnée par des animaux associés à des éléments dont la symbolique va nous permettre de décrypter ce que nous réserve l’année.

Pourquoi connaître la météo temporelle ?

Pour connaître l’ambiance énergétique de l’année bien sûr. A l’origine, la discipline de la météo temporelle était un art au service de la vitalité de l’autre. Un art préventif permettant de repérer l’obstacleou d’accompagnement de la guérison. Car à titre individuel, tout un chacun est héritier des caractères du temps par sa date de naissance. Comprendre à quelles énergies nous sommes associés, c’est d’abord partir à la rencontre de soi et de ses forces. Puis savoir comment bien s’aligner sur l’énergie de l’année pour déployer au mieux ses projets de vie.

Alors que nous réserve donc 2019 ? Faisons un retour rapide d’abord sur 2018.

2018, l’année du Chien de Terre Sèche

2018, année de Chien de Terre, l’énergie était lourde, le contexte global était stable, sinon lent. Ce terrain invitait à faire un travail de conscientisation de ce qui est important pour soi (on a fait le tri dans ses priorités et ses amitiés) commencé sous 2017. Le revers du « terreau » étant que toute action est ralentie. Pour parvenir à ses fins, patience et persévérance n’étaient pas de trop en 2018. C’était une année de la terre sèche. Pourquoi ? Parce que deux des cinq éléments chinois manquaient: il n’y avait ni eau ni bois. Ils reviennent en 2019.

Les symboles de l’eau et du bois décryptés

  • L’eau symbole du mouvement

Mais aussi la parole et  la communication. Par ailleurs, l’eau est associée à l’organe des reins, de la vessie, des organes reproducteurs, ce qui peut s’appliquer à une économie fertile et prospère.

  • Le bois est le symbole de la croissance.

Il symbolise la force qui irrigue, le renouveau, et l’innovation. En médecine chinoise, on l’associe au méridien du foie, organe et siège de l’intelligence émotionnelle. Générosité et bienveillance sont associées au bois.

Sans eau, sans bois, 2018 était également l’année de la Fake News, du blocage des flux migratoires, où la compassion et l’empathie ont été vues comme des options réservées aux faibles.

Bonne nouvelle, 2019 annonce un changement de régime radical avec le retour de l’eau et du bois en abondance.

2019, l’année du cochon de terre ou celle du renouveau

L’année du cochon de terre va être intéressante, car elle est marquée via le bois et l’eau par une énergie dynamique au service d’un renouveau. 2019 aura en plus du caractère, car il est peu courant qu’une année apporte autant de forces de renouvellement.
Tant mieux, parce qu’il n’y a plus de temps à perdre pour apprendre à vivre ensemble, remettre du bon sens dans un système qui n’en a plus et trouver des solutions à d’urgents problèmes jusqu’ici insolubles, qu’ils soient sociétaux ou environnementaux.
Mais revenons à l’année « Cochon de Terre ». Car avec un tel nom de baptême, comment ce terreau peut-il contenir du bois et de l’eau ?

Le terreau « Cochon de Terre », décrypté

  • Le Cochon, symbole du bois et de l’eau

La réponse est donc simple. Bois et eau combinés ensemble favorisant la fertilité des sols, le Cochon est très souvent associé à la prospérité économique et à l’abondance matérielle.

  • L’eau purificatrice

Par son caractère de renouvellement, et n’ayant pas eu d’eau depuis 3 ans, l’eau de 2019 est également une eau de nettoyage, qui vient emporter les rancœurs, les vieilles histoires de famille, ou autre. Tout ressassement des conflits passés n’a pas sa place en 2019, dont le mot d’ordre pourrait être « move on ».

  • Pas de feu

On ne trouve pas de feu dans ce terreau, mais l’énergie du feu de cœur de 2018 ne s’est pas totalement envolée. Pour ceux qui se sont ouverts et ont connecté leur cœur à cette énergie, le feu du cœur continue de brûler. Ce qui était une démarche consciente en 2018 est devenu un réflexe en 2019. Il convient d’agir et non de se faire valoir.

