Le bonheur comme état d'esprit !

des news toutes les semaines ça fait plaisir !
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :)



S'inscrire
back to top
Recherche

Quelle est votre mission de vie?

  • mercredi 21 novembre 2018
  • 4 Min de Lecture

Trouver sa raison d’être

C’est quoi une mission de vie ? Une mission de vie est ce pour quoi nous sommes ici sur Terre. Nous en avons tous une, propre à nous et que personne ne viendra remplir à notre place. En ce sens, c’est une mission sur-mesure, taillée dans les mensurations de notre âme et de notre parcours de vie. La seconde caractéristique d’une mission de vie est d’être désirée, c’est une très forte attirance pour une activité ou un domaine en particulier.

Une mission de vie ne vous demande pas de tout abandonner pour aller vous consacrer aux plus malheureux. Ce n’est pas un sacrifice, c’est une joie.

Nous l’avions déjà observé avec les leçons de Narcisse , on ne peut vraiment aider les autres que si l’on commence par s’aider soi-même à être heureux. Et, cela passe par découvrir sa mission de vie.

Comment découvrir sa mission de vie ?

Vous savez que vous n’êtes pas dans votre mission de vie quand vous ne ressentez aucun plaisir à vous lever le matin pour aller au travail. Vous avez la sensation d’être en décalage entre ce que vous faites et ce que vous êtes. La grande raison se trouve généralement dans l’importance accordée aux attentes sociales ou familiales pour nos choix de vie. Une mission de vie est avant tout un appel intérieur, et il vient souvent se confronter à ces attentes extérieures. Si une mission de vie est un appel intérieur, tout l’enjeu est donc d’apprendre à l’écouter. Cela passe par se reconnecter à son enfant intérieur.

Pour mieux vous y aider, un petit exercice vous donnera les premiers indices de votre mission de vie :

  • Trouver les 3 adjectifs qui vous décrivent le mieux depuis votre enfance.
  • Trouver les 3 activités que vous aimez faire et dans lesquelles vous avez des facilités, y compris celles pratiquées à l’âge de l’enfance et de l’adolescence.
  • Trouver l’activité que vous aimez faire plus que tout.
  • Trouver enfin un sens au niveau collectif. Qui allez vous aider ou quelle cause allez vous servir ?

Enfin, ne cherchez pas à trouver un intitulé exact à une votre mission de vie. Cela peut très bien être très général, comme apporter de la légèreté autour de soi. Cela a l’avantage d’être une mission de vie qui peut s’appliquer dans beaucoup de métiers. Si vous vous trouvez avoir plusieurs domaines de prédilection, faites un tri et repérez ce qui vous appelle en premier. Votre sensibilité et vos inspirations sont aussi de précieux indices. N’essayez pas de vous creuser la cervelle, une mission de vie, c’est quelque chose que nous savons tous au fond de nous. Nous savons tous parfaitement bien ce qui nous fait vibrer. Nous l’avons peut-être juste oublié.

Ce qui nous éloigne de notre mission de vie  

Ce qui nous éloigne de notre mission, ce sont nos peurs et nos croyances limitantes. J’ai des factures à payer. La vie est difficile. Je ne suis pas assez doué(e). J’ai des responsabilités familiales qui m’empêchent de faire ce que je veux. Les exemples sont nombreux. Envisageons maintenant l’hypothèse qui est celle de changer de travail. Quitter un CDI au salaire confortable pour commencer autre chose est risqué. A peine envisagé, un scénario catastrophe vous gâche la fête : vous quittez votre travail, et sans le même revenu, vous vous voyez ne plus arriver à faire face aux factures et à votre train de vie habituel. La fin, nous la devinons d’avance, vous finissez malheureux avec rien. Or, cela n’est ni plus ni moins qu’un mécanisme de défense de notre cerveau.

Notre cerveau est une machine qui est resté encore bloqué à l’ère de Cro-Magnon, entouré de tribus ennemies et de bêtes sauvages. Il surréagit parce qu’il pense que nous sommes encore au stade de la survie. Le tempérament de notre cerveau est donc plus proche d’une mama italienne en proie à tout exagérer que celui d’un froid comptable. On peut en tirer un avantage : ce mécanisme de défense opère comme un zoom sur nos peurs et en décryptant notre scénario catastrophe, on identifie nos peurs. La peur du manque, la peur de l’échec et du ridicule, ou le manque de confiance en soi. Pour chaque peur, envisagez un plan de secours. Si c’est la peur de manquer, économisez de l’argent, revoyez votre train de vie, prenez un travail à mi-temps. Avec des solutions concrètes, les peurs s’estompent.

Et en ce qui concerne la peur de l’échec et de la déception ? Bien que légitime, cette peur revient finalement à nous faire accorder trop d’importance au regard des autres. Mais ce faisant nous laissons le pouvoir de notre vie entre les mains des autres. Or, comme nous l’avait appris Vishen Lakhani, pour vivre une vie extraordinaire , nous devons devenir « unfuckwithable » en ne recherchant plus l’approbation ou la reconnaissance dans le regard d’autrui. Les secrets pour y parvenir étant une vocation auto-alimentée, ainsi qu’une paix avec soi-même.

Pour vous débarrasser de vos blocages psycho-émotionnels, il existe un exercice assez puissant, celui de la lettre. L’écriture permet effectivement de libérer des émotions et des blocages jusqu’alors inexprimés. Pour la rédiger, inspirez-vous des deux questions suivantes : d’où viennent ma tristesse et ma colère ? A qui j’en veux ou n’ai-je jamais pardonné ? Identifiez ensuite vos raisons, vos émotions, vos réactions et vos comportements engendrés par cette blessure. Mettez des mots précis. Cet exercice requiert un lâcher prise total et beaucoup de tolérance avec soi-même.

Enfin, pour ce qui est du manque de confiance en vous, nous vous invitons à revoir les précieux conseils de Gabrielle Bernstein. .

Dès lors que vous avez trouvé votre mission de vie, suivez les 3 étapes-clé pour rendre un rêve tangible :

Ces 10 signes vous indiqueront si vous êtes sur la bonne voie :

  • Vous vous levez en pleine forme et plein d’énergie le matin.
  • Vous sentez que vous avez beaucoup à faire, et cela ne vous effraie pas, au contraire.
  • Vos idées fusent, l’inspiration ne manque pas.
  • Vous ne voyez pas le temps passer.
  • Vous en parlez de façon naturelle et enthousiaste.
  • Vous vous sentez à votre place.
  • Vous prenez plaisir à ce que vous faites.
  • Vous avez confiance en l’avenir.
  • Vous êtes prêts à surmonter les difficultés.
  • Les synchronicités s’enchaînent.
Source : Jenna Blossoms, Trouvez et réalisez votre mission de vie, Editions Exergue, 2018
écrit par

Amal

Mieux-être & Réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires