back to top
Recherche

Rejoignez Bloomingyou, média libre, curieux et heureux
grâce à ses lecteurs

Cet article est réservé aux membres
inscrits à la newsletter

Déja inscrit ?
Je me connecte

Le bonheur comme état d’esprit,
c’est notre mantra chez BloomingYou!

Nous décryptons les mécanismes
entre corps et esprit et les
connaissances utiles à l’épanouissement
individuel et collectif.

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

Inscrivez-vous gratuitement
pour poursuivre votre lecture

MON PANIER

Votre panier est vide.

Profitez des contenus de Bloomingyou
en illimité !

Plus d'infos !

Vous avez bénéficié de 3 articles
gratuits pour découvrir Bloomingyou

Profitez d'un accès illimité et sans engagement à nos contenus
à partir de 1,90€ par semaine

Je ne souhaite pas m'abonner ?
Dites-nous pourquoi… →
  1. Home
  2. /
  3. Relations interpersonnelles, Couple, Parentalité
  4. /
  5. Petit guide pour vivre heureux à deux

Petit guide pour vivre heureux à deux

  • mis à jour le mardi 1 septembre 2020
  • 7 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

petit-guide-pour-vivre-heureux-a-deux

Les 7 secrets des couples heureux et épanouis

Aimer est un art

Quand on tombe amoureux, notre vie et le monde prennent enfin du sens. Et tout va bien. Du moins pour un temps. Car, une fois que l’étincelle des premiers mois a disparu, le feu doit être entretenu au risque de s’éteindre.

Ainsi, aimer sur la durée n’a rien d’évident. C’est même un art qui s’apprend : comment communiquer, comment se comporter ou être à la hauteur des difficultés ?

Si l’école nous donnait des cours sur l’art amoureux, elle nous apprendrait à développer notre créativité et notre curiosité pour faire vivre nos relations amoureuses.

Ces deux qualités sont fondamentales pour nous empêcher de nous enliser dans nos attentes et rejouer les mêmes scénarios et conflits. Qu’importe le partenaire que nous avons en face.

Aimer est une délivrance

Pour vivre heureux à deux, et longtemps, Don Miguel Ruiz Jr et Heatherash Amara, auteurs et spécialistes reconnus en développement personnel, ont synthétisé en 7 points les conditions de vie d’une relation amoureuse épanouissante.

Comme vous allez le découvrir, pour vivre heureux à deux, il faut d’abord commencer par vivre heureux seul.

Les 3 conditions non-négociables d’une relation amoureuse sereine

L’engagement

L’engagement avec l’autre est évident. Celui qui l’est moins, c’est l’engagement pris avec soi-même. Or, pour éviter un maximum de conflits au sein d’un couple, c’est incontournable.

S’engager envers soi-même signifie se respecter. Cela implique de prendre la responsabilité de ses propres besoins et d’oser être soi-même.

Pour se respecter au mieux, Don Miguel Ruiz Jr et Heatherash Amara préconisent trois actions :

Le juge intérieur, nous le connaissons tous. C’est l’éternel insatisfait à la petite voix sèche et à la critique facile. Nos échecs sont impardonnables et nos réussites ne sont jamais assez grandes. Quand nous écoutons trop notre juge intérieur, le problème est double : non seulement cela engendre de la frustration pour soi-même, mais ce que l’on exige de soi, on l’exige bien souvent des autres. Et de même quand on se juge trop durement, on est tout aussi dur avec les autres. Son conjoint en premier.

  • Rompre avec la victime en soi

La victime, c’est l’opposé du juge. Que l’on me plaigne, moi qui ai tant souffert. Mais se complaire dans la victimisation, c’est se défausser de ces responsabilités pour les mettre sur le dos de son conjoint. Commencer par rompre avec la victime en soi, c’est d’abord se rappeler que personne n’a été épargné par la vie. Et qu’importe la nature des souffrances, les ressentis douloureux sont les mêmes pour tous.