  • L’élément Terre

L’écriture chinoise se lit de haut en bas, et dans la lecture des signes, l’élément est placé au-dessus de l’animal. Et heureusement pour 2019, la Terre présente n’est pas de celles qui écrasent. C’est la terre du saupoudrage qui protège les débuts de croissance des graines. C’est donc une énergie bienveillante qui est à l’œuvre. Les forces de croissance en jeu ne seront pas conflictuelles, et l’empathie et l’ouverture d’esprit donneront leurs fruits.

Voilà un terreau plus que prometteur !

Les potentiels de 2019

  • La créativité

Par la présence de l’eau et du bois, et celle bienveillante de la Terre, 2019 va donc libérer la parole au service du renouveau, d’une autre vision de la vie et des défis qui nous sont présentés. Cette énergie de 2019 va nous pousser à sortir des cadres, à échanger les bonnes idées et à travailler avec des partenaires inédits. Par ailleurs, renouveau n’est pas innovation, il pourra aussi bien s’agir de la redécouverte et de la réappropriation de savoirs-faires ancestraux dormants.

L’énergie dynamique du renouveau va toucher tous les domaines à tous les niveaux : savoir-faire, art, design, création (sacs, bijoux). Mais nous pouvons aussi penser à l’environnement, à l’éducation, au social, car 2019 est l’année de la contagion d’idées lumineuses pour résoudre de graves problèmes auxquels on n’a pas encore trouvé de solutions actuellement.

  • La confiance

C’est l’année de l’échange, donc de la relation à l’autre. A ce titre, 2019 est l’année où la confiance peut revenir. Après 3 années, où la confiance a été malmenée, il va falloir faire un effort d’engagement envers l’autre. Oser le pas et tendre la main, c’est s’attirer la bonne énergie de l’année.

Bien sûr, la contrepartie au renouveau, c’est la mise en veille des valeurs conservatrices et du conformisme habituel. Mais le risque de 2019 n’est pas là. Après 3 ans de métal, d’énergie structurée et organisée mettant l’accent sur la justice qui pose la question des limites, des règles (#meetoo), place à la légèreté et à la liberté. Avec ses risques. Dont celui de se retrouver désorganisé, débordé et de ne pas pouvoir concrétiser un projet, une idée dans le réel.

Les enjeux collectifs

Au niveau politique

Avec l’énergie bienveillante de la Terre, 2019 va favoriser une prise de parole plus libérée, plus affirmée pour les bienveillants, les pacifistes. Les diplomates bons en négociation vont être mis en valeur. On sort d’un système pyramidal pour aller vers l’horizontalité. Ainsi, l’individu compétent sortira de son cadre et de son réseau habituel pour rencontrer d’autres compétents. Leur rencontre conduira à une synergie des forces compétentes communes pour trouver des solutions que l’on n’avait pas à ce jour.

Parce qu’on sortira d’un système pyramidal pour résoudre les problèmes de la cité, nous n’attendrons plus les institutions pour qu’elles prennent en charge des problèmes pour lesquels elles ne trouvent pas de solution. Prenons l’exemple d’un problème environnemental, où une usine a pollué la rivière locale. Au lieu d’attendre on ne sait qui, les personnes compétentes rallieront du monde pour mettre en place une organisation collective afin de nettoyer la rivière. Et cela peut commencer par un acte individuel qui fait des émules, comme de ramasser une canette vide, et qui se transforme en nettoyage du pâté de maison.

Au niveau environnemental

La Nature, ici nous surprend, car nos efforts vertueux donnent des résultats rapides. Ainsi, dès que l’on replante une forêt, une population d’oiseaux disparus réapparaît. Dès qu’un étang sort du sol, les grenouilles reviennent d’on ne sait où. Des expériences qui nous laissent bon espoir pour l’avenir et qui seront portées par l’énergie de 2019 cette année. Je pense par exemple à l’oeuvre de Salgado au Brésil.

Surfer avec 2019

Vous l’avez donc compris, 2019, va être l’année des bonnes opportunités. Un sacré marathon s’offre à nous, d’où l’idée de savoir ménager sa charrue, à savoir son état physique et mental. Il est donc important d’avoir une discipline et une routine qui garantissent des moments pour se reposer, prendre soin de soi, faire du sport, bien manger et lire BloomingYou…

Bonne année du Cochon de Terre et merci Marie-Pierre !

Propos de Marie-Pierre Dillenseger recueillis par Amal Dadolle
écrit par

Amal

Mieux-être & Réussite

Portraits & Interviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires