back to top
Recherche

La méditation pour les nuls

  • mis à jour le lundi 18 mai 2020
  • 3 Min de Lecture

/ 5.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

la-meditation-pour-les-nuls

La médiation de pleine conscience : 4 méthodes pour s’y mettre !

Namasté les amis ! Voici pour les débutants et curieux une petite fiche pratique de méthodes de méditation. A chacun selon ses sensibilités et sa préférence pour se tourner vers l’une ou l’autre méthode ! Le but du jeu est avant tout de se détendre, de se détacher de l’extérieur pour mieux se reconnecter à l’intérieur ! Alors choisissez celle qui vous le convient le mieux !

Suivez votre respiration

Dans la pratique du zen ou du yoga, cette technique est le B-A-BA pour former à l’attention et à la concentration. Vous me direz, les trois autres techniques ci-dessous aussi ! Mais commençons !

Asseyez-vous d’abord confortablement, ne vous allongez pas au risque de vous endormir ! La position assise du lotus n’est pas nécessaire, le plus important c’est de se sentir ancré physiquement.

Une fois que vous vous sentez ancré(e) et à l’aise, focalisez votre attention sur votre respiration. Attention, ne contrôlez pas votre respiration mais ressentez la !

Toute la difficulté est là : ne dirigez pas, laissez faire ! Sentez l’air qui rentre par le nez, qui le picote d’ailleurs un peu, puis votre poitrine qui se soulève et s’abaisse.

Tout en ressentant et écoutant votre respiration, comptez les inspirations et expirations jusqu’à dix. Si vous vous perdez dans le compte ou si vous pensez à autre chose, pas d’agacement !

Constatez-le et recommencez. Une fois que vous en avez fini et avant de vous relever, vous ressentirez davantage votre corps et votre ouïe sera beaucoup plus fine et captura avec plus de vivacité les sons de la maison.

Répétez un mantra !

La méditation pour les nuls

Comme avec la méthode 1, vous devez vous installer assis, de façon à vous sentir à l’aise et ancré(e). Ici, au lieu de vous centrer sur votre respiration, vous allez porter votre attention sur un mantra.

Sur internet, les listes de mantra ne manquent pas ! Les plus connus étant « om », « yum » et « ram ». Vous choisissez celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise. Avant de le chanter, répétez-le-vous mentalement. Entendez-le à l’intérieur de votre corps et seulement quand vous le sentez, prononcez-le !

Idem que dans la méthode 1, vos pensées peuvent s’égarer, constatez-le en souriant et revenez à votre mantra. Avant de vous relever, vous ressentirez, là aussi, votre corps et votre environnement de façon beaucoup plus éveillée et claire !

Regarder une flamme

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le son, essayez une méthode qui repose sur le visuel ! Regarder la flamme d’une bougie comme forme de méditation pourrait parfaitement vous convenir ! On retrouve toujours le même début à l’introspection : une position assise et détendue.

Relaxez-vous, fermez les yeux et après quelques respirations, ouvrez vos yeux pour brancher votre esprit sur la flamme, qui est bien en vue. Ne portez pas un regard intense sur la flamme, mais un regard tendre et serein.

la-meditation-pour-les-nuls

Cette méthode ne vous protégera pas plus des pensées perturbatrices que les autres méthodes. Vous n’aurez là aussi d’autre choix que de le prendre avec philosophie et de vous concentrer à nouveau sur votre flamme. Même début et même fin que les autres méthodes : au moment où vous avez fini, ressentez les bienfaits, votre corps et vos sens sont plus alertes !

Voyager dans le corps

Enfin la dernière méthode de méditation ! Celle-ci, je la recommande spécialement à ceux qui redoutent l’exercice de méditation. Pour beaucoup, c’est un exercice désagréable les premières fois. Pourquoi ? Pour ces personnes, la première porte qu’ouvre la méditation, c’est d’abord la prise de conscience d’un malaise.

La seconde porte, évidemment, c’est l’acceptation de celui-ci. Or déjà les choses se corsent, car cela requiert un minimum de courage. Il ne faut surtout pas interrompre la méditation pour aller se chercher une cigarette, mais rester là et ressentir le malaise ! Se concentrer sur lui et s’en débarrasser avec conscience !

Comment ? En faisant un voyage intracorporel ! Et pour une fois, vous pouvez tout aussi bien être assis qu’allongé ! Il s’agit ici de scanner mentalement toutes les parties de son corps en se concentrant sur les ressentis physiques de celui-ci. Du sommet du crâne à la pointe des pieds, tout, absolument tous les endroits de votre corps doivent y passer !

Observez alors les différences dans le ressenti de vos différentes régions corporelles. Est-ce souple ou tendu ? Est-ce que cela vous fait du bien ou non ? A la fin de votre séance, ne vous relevez pas brusquement mais ressentez les bienfaits !

Voilà pour ceux qui ne veulent pas s’encombrer de guides, de livres ou de vidéos ! En revanche, si le sujet vous passionne et que vous ressentez l’envie de prendre soin de vous, de votre mental et de votre corps, nous vous conseillons de vous procurer le coffret « Zen Stretching » de Silvia Marchesa Rossi !

écrit par

Amal Dadolle

Lifestyle

Santé & Bien-être

Sport

Vitalité & bien vieillir

Médecine douce

1 commentaire
  • Répondre Lorenzoni
    • mardi 14 janvier 2020
    • 23 h 37 min

    Super article, vos idées pour commencer la méditation sont originales!

    Pour ma part, il y a un programme qui m’a vraiment aidé car je me sentais perdu dans ma vie de tous les jours avant de le faire. En plus, il m’a aidé a ne plus me sentir dépassée par mon quotidien.
    Merci pour cet article car il donne de nouvelles idées et c’est toujours bon!

    Natasha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




envoyer
Articles Similaires
Instapics

Restez connecté ! RECEVEZ QUOTIDIENNEMENT LES DERNIERES NEWS PLEINES DE BONHEUR !

Restez connecté !

Recevez quotidiennement les dernieres news pleines de bonheur !