  • Revendiquer ce que l’on veut davantage dans sa vie.

Si vous voulez plus de rire, de temps pour vous, de sérénité ou de joie, mettez des actions en place. C’est en assumant vos désirs et besoins que vous ferez taire les voix du juge et de la victime.

Et sans que cela vous demande le moindre effort, un petit miracle se met en place : en vous respectant mieux, vous respectez davantage votre conjoint en vous montrant plus doux, plus à l’écoute, plus serviable etc. En résumé, en étant la meilleure version de vous-même.

La liberté

La liberté  dans le couple implique d’être et de faire ce que l’on aime, même si cela ne plait pas à notre partenaire. Et bien sûr, la réciproque est tout aussi valable. Il est important de donner à l’autre cette permission d’exercer sa liberté d’être ce qu’il est.

Ne fais pas à l’autre ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse. C’est la règle d’or de toute vie à deux. Et du vivre ensemble en société.

L’espace de liberté dans le couple réunit trois conditions :

  • S’encourager mutuellement à faire ses propres choix pour soi.
  • Reconnaitre ce que son conjoint a accompli.
  • Soutenir son conjoint dans les activités auxquelles nous ne participons pas.

La conscience

La conscience de soi, c’est tout simplement la connaissance complète de soi-même. Elle englobe la simple connaissance de savoir ce que l’on aime ou pas, jusqu’à la connaissance plus profonde de ces forces et faiblesses, de ces blessures d’enfances et de ces peurs, ainsi que de ces valeurs infranchissables.

Quand on se connait bien, on peut facilement répondre aux questions suivantes : quel est mon choix ? Qu’est-ce que je veux vivre ? Qu’est-ce que je suis disposé à faire ou non ?

La conscience de soi est importante dans un couple. Sans elle, on ne sait pas vraiment où on va, et il est alors difficile de former un « partenariat sérieux avec qui que ce soit ».

La conscience c’est aussi la pleine conscience au quotidien. Au sein du couple, des peurs et des colères peuvent surgir. Il est important de ne pas les nier et de les observer en conscience.

Car derrière chaque sentiment négatif se cache une peur psychologique, qu’il est vital de percer pour ne pas empoisonner sa relation.

Pour déterrer une peur psychologique mise en veille, deux solutions existent. Se faire aider par un professionnel qui vous aidera à trouver vos blocages ou vous isoler pour vous poser les bonnes questions.

Par exemple : de quoi ai-je peur dans cette situation ? Qu’est-ce que je veux et qu’est-ce que je ne veux pas obtenir ? Qu’est-ce que j’ai peur de perdre ?

Qu’on le veuille ou non, la relation amoureuse éclaire les blessures de l’enfance et les carcans familiaux et sociaux dans lesquels nous sommes embourbés. Ce qui est une chance autant qu’un défi dans la vie à deux.

petit-guide-pour-vivre-heureux-a-deux

Les 2 défis de vie du couple    

La guérison

La relation amoureuse est le terrain principal où nous cherchons à guérir de nos blessures d’enfance qui peuvent aller des blâmes ordinaires à des évènements tragiques. Si nous ne faisons pas un travail sur soi pour aller voir et soigner ces blessures, nous tombons généralement dans des schémas de comportements parallèles ou opposés à celui de nos parents. Que l’on veuille ou non, ils sont le premier couple que nous ayons vu, et ils sont notre premier repère.

Le schéma de comportement parallèle implique de reproduire le comportement d’un des parents dans notre couple. Le schéma de comportement opposé apparait quand nous ne voulons pas reproduire l’exemple de nos parents. Par exemple, si l’un de mes parents m’a marqué par son autoritarisme, je me choisirai un conjoint serein et calme.

Mais le problème revient au même : dès lors que l’on a des critères prédéfinis, nous nous intéressons d’abord à ce que ne sont pas les gens (les parents), plutôt qu’à ce qu’ils sont.

C’est subtil, et pas forcément conscient. Mais ironiquement et d’une façon ou d’une autre, nous reproduisons alors le schéma parental. Par exemple, en prenant peur de me retrouver avec un conjoint autoritaire, je peux avoir une tendance à le devenir moi-même pour garder la main. On replonge alors dans une relation dominant/dominé, sauf que cette fois-ci le conjoint autoritaire c’est moi.

C’est une équation qui se vérifie à chaque fois : dès lors qu’il y a de la peur ou de l’agressivité au sein d’un couple, c’est qu’il y a une blessure émotionnelle à guérir chez l’un et / ou chez l’autre.

La communication

Le secret d’une communication amoureuse , c’est la sincérité et l’écoute véritable. La première implique d’exposer ses faiblesses et sa vulnérabilité à son conjoint.

La vulnérabilité est le seul état qui soit authentique. Être vulnérable signifie être ouvert aux éventuelles blessures, mais aussi au plaisir. Être ouvert aux blessures de la vie signifie aussi être ouvert à la bonté et à la beauté. Ne masquez pas et ne niez pas votre vulnérabilité : elle est votre plus grand atout (surtout en amour !). Stephen Russell

Quant à l’écoute véritable, elle implique de faire silence quand son conjoint se confie à vous. Afin de ne pas tomber dans une réaction défensive en cas de reproches, détachez-vous de ces paroles en vous concentrant sur les parties de votre corps qui font mal.

Ainsi votre conjoint, en ne vous voyant pas répliquer ou réagir brutalement, prend acte d’être entendu et reconnu. Votre changement d’attitude va influencer ces propos et son comportement.

Mais si une relation amoureuse c’est du sérieux, il ne faut pas que la relation le devienne en soit. Rien n’est plus tue-l’amour que le sérieux en sein d’un couple.

2 secrets pour qu’amour rime avec toujours

La joie

Quand une relation perd de son éclat, c’est parce que la joie s’est envolée. Entre un emploi du temps professionnel surchargé, la charge mentale chez soi, il est compliqué de ne pas tomber dans une routine serrée et exigeante.

Pour conserver la joie au sein de son couple, il est pourtant important de lui accorder un créneau dans son quotidien.

Voici quelques idées :

Apporter de la nouveauté

En partant un week-end dans un endroit inconnu, en testant un nouveau restaurant. Ou tout simplement, en faisant une nouvelle activité. Il n’est pas nécessaire que cela soit un saut en parachute, cela peut juste être une partie de cartes. Jouer ensemble est le meilleur stimulant de bonne humeur.

Rester curieux

Avide de ne faire qu’un avec son partenaire, tout vouloir connaître de son conjoint est naturel au début de la relation. Mais le temps passant, nous avons l’impression de tout connaître de l’autre avec l’impression de n’avoir plus rien à se dire. C’est une illusion, car il est rare que la vie soit monotone. Subtilement au jour le jour, on change, alors il est vital de rester curieux.

Le lâcher-prise dans le couple

Qu’est-ce que le lâcher-prise dans un couple ? Cela consiste à ne pas faire, plutôt qu’à faire. Certaines contrariétés n’ont pas lieu d’être repérées ou soulevées. Cela peut être d’oublier de rapporter le pain, d’avoir oublié de donner le bain aux petits, de ne pas avoir prévenu de son retard de 30 minutes.

Le lâcher-prise, c’est finalement prendre conscience que la vie passe très vite, et adopter un état d’esprit essentialiste. Au lieu d’accorder de l’importance à des broutilles, on se concentre sur l’essentiel : celui de faire de son mieux pour être heureux à deux.

Source : Don Miguel Ruiz Jr & Heatherash Amara, “ Les 7 secrets des relations amoureuses », éditions Trédaniel, 2020
écrit par

La rédaction

Relations interpersonnelles

Couple

Parentalité

1 commentaire
  • Répondre Clara
    • mercredi 25 mars 2020
    • 22 h 33 min

    ça m interesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics