10 règles de vie de Merlin l’Enchanteur

Par Camille mardi 16 mai 2017 - Temps de lecture: 3 minutes et 25 secondes -

10 règles de vie de Merlin l’Enchanteur

La quête de la Vie

Qui ne connait pas Merlin L’Enchanteur ? Avec sa longue barbe blanche et ses pouvoirs magiques, il est l’un des plus fameux protagonistes de la légende arthurienne. Il conseille le roi Arthur et aide les autres chevaliers dans leur quête du Graal. Très sommairement, le Graal est le symbole de la connaissance suprême, celle de la vie, et cela se mérite ! Ce n’est pas une carte qui vous aide à aller au Graal, mais une conduite juste et pure. D’ailleurs, dans toute quête, la destination, ou le but, compte moins que la manière d’y parvenir. Et c’est par son chemin intérieur, autant qu’extérieur, que l’on y arrive ! Merlin sert de guide dans les deux cas, en distribuant ses conseils et leçons aux autres chevaliers, que voici !

1. Accueillir l’épreuve

Le sentiment d’injustice ou de non-sens, voire de désespoir, sont des épreuves qui n’épargnent pas grand monde. La vie est ainsi, et n’ayant pas le pouvoir de la changer, ce qui compte, c’est notre réaction émotionnelle et la manière dont nous allons gérer les situations difficiles. Certains d’entre nous sont incapables de passer à autre chose et ressassent ce douloureux évènement, le faisant vivre continuellement. Pour d’autre, on tombe dans un extrême ! Celui de prétendre ne pas souffrir des épreuves qui les atteignent ! Si souffrance il y a, et bien soit ! Il nous faut l’accueillir, la ressentir, la vivre intensément et une bonne fois pour toute. Ne pas vivre à fond la souffrance, ne pas l’accueillir, mais aussi ne pas la laisser partir, revient à être emprisonné d’elle et du passé. Il nous faut passer par ses sentiments pénibles, mais bien comprendre qu’ils ne peuvent être une finalité. La finalité c’est de regarder au-delà.

2. Prendre de la distance

Quand rien ne va ou que nous sommes à bout, il est nécessaire de prendre du recul et de se reconstruire psychologiquement. Nécessaire, parce que n’oublions pas que tout passe par nous. Alors quand nous sommes meurtris ou blessés, nous devons prendre soin de nous. Si nous ne sommes pas bien avec nous même, nous ne serons pas bien avec les autres.

3. Développer l’empathie

« L’enfer c’est les autres » disait Sartre. Ils peuvent être aussi ceux qui nous donnent les clés du paradis. C’est avec les contrastes et les différences que nous grandissons. Comprendre son prochain élargit notre horizon, et c’est également le meilleur moyen pour pouvoir se sentir connecté à ce monde. L’empathie est une des clés essentielles sur la voie de la sagesse !

4. Rien n’est jamais perdu

Nous ne sommes pas différents des fruits, nous devons arriver à maturation pour grandir ou lâcher prise. Or notre volonté seule ne suffit pas. Au cours de notre développement personnel, les circonstances font beaucoup dans nos choix, nos comportements et notre prise de conscience. Si une occasion s’est présentée et que nous comprenons que nous l’avons laissé passer, disons-nous que le principal c’est la prise de conscience. L’occasion reviendra. Rien n’est jamais perdu, ce n’est jamais trop tard, parce que tout vient à point !

5. Pensez joyeusement

C’est un exercice mental. Au lieu de ruminer sur ce qui ne va pas, concentrons-nous sur ce qui va bien. En cherchant bien, il y a toujours quelque chose qui ne va pas. L’inverse est aussi vrai ! En cherchant bien, tout se passe bien dans le meilleur des mondes. Il s’agit comme toujours d’un état d’esprit !

6. Cultiver l’acceptation

De quoi s’agit-il ? D’accepter le monde tel qu’il est, la vie telle qu’elle est, et non pas comme nous voudrions qu’ils soient. Ce n’est qu’ainsi que nous grandissons en sagesse et profondeur !

7. Choisir la mort ou choisir la vie

Finalement, cela revient à accepter la vie ou ne pas l’accepter, à l’accueillir ou ne pas l’accueillir. Choisir la « mort », ce n’est pas se couper les veines, mais opter pour l’immobilisme, refuser que la vie soit porteuse de changements. Ce qui revient, psychologiquement, à stagner ou à se condamner à faire du surplace. Or la vie est ce qu’elle est, l’accepter ne rendra pas les passages de transition moins douloureux, mais ils seront plus constructifs.

8. Tout doit se dissoudre pour se transformer

C’est une question de foi, mais aussi une règle mathématique ! Cette leçon nous rappelle que les épreuves ont leur raison d’être, même si celles-ci nous paraissent injustes ou absurdes. Nous ne lisons pas dans les boules de cristal, nous ne pouvons pas savoir ce qu’il se passera après une épreuve. L’attention et la patience sont donc préconisées !

9. Quoique tu fasses, fais le bien

Il ne s’agit pas d’être parfait, mais de faire de son mieux ! Ce n’est pas ce que l’on fait mais la manière de le faire et l’état d’esprit adopté dans lequel on s’active. On peut repenser à l’article «  cuisiner et manger zen », où chaque geste compte et où l’on doit apporter le meilleur de soi-même !

10. Assumer ses choix

On ne peut pas être partout, vivre c’est donc choisir. Et pour bien faire, cela suppose d’être capable de discerner ce qu’il y a de mieux ou non pour nous. Étude et introspection de soi sont donc nécessaires, afin de discerner notre fonctionnement et ce dont nous avons besoin ! Se connaître est vital, pour faire ses choix de vie en toute conscience et les assumer pour le meilleur ou pour le pire !

Merci Merlin !

Source : Les 21 règles de vie de l'enchanteur. La Prophétie de Merlin, le Chaman Celte, pour un monde moderne, Patrick Dacquay, Editions Véga, 2017. Vous le trouverez ici ou 

BloomingYou : Votre blog Psychologie & Développement Personnel .10 règles de vie de Merlin l’Enchanteur. plus d’articles.

Like bloomingyou on Facebook

À lire également

Les + populaires

Bloomingyou.fr a l’ambition de donner à ses lecteurs une matière inspirante et résolument optimiste pour une vie heureuse !

Le site vous apporte, grâce à une communauté de passionnés, les clés de compréhension pour un mieux être du corps et de l’esprit.

Rejoignez-nous !

Faites le plein d’ondes positives

Likez bloomingyou sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* : champs obligatoires

Faites le pleins d’ondes positives