Recherche
MON PANIER

Votre panier est vide.

  1. Home
  2. /
  3. Entreprendre et réussir, Sommeil, Santé, Bien-être au travail
  4. /
  5. Comment en finir avec la fatigue et retrouver le sommeil...

Le sommeil, un pilier incontournable de la santé

Les trois piliers de la santé

La santé, finalement, c’est quelque chose de très simple sur le papier : il suffit de manger équilibré, de bouger un peu chaque jour et de bien dormir.  Si la nécessité d’une bonne alimentation et de l’activité physique est bien relayée dans les médias classiques et spécialisés dans le bien-être, le sommeil est souvent le grand oublié.

Un oubli confirmé par les dernières études de Santé Publique France qui révèlent que les Français âgés de 18 à 75 ans dorment 6h42 par nuit. Ce qui est plus qu’insuffisant selon l’expert du sommeil, le professeur Pierre Philip. A la fois chef du service universitaire de médecine de sommeil du CHU de Bordeaux et directeur de l’unité de recherche « sommeil, addiction et neuropsychiatrie » à l’université de Bordeaux, ses travaux sur l’hygiène du sommeil ont eu un écho à l’échelle internationale.

Pour cet expert de Morphée, il est vital de comprendre une chose simple : dormir est aussi important que faire du sport ou bien s’alimenter. Pourquoi ? Parce que si notre conscience et mental sont en mode off, notre corps lui ne dort pas. Il s’active pour produire les hormones, renforcer nos défenses immunitaires, nettoyer nos neurones et consolider notre mémoire.

Le sommeil ce n’est donc pas un plaisir, un luxe ou un besoin mental inutile, c’est une fonction primordiale du corps. Sans un bon sommeil, on s’expose aux mêmes risques de santé qu’entraînent une alimentation déséquilibrée et une vie trop sédentaire. A savoir, une inflammation qui endommage doucement mais sûrement nos tissus et aboutissent à des risques dépressifs, d’hypertension, d’AVC, d’obésité, et de cancers.

Mal ou peu dormir tue

De nombreuses études sont édifiantes à ce sujet. Mal ou peu dormir s’avère aussi nocif qu’une vie sans sport et sans activité physique. Ainsi le Dr Liukkonen a publié une étude en 2007 démontrant qu’un mauvais sommeil avait un effet plus négatif sur les marqueurs de l’inflammation qu’une vie trop sédentaire.

Concordant avec le Dr Liukkonen, un groupe de chercheurs Japonais publièrent l’année suivante une étude « Sleep duration and the risk of breast cancer : the Ohsaki Cohort Study » où il a été avéré que les femmes dormant moins de 6h par nuit avaient un risque plus considérable d’avoir un cancer du sein.

Ces chercheurs ont découvert que l’apparition de certains cancers (comme ceux du sein et du colon) dépend des gênes PER 1 et PER 2. Des gênes stratégiques puisqu’ils sont liés à l’horloge circadienne de notre corps et aux défenses immunitaires en bloquant la croissance des tumeurs. Mais dès lors qu’on dort mal ou peu, leur fonctionnement est perturbé et ils ne peuvent plus assumer leur rôle protecteur. Ce qui laisse libre champ aux tumeurs de s’installer et de se développer.

Enfin, pour être totalement sûr de l’impact du sommeil sur la santé et la longévité, les chercheurs et médecins L. Gallicchio et B. Kalesan démontrèrent que les populations qui dormaient entre 7 et 8h par nuit avaient un risque de mortalité plus faible par rapport aux autres populations.

A partir de là, on devient conscient que le sommeil c’est vital et qu’il est important de ne pas le négliger. Avant de connaître les secrets pour retrouver les bras de Morphée, intéressons-nous d’abord à ceux qui sont fâchés avec elle.

Les différents profils des mauvais dormeurs  

A quoi reconnait-on un insomniaque ?

Vous devriez lire

Bien-être au travail

Comment le repos améliore les performances au travail ?

Santé

Pourquoi vos journées conditionnent votre sommeil ?

Santé

Comment avoir un sommeil réparateur selon la science ayurvédique ?

  1. Home
  2. /
  3. Entreprendre et réussir, Sommeil, Santé, Bien-être au travail
  4. /
  5. Comment en finir avec la fatigue et retrouver le sommeil...
back to top